10 séries Netflix à binge-watcher pendant les fêtes de fin d’année

Les repas de famille, le déballage des cadeaux de Noël et la fiesta du 31 avec les amis, c’est bien. Les journées farnientes devant sa télé, c’est mieux ! Pour apprécier pleinement cette douce période de relaxation, voici 10 partenaires de choc disponibles sur Netflix.

 

Stranger Things de Matt et Ross Duffer – Saisons 1 & 2

 

 

Un casting du tonnerre, une mise en scène so 80’s et une bande-son envoûtante. Si vous n’avez toujours pas posé vos mirettes sur l’une des séries les plus délirantes de ces dernières années, il est temps de vous y mettre !

 

Ozark de Bill Dubuque et Mark Williams (II) – Saison 1

 

 

Un conseiller financier lambda se lance dans le blanchiment d’argent pour le compte d’un baron de la drogue. Forcément, ça finit par déraper. À mi-chemin entre Breaking Bad et Bloodline, Ozark nous plonge dans un univers sombre, violent, dans lequel Jason Bateman livre une performance à contre-emploi captivante.

 

Glow de Liz Flahive et Carly Mensch – Saison 1

 

 

Équilibre parfait entre le drame sociétal et la comédie délurée, Glow est un véritable bol d’air frais, piquant et sensible à la fois. Le tout avec le catch féminin en toile de fond pour de succulentes séquences totalement WTF. Un régal !

 

3% de Cesar Charlone et Pedro Aguilera – Saison 1

 

 

Si Black Mirror et The Handmaid’s Tale sont les championnes toutes catégories confondues de la dystopie (le contraire d’utopie), 3% ne doit en aucun cas être jetée aux oubliettes. La raison ? Cette série Netflix brésilienne nous entraîne dans un « Hunger Games like » passionnant dans lequel les maux qui rongent nos sociétés modernes sont habillement pointés du doigt.

 

Gypsy de Lisa Rubin – Saison 1

 

 

Quel est donc le secret de cette thérapeute incarnée à la perfection par une Naomi Watts plus sensuelle que jamais ? Quels sont ces démons qui semblent la ronger depuis son adolescence ? Pourquoi s’immisce-t-elle ainsi dans la vie de ses patients ? Vous avez 10 épisodes, et pas un de plus, pour le découvrir.

 

Marvel’s The Punisher de Steve Lightfoot – Saison 1

 

 

Après avoir semé le chaos avec Matt Murdock dans la saison 2 de Daredevil, Frank Castle reprend du service dans une aventure solo. Ambiance sombre, fusillades et bastons à tire-larigot… Si vous cherchez une série Netflix violente qui ne fait pas dans la dentelle, vous avez frappé à la bonne porte.

 

Big Mouth de Nick Kroll, Mark Levin et Jennifer Flackett – Saison 1

 

 

Ne jamais se fier aux apparences. Sous ses airs de série télévisée pour ados propre sur elle se cache en réalité une création sans filtre où les dialogues crus et les allusions bien crades sont légion. C’est certes un poil vulgaire par moments mais d’une véracité désopilante. Les fans de South Park apprécieront.

 

Mindhunter de Joe Penhall – Saison 1

 

 

Quand le metteur en scène des mythiques Seven et Fight Club se voit confier la réalisation d’une série Netflix centrée sur l’étude des tueurs en série, notre degré d’excitation atteint des sommets. Et notre productivité au travail s’écroule dans la foulée. Finalement, vous avez bien fait d’attendre les fêtes de fin d’année pour binge-watcher Mindhunter

 

Making a murderer de Laura Ricciardo et Moira Demos – Saison 1

 

 

Durant 10 épisodes, préparez-vous à découvrir l’histoire vraie, et complètement folle, de Steven Avery, citoyen américain incarcéré pendant 18 ans pour une agression sexuelle qu’il n’a pas commise. Deux ans après sa sortie de prison, il est condamné pour le meurtre de Teresa Halbach. Une série documentaire Netflix fascinante qui ravira les amoureux d’enquêtes policières à rebondissements.

 

Master of None de Aziz Ansari et Alan Yang – Saisons 1 & 2

 

 

On termine cette sélection sur une note de légèreté, et d’espoir. Ode à la différence et à la tolérance, Master of None dénonce les diktats de notre société contemporaine avec virtuosité. Pourquoi vouloir à tout prix mettre les individus dans des cases ? Leur coller une étiquette ? Une série Netflix qui fait autant rire que réfléchir, douce et amère à la fois. Une de nos plus belles découvertes de ces dernières années.