Un pays, un petit déj : le frukost suédois

A Nous Paris fait le tour du monde en quête du petit-déjeuner parfait. Premier arrêt, la Suède où l’on s’attable autour d’un merveilleux frukost. Vous reprendrez bien un smörgas au fromage, non ? Un toast de Kaviar, alors ? Pas de doute, en Suède, au petit-déjeuner (comme dans bien des situations), vous risquez d’être complètement paumé.

 

Dépaysement garanti

©Erik Forsberg / CC BY-NC 2.0 via Flickr

 

C’est bien connu, le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Même en voyage ! À chaque pays son repas typique. Des habitudes culinaires qui en disent long sur le mode de vie des habitants d’un pays. En Suède par exemple, la gastronomie est clairement modelée par la contrainte climatique : un hiver glacial et sans fin. La conservation des aliments a donc longtemps été une question de survie. Résultat : la gastronomie suédoise fait la part belle aux fruits cuits, aux légumes en saumure, aux racines comme la pomme de terre ou la betterave et aux poissons et viandes séchés, fumés ou marinés.

Qu’est-ce que ça donne au petit déj ?

 

 

Tartines nordiques

Tartine smörgas – Pixabay

 

C’est votre premier réveil à Stockholm, vous êtes affamé et avez besoin de prendre des forces pour cette journée d’errance touristico-culturelle qui vous attend. Dans l’assiette, comme dans la plupart des pays du Nord, pour ce premier repas de la journée la tendance est plutôt au salé. Tout commence avec un smörgas, cette tartine riche en fer accompagnée de rondelles de concombre ou de tomate. Sur une base de pain complet ou de biscottes type Wasa, on tartine du beurre, ajoute du fromage et/ou du jambon.

Pour ceux qui cherchent à se challenger, la version « mer » se compose de Kalles Kaviar et de tranches d’oeufs durs. On ne parle pas ici de caviar d’esturgeon mais d’une pâte, tout droit sortie d’un tube style dentifrice. À base d’oeufs de cabillauds fumés, de flocons de pomme de terre, d’huile et de beaucoup de sucre, la mixture, peu appétissante mais délicieuse, ressemble beaucoup à du tarama.

 

À boire

Source : Unsplash

 

Ça donne soif tout ça… Jus de fruit, mais surtout café accompagnent généralement le petit-déjeuner suédois. Il faut dire que si les pays du Nord sont connus pour leur coffee shop, ce n’est pas pour rien. La Finlande, premier consommateur de café au monde est suivi de près par la Suède avec en moyenne 5 tasses par jour et par personne.

 

 

Petite douceur

Bullars ©Erik Forsberg / CC BY 2.0 via Flickr

 

Vous avez encore faim ? Place à la touche sucrée, avec un bol de porridge bien réconfortant ou son alternative fraîcheur combinant lait caillé, muesli et fruits frais. Et là, vous vous demandez immanquablement : « mais où sont les roulés à la cannelle ? » On préfère généralement craquer pour les bullars, ces merveilleuses viennoiseries briochées, à la pause de 10 heures, une institution en Suède, baptisée fika.

Vous l’avez compris, la Suède, on y va aussi pour sa gastronomie. Smaklig måltid ! (bon appétit !)

Pour croquer des smörgas à Paris, rendez-vous dans le café du même nom :
Café Smörgås
11, rue du Château d’Eau, 10e
Métro : République, Jacques Bonsergent, Château d’Eau

Rendez-vous également à l’Institut Suédois