The Shard, Londres de haut

Inauguré à l’été 2012, The Shard, conçu par l’architecte Renzo Piano, est à ce jour, avec ses presque 310 mètres, le gratte-ciel le plus haut d’Europe de l’ouest. Véritable “ville verticale”, il abrite bureaux, restaurants ou palace, mais est surtout remarquable pour sa “View” qui permet d’admirer Londres sur plus de 64 kilomètres, à 360°. Idéal pour une prise de contact.

Dans le quartier historique de London Bridge, The Shard, véritable “éclat de verre” dans le ciel, est l’un des fleurons de l’actuelle réhabilitation urbaine en marche à Londres. Cet immense bâtiment, jalousé par les autres capitales européennes qui n’ont de cesse d’envisager d’ériger à leur tour un édifice qui le dépasserait, a cependant des atouts esthétiques qu’il sera difficile d’égaler. Ultra-moderne, mais inspiré par les clochers des églises de la ville et les mâts des anciens navires autrefois ancrés sur la Tamise, il offre une forme sculptée, avec des facettes de verre qui ne se rejoignent pas en son sommet, le laissant ainsi “respirer”.

Une impression à la fois de majesté et de légèreté que l’on retrouve à l’intérieur, où l’on domine la ville tout en ayant l’impression de flotter, à la faveur de l’absence de murs, remplacés par des baies vitrées. Où l’on se dit qu’il doit être agréable de travailler ici, puisque The Shard accueille de nombreuses sociétés et leurs bureaux, mais où l’on se console en venant dîner ou prendre un verre dans l’un des bars et restaurants de l’endroit, ou, comble du luxe, dormir une nuit à l’hôtel Shangri-La. Ouvert en mai 2014, celui-ci propose ainsi 202 chambres comme en apesanteur entre le 34e et le 52e étage. Le prix est à l’avenant, bien sûr, mais quitte à s’offrir un palace, cette expérience-là vaut le détour.

Mais quelle vue !

Plus accessible cependant, l’ébouriffante vue qu’offrent les 68e, 69e et 72e étages, réunis sous l’appellation “The View from The Shard”. Cette attraction pour laquelle il convient de réserver ses places à l’avance pour éviter l’attente (compter environ 25 £, même si les prix peuvent varier selon l’horaire et la période) fait office depuis maintenant deux ans de passage obligé, que l’on connaisse Londres ou non. L’aventure, en fait, commence dès le moment où l’on pénètre dans l’un des quatre ascenseurs, après avoir admiré le décor du rez-de-chaussée et du premier étage, réunissant portraits de figures de la ville et animations vidéo explicatives. Là, à une vitesse de 6 mètres par seconde, on s’envole vers le ciel, sous un plafond de (faux) nuages animés, avec un changement au 33e étage, pour ceux qui poursuivent la visite jusqu’en haut. Ensuite, direction le 68e, avant de franchir les quelques marches qui séparent les visiteurs de… la vue ! Soixante-quatre kilomètres à la ronde, de Londres et de tous ses hauts lieux, du stade de Wembley au nord jusqu’au terrain de criquet The Oval au sud en passant bien évidemment par Big Ben, Buckingham Palace ou Tower Bridge, le tout avec un léger sentiment de vertige.

Les monuments sont ensuite observables via des télescopes hyper-perfectionnés et pédagogiques, avant de monter encore plus haut, au 72e étage, pour se retrouver presque à l’air libre, sous les fameuses piques de verre du Shard. Si l’on pourra prochainement vivre depuis The View une véritable expérience de réalité augmentée (à découvrir sur YouTube pour les moins chanceux), de nombreuses activités sont aussi proposées. On peut ainsi dominer la ville avec une coupe de champagne ou un café, s’accorder une pause shopping dans The Sky Boutique, le plus haut magasin de Londres, où l’on trouve des livres et des souvenirs souvent très design – Renzo Piano oblige –, ou même s’inscrire à un cours de yoga matinal (magique). Pour l’été, à partir du 23 juin (réservation dès le 1er mai), The View from the Shard propose même un vrai “cream tea” avec l’iconique magasin Fortnum & Masons, dans un décor revisité façon champêtre pour l’occasion. Tradition et modernité, Londres comme on l’aime.

The Shard, Joiner Street, Londres. Métro London Bridge.

Tout savoir sur sa vue exceptionnelle et acheter ses tickets à l’avance : www.theviewfromtheshard.com. “A Room with a View” au Shangri-La Hotel The Shard, à partir de 530 £ la nuit. www.shangri-la.com/london.