Un week-end culturel à Cologne

Accessible en 3h30 grâce à la compagnie de trains rouges Thalys, la ville de Cologne a tout pour plaire : dynamique, jeune, culturelle, gastronomique, amusante… On y passe un week-end haut en couleurs, des bords du Rhin aux ruelles animées du fameux quartier belge. Parcours.

Inratable, la fameuse cathédrale

Cologne
© Gerhard Richter (2007)

 

Difficile de ne pas commencer par là, le monument étant le plus visité de toute l’Allemagne. Surtout, la cathédrale se situe littéralement à la sortie de la gare – un emplacement pour le moins singulier, qui en impose d’emblée aux visiteurs fraîchement arrivés. Car la cathédrale est haute, très haute : 157 mètres tout en pointes gothiques vers le ciel. À l’intérieur, le vitrail de l’artiste contemporain préféré des Allemands, Gerhard Richter (né en 1932), retient toute notre attention avec ses centaines de pixels colorés.

À deux pas, le musée Ludwig

Cologne
© George Grosz, Junge Spanierin, 1927. Museum Ludwig Köln

 

Ce n’est pas parce que les jeunes artistes venus de toute la planète résident à Berlin que Cologne démérite en matière d’art. Bien au contraire, vous apprendrez sans doute avec surprise que c’est elle qui accueille le premier musée d’art moderne d’Allemagne ! Le Ludwig Museum, situé à côté de la cathédrale, possède un très beau département de Pop Art ainsi que la troisième plus grande collection de Picasso au monde. Mais ce sont finalement les artistes expressionnistes allemands, présents en nombre, qui nous resteront le plus en mémoire. Dont cette toile hypnotique de George Grosz, qui s’attache à retranscrire la fragile étrangeté d’une jeune espagnole.

Pour votre première pause déjeuner, arrêtez-vous au restaurant du musée : cuisine généreuse et fraîche servie sous un plafond ultra-haut et devant des verrières. Avec musiciens pour les jours de fête. Spot tip top !

Musée Ludwig, Heinrich-Böll-Platz, 50667 Köln, Allemagne

Balade sur les bords du Rhin

Cologne
© Kölner Dom

 

Et si on s’offrait une jolie balade pour souffler un peu après ce premier bain de culture ? Cette photographie de la ville, prise par un oiseau amateur de photographie, montre bien à quel point la gare est proche de la cathédrale, qui est elle-même collée au Ludwig Museum (le bâtiment aux toits de tôle claire), lui-même voisin du Rhin. Cette densité urbaine est très agréable pour les touristes aux pieds fragiles, qui peuvent régulièrement s’offrir une petite halte.

 

Cologne
© Hadi Teherani Architects

 

Le Rhin, donc. Les quais sont très joliment aménagés : semi-piétons, semi-vélos friendly, on les parcourt de long, en large, s’arrêtant tantôt devant une fontaine où s’amusent des enfants, tantôt sous un kiosque pour s’abriter d’une éventuelle averse. Côté architecture contemporaine, ne manquez pas les trois buildings de Hadi Teherani Architects qui se déploient en angle droit, comme s’ils étaient cassés en deux. Très étonnant !

Dans les rues de la vieille ville

Cologne
© Köln

 

En vous enfonçant dans les ruelles de la vieille ville (à cinq minutes à pied de la cathédrale), n’oubliez surtout pas d’être attentifs aux murs et aux façades. Certaines portent des « Têtes grimaçantes » sensées éloigner le mal, d’autres d’étranges figures obscènes, anciennes farces de voisins peu amènes. Soyez attentifs aux églises aussi, bien sûr.

Car après la Seconde Guerre mondiale, la ville en ruines s’est fait une promesse qu’elle a mis quarante ans à tenir : reconstruire toutes ses églises. Sur certains de leurs murs, on remarque aisément une différence entre les parties basses du bâtiment, plus anciennes, et les parties hautes, nettement délimitées quoi que reproduites à l’identique.

Toujours dans la vieille ville, un petit musée du Parfum est installé au sein d’une boutique de la Maison Farina, célèbre pour sa production d’Eau de Cologne. A voir éventuellement. Mais nous vous conseillerons plus volontiers le musée Wallraf-Richartz, qui complète la visite dédiée à l’art moderne du Ludwig Museum par une belle collection de peintures allant du Moyen Âge au XIXème siècle.

Musée du Parfum, Obenmarspforten 21, 50667 Köln, Allemagne
Musée Wallraf Richartz, Obenmarspforten 40, 50667 Köln, Allemagne

Au Kolumba, l’architecture fait œuvre

Cologne
© Kolumba Museum. Photo MCL

 

Claque esthétique assurée : le bâtiment inauguré en 2007 et conçu par l’architecte-star Peter Zumthor est, sans nul doute, la plus belle architecture contemporaine de la ville de Cologne. Le musée Kolumba s’organise autour des ruines d’une église romane détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, et réussit à la fois à mettre en valeur ses vestiges (notamment en les intégrant aux façades de ce bâtiment pourtant cubique) et à leur apporter une lumière nouvelle, grâce à des murs en briques façon moucharabieh qui laissent apparaître des centaines de petits points de lumière. Les mots ne disent que peu du sentiment de beauté extrême que l’on ressent à l’intérieur d’un tel bâtiment.

En entrant, tout éblouit : la librairie et le vestiaire en bois, la finesse des rampes d’escalier, le traitement, toujours différent, de la lumière et des hauteurs sous plafond… Tant et si bien qu’on en oublierait presque de regarder les œuvres exposées.

Kolumba, Kolumbastraße 4, 50667 Köln, Allemagne

Régal dans le quartier belge

Cologne
© MCL

 

Équivalent des quartiers bobos parisiens, le Quartier Belge déploie des myriades de cafés instagrammables à souhait et de restaurants délicieux. Vous n’aurez aucun mal à faire votre choix, mais ne manquez pas (car il est un peu plus discret que les autres, installé au fond d’une petite impasse fleurie), Marx&Camboni. Ce dernier est niché dans un marché couvert où se vendent saucisses et narcisses. Cette adresse absolument délicieuse sert une cuisine de saison. Nous y avons goûté les meilleurs spätzle (pâtes allemandes) au fromage de la ville !

Marx & Camboni, Maastrichter Str. 45, 50672 Köln, Allemagne

Dodo dans le futur

Cologne
© 25hours Hotel. Photo MCL

 

Pour votre hôtel, pas une hésitation : choisissez l’improbable et cosmique 25hours Hotel, qui déploie une décoration rétro-futuriste signée Studio Aisslinger du hobby jusqu’aux chambres, très confortables. Surtout, ne manquez pas le bar et le restaurant situés sur les deux ailes du rooftop de l’hôtel, où une faune branchée vient siroter des cocktails colorés. Avec une vue sur la ville à 360 degrés, qui s’apprécie dès le petit-déjeuner, ultra-fourni et gourmand (vous y trouverez, en plus des croissants et tartines de pain, du champagne, des galettes de pomme de terre et toutes sortes de fromages). Gargantuesque !

25hours Hotel The Circle, Im Klapperhof 22-24, 50670 Köln, Allemagne


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !