Tour du monde en 10 films de voyage (ou qui font voyager)

Tout parisien cinéphile sait la chance qu’il a de vivre dans une ville où les cinémas offrent une programmation aussi internationale. Les films de voyage nous permettent de goûter à la langue et aux paysages locaux, mais surtout de mieux comprendre le monde. Le tout installé confortablement (ou pas) dans un fauteuil ou affalé sur votre canapé… Suivez-nous à travers ces 10 longs-métrages pour une aventure dépaysante autour du monde.

L’Inde : À bord du Darjeeling Limited de Wes Anderson

La rencontre entre Wes Anderson et la magie du Rajasthan, terre des maharajas… Trois frères, incarnés par Owen Wilson, Jason Schwartzman et Adrien Brody, se retrouvent à bord d’un train indien après des années de silence. S’en suit une quête spirituelle pleine d’imprévus à la recherche de leur mère. Un film de voyage plein de tendresse.

L’Australie : Samson & Delilah de Warwick Thornton

Samson et Delilah vivent dans une communauté isolée au centre de l’Australie. Forts de leur amour, ils vont tenter de fuir la pauvreté et l’ennui en rejoignant la ville. Un très beau film sur la condition des Aborigènes d’Australie.

Rome : La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino

Bienvenue dans la Rome sous l’ère Berlusconi, capitale des soirées décadentes. Entrecoupé de discussions passionnées et de visions hallucinées, ce film offre un regard cynique sur l’élite artistique de la capitale. Une déclaration d’amour à Rome et ses somptueux palais…

Le Cambodge : Diamond Island de Davy Chou

Davy Chou nous plonge dans la jeunesse et les nuits bouillonnantes de Phnom Penh, sous la lumière pop de néons colorés. Entre amours et illusions, la caméra suit les aventures de jeunes cambodgiens, venus travailler à Phnom Penh sur le chantier d’un luxueux projet immobilier.

La Turquie : Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan

Dans l’Anatolie enneigée, un couple et la sœur du mari tiennent un hôtel troglodyte qui va vite devenir le théâtre de déchirements familiaux. 3h16 de bonheur cinématographique dans des paysages fabuleux, pour la Palme d’Or 2014.

Le Mali : Timbuktu de Abderrahmane Sissako

Sissako, réalisateur mauritanien, met en scène la situation actuelle dramatique du Mali dans un superbe film anti extrémisme religieux, empli d’humanité. Aussi puissant et poétique que bouleversant.

L’Iran : Les Chats Persans de Bahman Ghobadi

Plongez dans le Téhéran underground avec ce film musical, qui met à l’honneur les musiciens de la capitale iranienne. Loin des clichés, rencontre avec une ville moderne et sa jeunesse éprise de liberté.

Le Chili : Magic Magic de Sebastián Silva

Alicia, jeune américaine perturbée, suit sa cousine et son groupe d’amis sur une petite île chilienne isolée. Le séjour tourne rapidement au cauchemar. Un film entre horreur et fantastique, tourné dans des paysages envoûtants et emporté par Juno Temple.

Tokyo : Lost in Translation de Sofia Coppola

Petit bijou de poésie, ce film nous embarque dans un rêve éveillé au coeur de Tokyo. Désœuvrée, la jeune Scarlett Johansson se lie d’amitié avec l’excellent Bill Murray. Ensemble, ils vont se laisser emporter par la folie tokyoïte… Une introduction en douceur au choc culturel japonais.

Last but not least, un grand classique des films de voyage aux États-Unis : Thelma et Louise de Ridley Scott

Montez à bord de la mythique Ford Thunderbird verte de Susan Sarandon et Geena Davies pour un road trip mouvementé à travers l’Arkansas ! Spoiler : la scène finale vous permettra de découvrir le Grand Canyon autrement…