Le Cambodge hors des sentiers battus en 5 lieux incontournables

Moins fréquenté que ses voisins la Thaïlande et le Vietnam, le Cambodge est encore aujourd’hui une destination authentique et préservée. Après la visite de Phnom Penh, d’Angkor ou de Kep, délaissez les grandes routes touristiques et plongez dans le Cambodge hors des sentiers battus. Nature, culture ou aventure, le pays regorge de lieux encore secrets à découvrir. En route !

 

Kbal Spean, visite d’Angkor hors des sentiers battus

Kbal Spean, site d'Angkor méconnu
© mauro gambini / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

 

Avant toute chose, notre conseil : vous n’irez peut-être qu’une seule fois à Angkor, ne vous limitez donc pas à un pass de visite d’une journée, mais privilégiez celui de 3 jours, voire une semaine si vous êtes un vrai fanatique de temples et d’architecture khmers.

Aux côtés des mythiques Angkor Wat et Ta Prohm, Kbal Spean la rivière aux mille lingas – offre une parenthèse bucolique loin des foules de touristes de Siem Reap. A 50 km au nord-est de Siem Reap, on vient ici à scooter après avoir traversé la campagne cambodgienne. Une fois arrivé, bonnes chaussures aux pieds, suivez le cours de cette rivière le temps d’une randonnée de 2 km et cherchez les sculptures des divinités hindouistes et les lingas – ces symboles phalliques sculptés sous la rivière.

Pour continuer votre visite d’Angkor hors des sentiers battus, pensez également aux temples des Roluos et à Banteay Srey.

 

Koh Rong, le Cambodge hors des sentiers battus version Robinson Crusoé

Cambodge secret : l'île de Koh Rong, au large de Sihanoukville
© Davy Demaline / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

 

A deux heures en ferry ou 45 minutes en speed boat des plages touristiques de Sihanoukville, Koh Rong – l’île aux lapins – est un petit bijou propice au farniente. Pas de voiture ici, mais quelques scooters et vélos. Pas de gros hôtels ni restos, mais quelques bungalows et cabanes sur les plages de sable blanc et du poisson grillé à toutes les sauces. Pas de stress ni de bruit, mais le doux son des vagues et des oiseaux au petit matin. Un véritable paradis où s’adonner à quelques jours de détente, baignade et bronzette.

 

Le Mondolkiri, loin des foules et au plus proche de la nature cambodgienne

Paysage du Mondolkiri
© Mark / CC BY-NC 2.0 / Flickr

 

Au nord-est du Cambodge se cache une région merveilleusement préservée. On l’appelle le Mondolkiri. Un nom chantant pour une terre de nature, des pinèdes qui s’élèvent sur des terres rougeoyantes frappées par le pas des éléphants. Une jungle parcourue de cascades à découvrir en randonnée. Depuis Sen Monorom, vous pourrez organiser une excursion pour partir à la rencontre des éléphants dans deux sanctuaires : le Elephant Valley Project et le Mondulkiri Project.

Petit rappel : dans une logique de tourisme responsable, nous vous invitons à éviter les balades à dos d’éléphant (qui ne sont d’ailleurs pas proposées dans les sanctuaires protégés).

 

Battambang, pour une immersion dans la vie rurale cambodgienne

Battambang, au coeur de la campagne cambodgienne
© rmac8oppo / Pixabay

 

Si elle est de moins en moins délaissée par les touristes, il y a bien une raison. Authentique, calme et charmante, Battambang est nichée au cœur de la campagne cambodgienne. Sollicitez un chauffeur de moto et laissez-le vous conduire à travers celle-ci, à la rencontre des habitants, artisans et paysans de la région. Un superbe moment de partage et d’échange, au cœur de paysages ruraux et de rizières verdoyantes.

 

Une nuit dans une maison cambodgienne, si près mais si loin de Phnom Penh

 

Voyage au Cambodge hors des sentiers battus : un Airbnb proche de Phnom Penh
© Charley

 

Bienvenue dans la maison de Charley, une demeure boisée et typique au charme tout cambodgien ! Pouvant accueillir jusqu’à 5 personnes, elle se situe à 30 minutes du palais royal de Phnom Penh en tuk tuk – comptez 15$ pour un aller-retour. un emplacement parfait pour découvrir la capitale tout en profitant du calme et du Mékong alentour.

Les grands plus : la piscine privée, les vélos et les kayaks mis à disposition pour sillonner la campagne ou naviguer sur le fleuve. Un hébergement qui enchantera notamment les familles !

Maison en bois de Charley
Comptez environ 130€ la nuit (plus frais de service de 43€)