Nos bons plans pour un week-end à Liège

Quelle meilleure façon d’encaisser la rentrée que de prévoir un nouveau départ, le temps d’un week-end. Pour profiter à fond de cette petite escapade, on opte pour une destination proche, accessible en train et dépaysante. Direction Liège, pour une ardente échappée. 

Déambuler entre coteaux et clochers

montagne de bueren escalier, coteaux de la citadelle Liège
Apprécier la vue depuis le haut de la montagne de Bueren, ça se mérite ! © FTPL – P. Fagnoul

 

Liège est une ville à taille humaine, chargée d’histoire, où il fait bon flâner. La ville Wallonne est accessible en Thalys depuis la gare du Nord, en 2h30 seulement. Et c’est tant mieux, car une fois sur place, vous n’aurez nullement besoin de votre voiture et préférerez à coup sûr déambuler à pied dans les ruelles pavées de la cité au 1000 clochers. Ville du Nord par excellence, on se laisse séduire par le charme de ses briques et la chaleur de ses habitants.

Ne vous laissez pas berner, à votre arrivée, par les allures futuristes de la gare conçue par Santiago Calatrava. Une cathédrale de béton, d’acier et de verre qui n’a rien à voir avec celle qui vous attend au cœur de la ville, en bord de Meuse. Dans ce quartier dynamique, encadré par cinq des sept collégiales qui font la renommée de la ville, laissez vous porter au gré de l’architecture médiévale qui a façonné l’identité de la cité. Au fil des ruelles et grands places, partez à la découverte des petites boutiques de créateurs à l’instar de Wattitude, la première boutique du made in Wallonia, qui propose exclusivement des produits conçus, créés et/ou fabriqués en Wallonie. A quelques pas de là, Jangala, la boutique végétale, donne des allures de jungle à la rue En Neuvice.

Plus loin, les rues Hors-Château et Feronstrée vous mènent au centre historique de la ville où vous pourrez découvrir le mythique Grand Curtius, qui regroupe le musée d’art religieux et d’art mosan, le musée d’armes et le musée du verre ainsi que l’ancienne collection d’égyptologie de l’université de Liège. Pour ceux qui préféreraient la nature à la culture (bien que l’un n’empêche pas l’autre), une balade dans les Coteaux de la citadelle s’impose. Surplombant le vieux Liège, ces 8 hectares de campagne au cœur de la ville déroutent le visiteur, tant ils sont bucoliques. Pour les plus sportifs, l’ascension se fera par la montagne de Bueren, une envolée de quelque 300 marches qui devrait mettre vos mollets à rude épreuve. Pour les autres, il est possible d’opter pour un plan B en attaquant les coteaux par le côté. Quoi qu’il en soit, ne manquez pas le petit crochet par la ferme la Vache et la rue Pierreuse pour ses maisons à colombages. A noter, tous les premiers week-ends d’octobre, une visite nocturne à la bougie est organisée. Simplement magique !


Adresses :

Wattitude : Rue Souverain Pont 7
Jangala : En Neuvice 28

 

Une gaufre peut en cacher une autre

 gaufre de Liège, gastronomie, belgique
L’incontournable gaufre de Liège, à ne manquer sous aucun prétexte ! ©WBT – J.P.Remy

 

Ne cherchez pas plus loin, c’est définitivement chez Saperlipopette qu’il faut courir pour déguster les meilleures gaufres liégeoises de la ville (du monde ?). La petite échoppe à la vitrine bien garnie fait face à l’atelier du maître gaufrier que l’on peut voir œuvrer pendant que l’on fait la queue. Car oui, pour déguster ces petites merveilles il faudra vous armer de patience et croiser les doigts pour qu’une caravane de bus touristiques ne vienne pas y déverser un flot de badauds affamés. En vérité, l’enseigne propose bien d’autres gourmandises, mais pour nous, rien ne pourra surpasser leur gaufre à la cannelle, tiède et croustillante.

En matière de gastronomie, Liège vous réserve encore quelques belles surprises. La ville a largement pris le tournant de la consommation bio, locale ou vegan et les adresses ne manquent pas pour passer un bon moment autour d’une généreuse assiette. A midi, on opte pour Ma Ferme En Ville, le spot idéal pour manger rapidement un repas sain. Entre épicerie et restaurant, le lieu propose une carte réduite et changeante en fonction des saisons et des produits glanés dans un rayon de 50 kilomètres. Pour le café, laissez faire les pros. Chez Addict Coffee on retrouve les codes du barista classique avec une touche orientale. On se régale avec un café aux épices, on se réchauffe avec un bon vieux flat white et on voyage avec un délicieux thé à la menthe. Petit bonus, le lieu, kids et végé friendly, propose aussi de la petite restauration.

Le soir, direction Moment, pour une atmosphère feutrée et un repas de roi. Le week-end, le chef propose un menu en quatre ou cinq temps dans un cadre exceptionnel : une magnifique bâtisse, autrefois l’un des plus beaux hôtels de maître du centre-ville, au pied même de la cathédrale.

Après une bonne nuit de sommeil, le brunch de Grand Maison vous apportera tout le réconfort et l’énergie nécessaire pour affronter votre dernière journée de visite. Le restaurant réputé pour la qualité de son café propose de belles assiettes mêlant salé et sucré, granolas et autres cakes accompagnés de boissons détox ultra-vitaminées (kombucha, limonade gingembre/curcuma…).


Adresses : 

Une gaufrette Saperlipopette : Rue des Mineurs 7
Addict Coffee : Rue du Mery 18
Ma ferme en ville : Rue Souverain Pont 34
Moment : Rue Bonne Fortune 17
Grand Maison : Quai de la Goffe 37

 

S’embraser dans la Cité Ardente

22Pour découvrir la meilleure bière locale, rendez-vous à la brasserie Curtius. ©Isabelle Harsin 

Si ce surnom lui colle à la peau, il ne revêt plus aujourd’hui le même sens qu’à l’époque. La Cité Ardente faisait alors référence au titre d’un ouvrage qui relate l’incendie qui ravagea la ville en 1468. L’année de sa parution est aussi celle de l’Exposition Internationale qui se tient à Liège en 1905, à cette occasion, le prince Albert reprend l’expression à son compte, mais cette fois, pour louer le dynamisme économique de la ville. Il faut rappeler qu’à cette époque, la Belgique était la deuxième nation industrielle du monde !

Entre temps, la crise de la sidérurgie est passée par là et Liège a dû changer son fusil d’épaule. Mais ça ne l’empêche pas de s’embraser chaque soir au comptoir. En bonne cité belge, la ville abrite évidemment une brasserie d’exception. Nichée au pied des Coteaux de la citadelle, Curtius propose des bières de caractère, modernes et complexes. On les déguste dans leur bar, la Brasserie C, installée dans un bâtiment chargé d’histoire. Pour les blasés du houblon, direction Volga pour un petit cocktail sur mesure dans son « bar d’atmosphère » installé en bord de rivière.

Mais pour retrouver l’ambiance, la vraie, celle de vos soirées étudiantes et autres nuits endiablées, c’est au Carré que ça se passe. Dans ce quartier, haut lieu de la fête liégeoise, de bar en bar on vogue et on divague, sans oublier de s’arrêter au Pot au Lait, un drôle de bar à la déco en carton pâte, digne des plus folles fêtes foraines de notre enfance.


Adresses :

Brasserie C : Impasse des Ursulines 14
Volga : Quai de la Goffe 3
Pot au Lait : Rue Soeurs-de-Hasque 9


A voir et visiter aussi :

 

Pour plus de bonnes adresses et d’idées de balades, allez faire un tour sur le site de l’office du tourisme de Wallonie.