Voyage : nos bons plans pour un séjour à Montréal

A la fin de l’hiver, quand les beaux jours reviennent, Montréal s’expose. Cafés, restaurants, événements, espaces en plein air et festivals s’emparent de la ville et investissent les rues. Une période propice pour prévoir un séjour au Québec et profiter de la douceur de vivre qui y règne pour découvrir cette destination incontournable. En quête d’inspiration ? Retrouvez nos 12 bons plans pour profiter de votre séjour à Montréal.

 

Un hôtel à Montréal : l’hôtel Monville

 

Hall et bar de l'hôtel Monville
Hall et bar de l’hôtel Monville © Alizée Szwarc Meireles

 

Vue de la terrasse de l'hôtel Monville
Vue de la terrasse de l’hôtel Monville © Alizée Szwarc Meireles

 

Idéalement situé en plein coeur du quartier des spectacles, l’Hôtel Monville plante le décor d’entrée avec son hall monochrome au volume monumental, ses colonnes et sa fresque murale de scènes de vie montréalaises. Ici, l’ambiance est à la modernité et à l’esthétisme, du coin salon néo rétro, au bar en terrazzo blanc et en laiton, en passant par l’une des 269 chambres réparties sur 20 étages. On reste là encore sur une approche très épurée, dans les tons sombres, avec un coin bureau, un petit salon, un lit king size, une salle de bain limite futuriste et une vue imprenable sur le quartier. Pour prendre encore plus de hauteur, on monte au dernier étage pour profiter de la terrasse de l’hôtel en regardant le coucher de soleil.


Combien ça coûte ?

A partir de 98€ la nuit pour une chambre simple et 137€ pour une suite.


Les bonnes adresses à proximité

Lieux sympas à proximité de l'hôtel Monville à Montréal
Café La Finca | Le Tiradito | Le Club Pelicano – source : facebook

 

Pour boire un café, bouquiner, travailler et manger un bout : Café La Finca

Pour découvrir une carte de cocktails détonnante et goûter des plats de poissons péruvo-nippons : Le Tiradito

Pour danser dans un lieu qui rend hommage à la piscine Molitor, les tarifs rédhibitoires en moins : Le Club Pelicano


Hôtel Monville. 1041 rue de Bleury, Montréal. +1 514 379 2000 | La Finca café & bureau. 1067 rue de Bleury. Du lundi au vendredi de 7h à 18h. Le samedi et dimanche de 9h à 17h. | Le Tiradito – 1076 rue de Bleury. Du samedi au mardi de 17h à 23h et du mercredi au vendredi de 11h30 à 14h et de 17h à 23h | Club Pelicano – 1076 rue de Bleury. Tous les jours de 17h à 3h.


 

Un marché : le marché Jean Talon

Marché Jean Talon à Montréal
Halle du marché Jean Talon © Alizée Szwarc Meireles

 

Stand de fleurs au Marché Jean Talon
Stand de fleurs au Marché Jean Talon © Alizée Szwarc Meireles

 

Direction le quartier de la Petite Italie pour un détour gourmand obligatoire à Montréal : le marché Jean Talon. Après avoir quadrillé les lieux en flânant dans les allées pour saliver devant les spécialités locales et respirer la douce odeur des stands de fleurs, on file direct au stand Cochinita Pibil pour goûter le trio de tacos avec son porc effiloché et ses pickles d’oignon. Ils vous laisseront, sans équivoque, un souvenir ému. Un petit jus de fruits frais pressé plus tard chez Mangue et Melon pour se rincer le gosier, on va faire un tour au Marché des Saveurs, une boutique qui met à l’honneur les produits du terroir québécois.

A savoir : certains commerçants ne prennent pas la carte. Il y a un distributeur de billets à l’intérieur du marché, juste à côté du stand Cochinita Pibil.


Marché Jean Talon. 7070 Avenue Henri-Julien, Montréal. Du lundi au mercredi et le samedi de 7h à 18h. Le jeudi et vendredi de 7h à 20h et le dimanche de 7h à 17h.


 

Un restaurant : LOV

restaurant Love à Montréal
Limonade au romarin © Alizée Szwarc Meireles

 

Bienvenue dans le restaurant le plus Instagrammable de Montréal. Si vous êtes du genre à dégainer votre smartphone à tout va, vous êtes au bon endroit. Mais chez LOV, il n’y a pas que le décor qui vaut le détour. La star est dans l’assiette. Ici, on fait dans la nourriture botanique (vegan) et on redonne au légume ses lettres de noblesse. Il y a fort à parier que même les viandards y trouvent leur compte. Les produits frais sont finement préparés, assaisonnés et présentés, mettant en valeur textures et saveurs. Difficile de choisir entre les gnocchis de patate douce et sarrasin, une tartine d’avocat, une omelette ou un burger Big LOV. Au pire, vous pourrez donner un coup de fourchette dans l’assiette du voisin. Arrosez le tout d’une limonade maison au romarin avant de jeter votre dévolu sur le cheese cake pour finir le repas en beauté.


LOV. 464 Rue McGill, Montréal. Du dimanche au mercredi de 11h30 à 22h. Le samedi et le dimanche de 10h à 23h.


 

Un pic-nic gourmand : Dinette Triple Crown

pique-nique Triple Crown
Pique-nique Dinette Triple Crown © Alizée Szwarc Meireles

 

A l’arrivée des beaux jours (et après les longs hivers), les Québécois sortent les plaids, les mini barbecs et s’en vont gaiement pique-niquer dans les nombreux parcs de la ville, comme le parc Jean-Drapeau ou le parc Jarry, par exemple. Pour l’heure, c’est dans le parc de la Petite Italie que ça se passe. Dinette Triple Crown, un petit resto take away tout près propose de mettre votre commande dans des paniers de pique-nique, avec la nappe vichy qui va bien, les couverts, les assiettes en porcelaine et les sauces. On choisit une viande parmi la poitrine de boeuf fumée, l’effiloché de porc et le poulet frit et on accompagne le tout avec trois à-côtés (patates pilées, légumes verts braisés, salade de chou crémeuse ou vinaigrée, fêves pinto, pain de maïs, hushpuppies, petit pain au babeurre ou patates douces rissolées) ou un à-côté et des macaronis fromage.

Combien ça coûte ?

14,5€ pour la formule avec la poitrine de boeuf fumée et 2,2€ pour le thé glacé à goûter absolument.


Dinette Triple Crown. 6704 Rue Clark, Montréal. Du jeudi au lundi de 11h à 21h


 

 

Un Spa : Bota Bota

Spa Bota Bota Montréal
Spa Bota Bota © Alizée Szwarc Meireles

 

bateau Spa Bota Bota Montréal
Vue du bateau Spa Bota Bota © Alizée Szwarc Meireles

 

Vue d'Habitat 67 depuis le spa Bota Bota Montréal
Vue d’Habitat 67 depuis le spa Bota Bota Montréal © Alizée Szwarc Meireles

 

Ancien traversier qui assurait la navette entre les villes de Sorel et Berthier, puis bateau-spectacle jusqu’en 2007, Bota Bota devient un bateau spa en 2010. On y vient pour faire une pause détente dans un écrin vraiment relaxant. Deux possibilités : l’accès au spa principal où le calme absolu est demandé aux clients ou l’accès à la piscine pour ceux qui souhaitent se relaxer tout en papotant. Après être passé par la case vestiaire pour se changer, on monte sur l’un des 5 ponts pour choisir entre un bain vapeur à l’eucalyptus, un sauna avec vue sur le fleuve Saint-Laurent ou un bain à remous. Une fois rafraîchi sous une douche ou dans un bain froid, on enfile son peignoir et on va se caler dans la salle de repos avec un bon bouquin, dans un hublot aménagé en petit cocon. En regardant en face, on peut apercevoir l’ensemble de bâtiments Habitat 67 réalisé par l’architecte Moshe Safdie.

Combien ça coûte ?

33€ pour trois heures de circuits d’eau. 40€ pour la journée entière.


Bota Bota. Quais du Vieux-Port de Montréal, rue de la Commune Ouest, Montréal. Tous les jours de 9h à 23h. 


 

 

Un bagel : St. Viateur Bagel  / Fairmount Bagel

Préparation et cuisson de bagels à la boutique St. Viateur
Préparation et cuisson de bagels à la boutique St. Viateur © Alizée Szwarc Meireles

 

Après la Poutine, le bagel est certainement l’attraction culinaire la plus typique de Montréal. Historiquement, ce petit pain troué a été rendu populaire outre-Atlantique par l’immigration juive polonaise. Ici, une sorte de rivalité fait rage entre deux institutions. Fairmount Bagel est la plus ancienne boulangerie de bagels de Montréal. Elle a été fondée en 1919 par Isadore Shlafman. La boulangerie St. Viateur Bagel a, quant à elle, été fondée en 1957 par Myer Lewkowicz. Chacun se fera son avis sur la question, mais une chose est sûre, les deux enseignes valent le détour. La queue de badauds -locaux et touristes confondus- qui attendent leur bagel tout juste sorti du four, ne diminue pas au fil de la journée. Après avoir attendu patiemment son tour, on jette son dévolu sur le sésame, le pavot, le garni ou le romarin. Bonne dégustation !


St. Viateur Bagel. 263 Rue Saint Viateur O, Montréal. Ouvert 7/7 |  Fairmount Bagel. 74 Avenue Fairmount O. Ouvert 7/7


 

 

Une balade en scooter avec Dyad

Scooters électriques location Montréal visite guidée
Scooters électriques Dyad © Alizée Szwarc Meireles

 

Mural de Leonard Cohen par Kevin Ledo

Mural de Leonard Cohen par Kevin Ledo © Alizée Szwarc Meireles

 

Début d'une ruelle verte à Montréal
Début d’une ruelle verte à Montréal © Alizée Szwarc Meireles

 

Vue du belvédère du Mont-Royal à Montréal
Vue du belvédère du Mont-Royal à Montréal © Alizée Szwarc Meireles

 

La ville de Montréal est très étendue et la diversité de ses différents quartiers méritent le détour pour s’imprégner complètement de la ville. Pour une balade ludique, optez pour le scooter électrique. Chez Dyad, on propose plusieurs visites guidées pour arpenter la ville dans ses moindres recoins. Plateau, Mile-End, Petite-Italie et Mile-Ex, en 3h de temps, ressentez l’effervescence du nord-est de la ville. Découvrez les plus belles peintures murales réalisées dans le cadre du festival Mural, une initiative qui a fait du boulevard Saint-Laurent et de ses alentours l’un des plus grands musées d’art à ciel ouvert. Empruntez les allées vertes et oubliez l’espace d’un instant le décor urbain environnant. Poussez jusqu’au Mont-Royal et traversez le magnifique cimetière de près de 66 hectares. Arrêtez-vous au belvédère pour surplomber la ville et prendre quelques photos souvenirs.

Combien ça coûte ?

Visite guidée de 3h pour un groupe de 6 : 10€ par personne.


Dyad. 80, rue Prince Arthur Est, Montréal.


 

 

En plein air : les Jardineries & les Premiers vendredis

Les Jardineries Montréal
© Alizée Szwarc Meireles

 

Situé dans le quartier d’Hochelaga, Les Jardineries est un projet de réhabilitation urbaine faite en concertation avec les habitants du quartier. Cette initiative a vu le jour en lieu et place de l’esplanade du stade olympique construit en 1976 et tombé en désuétude depuis. Cette grande étendue re-végétalisée aux faux airs de Grands Voisins abrite des jardins partagés, différents espaces de détente faits avec des matériaux de récupération, une scène de découvertes musicales, un four à pizza à feu de bois pour les petites faims et un bar qui sert quelques références de bières de microbrasseries montréalaises. Tous les premiers vendredis du mois, un grand rassemblement de cuisine de rue est organisé juste au-dessus des Jardineries : les Premiers Vendredis. C’est ici qu’une cinquantaine de camions proposent depuis 2012 une large variété de mets québécois pour régaler les gourmands qui s’y pressent en masse. Après avoir fait un choix cornélien pour savoir ce qu’on va goûter (burger, tacos, poutine, lobster roll,…) on se trouve un petit coin à table ou dans l’herbe et on refait le monde.


Les Jardineries. Jusqu’au vendredi 12 octobre 2018. Tous les jours de 9h à 21h. Le café- bar : le jeudi de 16h à 21h, le vendredi et samedi de 16h à 22h et le dimanche de 16h à 23h | Les Premiers Vendredis. Tous les premiers vendredis du mois de 16h à 23h


 

 

 

Un festival à Montréal : l’embarras du choix

Spectacle Backbone de Gravity & Other Myths
Spectacle Backbone de Gravity & Other Myths – Festival Montréal Complètement Cirque © Darcy Grant

 

Avec près de 50 grands rassemblements annuels, Montréal affiche clairement une volonté d’éclectisme culturel et un esprit de fête et de partage. Igloofest, Piknic Electronik, les Francofolies, Festival International de Jazz de Montréal, Montréal Complètement Cirque, Festival Juste pour Rire ou Momenta, à chaque saison son lot d’événements artistiques de qualité. L’occasion de découvrir la ville en pleine effervescence et de pouvoir profiter d’une programmation riche dans les domaines de la musique, des arts du cirque, de l’humour ou encore du cinéma. On garde en mémoire War On Drugs, groupe de shoegaze originaire de Pennsylvanie, qui a clôturé le plus grand festival de jazz du monde devant une Place des Festivals pleine à craquer où 100 000 personnes avaient répondu présent, ou encore le spectacle Backbone de la compagnie Gravity & Other Myths qui a tenu en haleine toute la soirée la salle du Tohu.

Consulter le calendrier des manifestations.

 

 

Une boutique : Eva B, Hadio et Pantalons Supérieur

Intérieur de la boutique vintage Hadio à Montréal
Intérieur de la boutique vintage Hadio à Montréal © Alizée Szwarc Meireles

 

Les amoureux du vintage n’auront aucun mal à trouver leur bonheur à Montréal, vrai paradis de la friperie. Si vous avez quelques heures devant vous, allez faire un tour chez Eva B, une gigantesque boutique psychédélique agencée sur deux niveaux avec coin snack et sa petite restauration, ainsi qu’une terrasse intérieure arborée. Si vous vous promenez sur l’avenue du Mont-Royal, faites un stop à la boutique Hadio et repartez avec une chemise japonaise des années 70 pour une poignée de dollars. Adepte du denim et des bonnes affaires ? Rendez-vous à Pantalons Supérieur, une boutique familiale fondée en 1923 et uniquement connue des vrais habitués montréalais. En un coup d’oeil, Mitch saura exactement le modèle de Levi’s qu’il faut à votre morphologie et vous apportera le tout en cabine. Les retouches et les ourlets sont directement réalisés sur place, gratuitement.


Eva B2015 Boul St-Laurent, Montréal. De 11h à 19h du lundi au samedi et de 12h à 18h le dimanche | Hadio314 Avenue du Mont-Royal E. Tous les jours de 11h à 21h | Pantalons Supérieur. 69, rue Saint Catherine. Du lundi au mercredi de 9h30 à 18h, les jeudis et vendredis de 9h30 à 20h. Fermé le dimanche.


 

Une exposition : Présence Instable, de Rafael Lozano-Hemmer au Mac.

oeuvre de Rafael Lozano-Hemmer au musée d'art contemporain à Montréal
Rafael Lozano-Hemmer, Pulse Spiral [Pulsations en spirale], 2008. 300 ampoules incandescentes, capteur de fréquence cardiaque, contrôleurs de voltage, ordinateur, composantes électroniques et logiciel sur mesureAvec l’aimable permission de l’artiste et de la galerie bitforms© Rafael Lozano-Hemmer / SODRAC, Montréal / VEGAP, Madrid (2018)Photo : Guy L’Heureux

 

Jusqu’au 9 septembre, le Musée d’Art Contemporain de la ville propose une rétrospective des 10 dernières années de travail de l’artiste canadien Rafael Lozano-Hemmer, avec une sélection mêlant politique et poésie parmi ses œuvres participatives à grande échelle. On commence la visite en saisissant des poignées en dessous d’un immense lustre de 300 ampoules que l’on fait battre au rythme de son coeur. On se fait scruter sous toutes les coutures comme si on était surveillé dans la Pavillon d’Amplification. On transforme sa voix en ondes lumineuses et sonores avec le Faisceau de voix. On pénètre dans une sphère où sont diffusés simultanément 1 128 canaux sonores issus des 1 128 œuvres de Jean-Sébastien Bach. Une expérience immersive qui rend l’art contemporain plus accessible en permettant au public d’entrer en interaction avec l’œuvre qu’il découvre.

 

Derniers jours : Particules d’Existence au centre Phi

Exposition Particules d'existence au centre Phi de Montréal
Chalkroom, une expérience de réalité vituelle conçue par Laurie Anderson et Hsin-Chien Huang © DR

 

Particules d’Existence au centre Phi nous invite à prendre part à des expériences étonnantes et variées en réalité virtuelle. Avec Chalkroom, de Laurie Anderson et Hsin-Chien Huang, on réalise un rêve de gosse et on vole à travers un décor onirique. Equipé d’un masque et de manettes qui permettent de se diriger dans ce monde imaginaire, on flotte dans les airs les deux poings devant, comme superman, et on oublie un instant ce qui nous entoure. La sensation semble tellement réelle qu’on a vite fait de perdre l’équilibre. Mieux vaut donc rester assis sur son tabouret.

 

A voir également

Affiche de l'exposition Shalom Montréal au McCord Museum à Montréal.

Affiche de l’exposition Shalom Montréal au McCord Museum à Montréal. Photos de gauche à droite : © Jean-Louis Frund | Gabor Szilasi | Marilyn Aitken | Duncan Cameron

Les expositions « Balenciaga, Maître de la haute couture » (jusqu’au 14 octobre) et « Shalom Montréal » (jusqu’au 11 novembre) au McCord Museum.


Musée d’Art Contemporain. 185 Rue Sainte-Catherine O, Montréal. De 11h à 18h du mardi au vendredi et de 10h à 18h le samedi et dimanche. Entrée de l’exposition à 12€ | Centre Phi. 315, rue Saint-Paul Ouest, Montréal. De 9h à 21h le mardi, jeudi et vendredi. De 9h à 17h le lundi et le mercredi. De 10h à 17h le samedi et le dimanche. Entrée de l’exposition à 17€ | McCord Museum. 690 Rue Sherbrooke O, Montréal. De 10h à 18h le lundi, mardi, jeudi et vendredi. De 10h à 21h le mercredi. De 10h à 17h le samedi et le dimanche. Entrée des expositions à 12€.


 

Une escapade : visiter la région de Lanaudière

Festival de Lanaudière au Québec
Les festivaliers du festival Lanaudière prennent place dans le parc devant le grand amphithéâtre Fernand-Lindsay © Alizée Szwarc Meireles

 

Concert dans le cadre du Festival Lanaudière
Marie-José Lord en concert dans le cadre du Festival Lanaudière © Alizée Szwarc Meireles

 

Pour s’imprégner encore plus de la nature québécoise, rien de mieux qu’une petite virée dans la région de Lanaudière. En été, on fait escale au festival de musique classique de Lanaudière, un événement hors-norme dont le cadre naturel promet la meilleure acoustique d’Amérique du Nord. Si Montréal procure déjà de bonnes ondes, la région de Lanaudière vit encore plus au rythme des saisons et permet une déconnexion totale. Petit tour d’adresses qui valent le détour.

Amischk Aventures

lac du parc régional Montcalm
Amishk Aventures propose une immersion amérindienne au coeur du Parc régional Montcalm © Alizée Szwarc Meireles

 

Pour s’aérer l’esprit, on ose l’aventure amérindienne dans le Parc régional Montcalm pour une journée ou pour une nuit. Amishk Aventures propose une immersion complète dans un mode de vie autochtone, avec interprétation des plantes médicinales, observation de castors, canot sur le lac, rites de purification et nuit en tipis ou tentes prospecteurs.

 

L’Auberge du Lac Taureau

Vue sur les chambres de l'Auberge du Lac Taureau © Alizée Szwarc Meireles

Vue sur les chambres de l’Auberge du Lac Taureau © Alizée Szwarc Meireles

 

Lac Taureau région de Lanaudière
Ponton près de l’Auberge du lac Taureau © Alizée Szwarc Meireles

 

John Kennedy et Marilyn Monroe venaient s’y voir en catimini. Pour se mettre complètement au vert, direction l’Auberge du Lac Taureau, un établissement 4 étoiles situé sur une presqu’île donnant sur un lac artificiel de 80km2. Ici le temps semble s’arrêter et tout est fait pour qu’on y passe un séjour mémorable, de la vue depuis sa chambre, aux balades en cheval autour du lac, jusqu’au menu gastronomique du restaurant.

 

L’Auberge du Vieux Moulin

Chambre de l'Auberge du Vieux Moulin région Lanaudière Québec
Chambres de l’Auberge du Vieux Moulin © Alizée Szwarc Meireles

 

Bains Nordiques de l'Auberge du Vieux Moulin
Bains Nordiques de l’Auberge du Vieux Moulin © Alizée Szwarc Meireles

 

L’Auberge du Vieux Moulin est une histoire de famille et c’est en cela qu’un séjour là-bas s’apparente à une réelle expérience humaine. A mi-chemin entre la maison d’hôtes pour l’accueil d’une chaleur inouïe et l’hôtel pour le confort des installations, un séjour chez Sylvie (la mère), Yves (le père) et Kevin (le fils) redonne du baume au coeur. Côté activités, là encore, il n’y a pas de quoi s’ennuyer selon la saison. Lac aménagé, bains nordiques, hammam, motoneige ou pêche, on y trouve forcément son compte. La cuisine proposée pendant les repas est gastronomique tout en restant familiale.

A ne pas manquer : la visite d’une cabane à sucre avec Kevin grâce à qui la fabrication du sirop d’érable n’a plus aucun secret pour nous.


Prochain Festival de Lanaudière en juillet 2019 | Auberge du Lac Taureau. 1200 Chemin de la Baie-du-Milieu, Saint-Michel-des-Saints. Forfait escapade gourmande pour 2 personnes pour 2 nuits avec accès aux activités, petit-déjeuner et dîner inclus à partir de 223€ | Auberge du Vieux Moulin. 200 Chemin du Vieux Moulin, Sainte-Émélie-de-l’Énergie. Séjour de 2 nuits avec accès illimité aux activités et petit-déjeuner et dîner inclus à partir de 130€


Aller à Montréal

La compagnie régulière Corsair propose jusqu’à 7 vols hebdomadaires de juin à septembre à destination de Montréal au départ de Paris/Orly-Sud à partir de 383 euros A/R TTC. La durée du vol est de 7h00. Pour préparer au mieux son séjour au Québec, rendez-vous sur le site de Québec Original, Tourisme Montréal et Tourisme Lanaudière.