Week-end : les nouvelles adresses à tester à Bordeaux cet été

Nul besoin de quitter l’Hexagone pour s’offrir un week-end urbain riche en activités. À deux heures en train de Paris, Bordeaux n’en finit plus d’accueillir de nouvelles adresses dans l’air du temps. Voilà notre guide pour une échappée belle dans le Sud-Ouest, à la fin du confinement. 

L’hôtel Konti, pour un week-end en amoureux

Hôtel Konti, Bordeaux

Dans le centre historique de Bordeaux, un ancien hôtel particulier accueille aujourd’hui l’hôtel Konti by Happy Culture. Au cœur du triangle d’or, l’établissement dévoile des chambres confortables et calmes au design rétro signé Oscar Lucien. Aux motifs géométriques viennent répondre des luminaires dorés et une tête de lit molletonnée. Dans la salle à manger, qui abrite un buffet, les moulures dorées donnent au décor une vraie élégance. Le matin, le petit-déjeuner prend la forme d’un buffet à volonté. On se régale de bons produits laitiers, de jus de fruits Alain Millat et de gâteaux réconfortants. Un parfait pied-à-terre pour un week-end à deux.

Hôtel Konti ****
10, rue Montesquieu, Bordeaux
Chambre double à partir de 112 euros

L’hôtel Eklo, pour un séjour économique entre amis

Hôtel Eklo, Bordeaux

À mi-chemin entre l’auberge de jeunesse et l’hôtel économique, Eklo, la marque hôtelière écolo a ouvert un établissement à Bordeaux. Installée à deux pas du tram, dans l’éco-quartier Bastide-Niel, l’adresse à la déco minimaliste réussit à allier confort et prix doux. La centaine de lits disponibles est répartie en dortoirs, chambres simples, doubles, familiales, studio et appartements.

Chaque chambre dispose d’une voire deux salles de bains, ce qui facilite grandement la vie en communauté. Des détails comme les prises à côté de chaque lit et les nombreux rangements sont eux aussi en phase avec les attentes des voyageurs d’aujourd’hui. Au rez-de-chaussée, le comptoir central fait office de bar pour les clients mais aussi les Bordelais. Le dimanche, les habitants du coin sont d’ailleurs nombreux à réserver une table pour le brunch copieux. Idéal pour un week-end à moindre frais.

Hôtel Eklo,
10, rue de la Gare d’Orléans, Bordeaux
À partir de 40 euros la chambre double et dortoir mixte à partir de 18€ par personne. Studio 4 personnes à partir de 103 euros.  

Samos Greek food pour un festin méditerranéen

Samos Greek Food, Bordeaux
Source : Instagram de Samos Greek food

À Bordeaux, les bons restaurants sont de plus en plus nombreux. Ouvert au printemps dernier, Samos et ses pitas maison (9,5€) nous emmènent en Grèce en une bouchée. Garnies de sauce au yaourt, frites maison, viande parfumées, légumes rôtis et feta marinée, elles séduisent les amateurs de street food comme les fines gueules. À deux, commandez tous les mezzes de la carte, de la crème d’aubergines fumée au houmous en passant par le tzatziki et le labneh aux carottes rôties. Évasion garantie !

Samos Greek Food,
2 place du Séminaire, Bordeaux

Maison Boom Boom pour refaire toute sa déco

Boom Boom Bordeaux
Sophie Alda x Boom Boom

E-shop pendant plusieurs années, Maison Boom Boom a désormais pignon sur rue en centre-ville. Fondée par Carine et Lucie, la boutique aux tons pastel célèbre l’artisanat et invite les clients à privilégier la qualité et l’authenticité plutôt que de multiplier les achats. Fabriquées à la main, les pièces peuvent même être conçues sur demande. Il s’agit donc d’être patient lorsque l’on veut acquérir un vase bleu roi de Julia Lansom, une illustration colorée d’Alice Wetzel ou un vase visage signé Sophia Alda. Outre la déco, la boutique mêle vêtements, cosmétiques, papeterie et créations pour enfants. À l’entrée, une banquette invite à faire une pause et feuilleter de belles revues en buvant un thé. De quoi nous donner envie d’y faire un saut à chacun de nos passages à Bordeaux.

Maison Boom Boom,
23 rue du Mirail, Bordeaux

Coutume pour renflouer son stock de produits ménagers responsables

Coutume Store, Bordeaux
Source : Instagram de Coutume Store

À Bordeaux, Julie Morel fait souffler un vent de fraîcheur sur la quincaillerie d’autrefois. En ouvrant Coutume, elle tenait à mettre en avant les arts culinaires et ménagers, le bricolage et le jardinage ainsi que l’écologie. Machine à pâtes, savon de Marseille en tranche, brosse à champignons, coton-tige réutilisable, arrosoir design, ampoules LED : on trouve de tout dans ce joyeux bazar. Imaginée par la fondatrice, on aime particulièrement l’éponge lavable en acrylique, tricotée à la main. Et si, de retour chez soi, on se rend compte qu’on a oublié d’acheter un indispensable shampooing solide à la fleur de coton, il existe un e-shop pour se ravitailler à distance.

Coutume,
79, rue Notre-Dame