Où les Parisiens partent-ils en vacances ?

À Paris, il semble plus facile qu’ailleurs de grimper dans un train ou dans un avion. Le plus difficile reste à choisir parmi l’éventail de destinations accessibles depuis la capitale. Séjour en France, aventure lointaine, décompression… Sur quels lieux et styles de voyage les Parisiens ont-ils jeté leur dévolu cette année ? Suivez le guide !

 

La Bretagne, une valeur sûre pour les Franciliens

La Bretagne incontournable : Belle-Île-en-Mer © My shoot by JB/Flickr
La Bretagne, une destination incontournable © My shoot by JB/Flickr

 

Comme tous les étés, Hélène s’apprête à prendre quelques jours de vacances pour aller retrouver sa famille et ses amis d’enfance près de Bordeaux. Parisienne depuis trois ans environ, la jeune femme « préfère aller se ressourcer auprès des siens que de partir réellement en voyage ». Mais cela ne l’empêche pas de s’offrir sur le chemin « une petite virée en Bretagne, où elle ira assister au festival des Vieilles Charrues en juillet ».

Malgré sa mauvaise réputation météorologique, la Bretagne continue d’attirer de nombreux Franciliens. Il s’agirait même de leur deuxième région de France préférée pour les vacances selon un sondage BVA de 2016. Juste après la Corse, et devant l’Aquitaine. Et Saint-Malo, ses jolies fortifications, ses restaurants de fruits de mer et ses grandes et belles marées, serait leur ville coup de coeur. Cette année, les Français sont nombreux à rester en France pour les vacances d’été. 57% à en croire le sondage Ipsos pour Europ Assistance publié par Le Parisien en 2018. Et probablement la même proportion de Parisiens. Mais ces derniers sont aussi très nombreux à s’offrir des voyages à l’étranger…

 

Gros succès de la Grèce et ses îles

Vue sur Oia en Grèce
© Tom Grimbert on Unsplash

 

Naya, 31 ans, part elle cette année avec une amie « à la découverte des Cyclades, Santorin, Naxos et Mykonos, des belles lumières et de la gastronomie grecque durant deux semaines ». « On voulait aller à Bali, mais on s’y est pris beaucoup trop tard et les billets d’avion avaient grimpé jusqu’à 1500 euros », raconte la jeune femme ravie finalement de découvrir un nouveau pays européen.

Et elle n’est pas la seule Parisienne à avoir choisi cette option. « La Crète et la Grèce sont très tendance côté destinations proches », affirment Chloé et Axelle, les fondatrices de l’agence de voyage parisienne Dessine-moi le monde. Celles qui affirment que les tendances changent tous les ans ont également remarqué pas mal de demandes pour les Pouilles en Italie, une autre destination proche. Si Karim fait partie de ceux qui ont opté pour la « Botte », il préfère lui se faire « entre potes un city-trip dans plusieurs villes, dont Rome, Naples et Florence, pour pouvoir profiter de l’énergie urbaine, des restos, des bars et des boutiques ».

 

Les Parisiens, adeptes des city-trip

Week-end à Londres
Londres / Photo by Benjamin Davies on Unsplash

 

Partir à la découverte d’une ville et de sa culture, les Parisiens en semblent plus adeptes que les Provinciaux. C’est en tout cas ce qu’affirme Nathalie Belloir, la directrice communication et marketing de l’agence Voyageurs du Monde : « Les Parisiens partent plus souvent |…] et n’hésitent pas à réserver des week-ends européens ou du pourtour méditerranéen. Trois jours à Stockholm ou à Tanger par exemple, ou encore des week-ends européens avec des expos, des visites privées de musée… ». Retrouver les mêmes possibilités de sorties culturelles et de déplacement qu’à Paris, c’est sans doute ce qui plaît à ces voyageurs citadins à plein temps.

Mais d’autres, au contraire, recherchent le dépaysement total, l’exotisme voire l’aventure. C’est le cas de Stéphane, ingénieur de 35 ans, qui s’apprête à s’envoler pour le Sri Lanka avec son fils de 8 ans. Mais pas question pour lui de dormir au même endroit toutes les nuits. Il part en mode sac à dos et s’est préparé « un petit itinéraire pour découvrir une bonne partie du pays […] les plages de Tangalle, le Rocher du lion, les plantations de thé dans les montagnes ou encore les temples hindous ».

 

Le Japon plébiscité cette année

Japon hors des sentiers battus : les îles Okinawa
Le Japon @mikikon / Pixabay

 

« Les Parisiens ont la bougeotte », affirme Chloé de Dessine-moi le Monde, qui souligne le succès de ces voyages en plusieurs étapes, avec souvent location de voiture. Parmi les destinations privilégiées pour ces séjours long-courriers sur mesure, le Québec et le Brésil. Mais aussi le Grand Ouest américain « en famille, à la découverte de Las Vegas, des studios de cinéma ». En 2016, les États-Unis étaient d’ailleurs le pays étranger le plus plébiscité pour les vacances par les Franciliens selon le sondage BVA, avant l’Australie et le Canada. Mais le Japon, à l’époque 4e de ce classement, semble faire une remontée fulgurante à en croire Nathalie Belloir qui qualifie l’engouement des Parisiens pour ce pays de « grand déchaînement ». Ils seraient en effet particulièrement nombreux cette année à vouloir découvrir les joies du Pays du Soleil-Levant, ses rizières, ses montagnes, l’effervescence de Tokyo ou les temples de Kyoto…

Parmi les destinations les plus réservées en 2018 chez Voyageurs du Monde, également « l’Asie du Sud-Est, l’Islande -malgré une baisse- et les Emirats avec le Louvre Abu Dhabi ». Mais aussi « quelques destinations à contre-courant comme Israël, Haïti, la Colombie », qui ont plus de succès auprès de la clientèle parisienne qu’en Province selon Nathalie Belloir. Tout comme « les voyages déconnexion/yoga dans des endroits un peu perdus », qui attire des Parisiens en mal de calme et de nature…