Pourquoi faut-il découvrir Rotterdam d’urgence ?

Design, architecture et innovation sont partout à Rotterdam. Deuxième ville des Pays-Bas, si la cité portuaire souffre de la comparaison avec sa grande sœur Amsterdam, elle vous réserve pourtant bien des surprises. Suivez le guide, on vous dévoile les secrets d’une destination à la pointe de l’avant-garde.

Parce que vous êtes déjà allé à Amsterdam

Rotterdam, tourisme, city break, delfshaven
Découvrez l’authentique quartier de Delfshaven ©Rotterdam Partners

 

Les Hollandais le confessent, entre Amsterdam et Rotterdam, un combat fait rage. La première séduit depuis longtemps touristes et artistes internationaux grâce au charme de son architecture, de ses canaux et, disons-le, de ses coffee shops. Rotterdam, elle, en grande partie détruite lors d’un bombardement survenu en mai 1940, a dû apprendre à se réinventer. Une créativité qu’elle n’a pas abandonnée aujourd’hui et qui pousse ses designers et ses architectes à repousser sans cesse les frontières de leurs disciplines. Pour les amoureux des vieilles pierres cependant, rassurez-vous, un quartier purement hollandais a survécu. Dans le centre-ville, Delfshaven propose, entre canaux et immeubles typiques, un large choix de petits cafés et d’antiquaires. Idéal pour une balade à vélo.

Parce que vous n’avez pas les moyens d’aller à New York

Rotterdam, tourisme, city break, pont erasme
Skyline hollandaise ©Rotterdam Partners

 

Partout ailleurs, les buildings brisent la ligne d’horizon et la Nouvelle Meuse comme les canaux qui la rejoignent offrent de belles perspectives à la ville. Depuis les quais du fleuve, on admire l’impressionnant pont Erasme, version hollandaise du Golden Gate Bridge de San Francisco, et la skyline de gratte-ciel qui se dessine sur l’autre rive. Pour profiter de la vue à 360°, vous pouvez même opter pour un tour en bateau taxi. Sensations garanties !

Au sud du pont, deux presqu’îles reliées par une passerelle autrefois largement fréquentée par les filles de joie constituent ce qui pourrait s’apparenter au « Brooklyn hollandais ». Hôtels trendy, restaurants et lieux hybrides en font l’un des quartiers les plus tendances du moment. Pour les bonnes adresses on retiendra le Foodhallen, un food court tendance et chaleureux ; la Fenix Food Factory, grand marché couvert où s’achètent et se dégustent bières et cidres locaux, fromages, légumes, pains, sans oublier les immanquables stroopwaffle (littéralement gaufres au sirop). A deux pas, le charmant et bordélique restaurant Posse propose de la petite restauration dans son « empire du vintage » où presque toute la déco est à vendre. Pour finir, allez boire un verre au bar de l’iconique Hôtel New York, une sublime bâtisse construite au début du XXe siècle sur le quai d’où partaient les navires embarquant les migrants vers les Etats-Unis. Un lieu chargé d’histoires.

Parce qu’elle pourrait disparaître sous les eaux

Rotterdam se situe sept mètres sous le niveau de la mer et l’eau y est omniprésente. La question du réchauffement climatique et de la montée des eaux est donc au cœur des problématiques d’urbanisme de la ville. Résultat, Rotterdam multiplie les projets ambitieux d’adaptation à la montée des eaux. La ville a ainsi créé la première ferme laitière flottante au monde. Les vaches y sont nourries grâces à l’herbe coupée par les services municipaux et le lait est vendu aux habitants, favorisant une démarche de consommation locale. Dans la même veine, le Pavillon flottant sert de lieu de réception sous de grandes bulles amarrées au bord du rivage, les maisons flottantes se multiplient à vitesse grand V et une forêt flottante a même vu le jour.

Plus généralement, la ville cherche par tous les moyens à faciliter le stockage de l’eau. Une des pistes retenues : végétaliser les toits. Ainsi naît DakAkker en 2012, la plus grande ferme urbaine des Pays-Bas. 1000 m² où carottes, pommes de terre, arbres fruitiers et abeilles s’épanouissent au sommet d’un immeuble de bureau. Pour y jeter un œil et goûter ces produits, profitez d’un brunch ou d’une pause goûter au Op het Dak, café attenant à la vue panoramique et champêtre.

Parce que c’est une pépite architecturale

Rotterdam, tourisme, city break, usine van nelle
Van Nelle ou l’usine idéale ©Rotterdam Partners

 

Pour les amateurs d’architecture et de photographie, Rotterdam est une destination incontournable. Pour visiter l’une de ses iconiques maisons cubiques, allez faire un tour au n° 70 de la rue Overblaak et découvrez son intérieur biscornu. Ici et là les constructions aux influences Bauhaus rappellent le rôle de Rotterdam dans la promotion du modernisme en Europe entre les deux Guerres. La Maison Sonneveld située au cœur du quartier des musées en est un exemple saisissant. A l’intérieur, le style et la décoration années 20 n’ont pas bougé d’un pouce et, à chaque étage, on s’attend à croiser un de ses habitants…

A deux pas, le musée Henk Chabot propose une rétrospective de l’artiste expressionniste et une visite couplée à celle de l’usine Van Nelle. Inaugurée en 1930, la manufacture abritait trois industries – de tabac, de café et de thé – et a été conçue dans l’utopie de créer une « usine idéale », à la fois efficace économiquement et socialement. Nouveauté de l’époque, on s’attache à faire entrer la lumière et l’air avec des façades entièrement vitrées, et à offrir de l’espace aux ouvriers. Aujourd’hui, elle abrite les bureaux de start ups et se visite uniquement avec un guide. Les amoureux de viande pourront l’admirer sur leur chemin vers le tout nouveau et branché restaurant de barbecue Black Smoke installé à son pied.

Parce que l’expo Mugler se termine en mars

Rotterdam, tourisme, city break, kunsthal, thierry mugler
Femme bolide ©MSDC

 

Le Kunsthal est l’un des trésors de Rotterdam. Du 10 octobre 2019 au 8 mars 2020, il accueille la première rétrospective du célèbre designer français Thierry Mugler. Créateur de mode, photographe, réalisateur et parfumeur, ce visionnaire a marqué le monde de la haute couture et du prêt-à-porter des années 1980. Icône de la pop culture, ses costumes pour Davis Bowie, Madonna, Céline Dion ou Lady Gaga sont restés cultes. A travers 140 tenues d’exception, l’exposition Thierry Mugler : Couturissime vous propose une plongée dans l’univers singulier du créateur, entre paillettes, plumes, latex et bustiers d’acier.

Plus d’infos : 

Comment s’y rendre ? Depuis Gare du Nord, Rotterdam est accessible en 2h35 en Thalys.

Combien ça coûte ? Les billets sont accessibles dès 35 euros.

Site de l’office du tourisme : https://en.rotterdam.info/

 

Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !