10 séries terminées à voir au moins une fois dans sa vie

Qu’elles soient drôles, surnaturelles, historiques ou encore dramatiques, il y a des fictions qui marquent à jamais les esprits. Ces 10 séries en font partie. Préparez-vous à une séance de binge-watching riche en émotions !

 

Breaking Bad de Vince Gilligan (5 saisons)

 

 

Et vous, que seriez-vous prêt à faire pour votre famille ? Ce professeur de chimie atteint d’un cancer n’hésite pas à se lancer dans un trafic de drogues pour que sa femme et ses enfants ne manquent de rien après son départ. Une série coup de poing, brillamment écrite et portée par un fabuleux casting.

 

Malcolm de Linwood Boomer (7 saisons)

 

 

S’il n’est pas nécessaire de regarder tous les épisodes dans l’ordre, passer à côté d’une série aussi déjantée que Malcolm est une faute qui devrait être punie par la loi. En revanche, si vous avez des enfants, on comprend que vous ne souhaitiez pas forcément leur faire découvrir les aventures de cette famille accro aux bêtises. Attendez leur majorité, c’est plus sage…

 

Oz de Tom Fontana (6 saisons)

 

 

Si les fictions sur le milieu carcéral vous ont toujours captivé, cette série est faite pour vous. Oz est une plongée brutale et sans concession dans un monde où la moindre baisse d’attention se paie cash. Une fiction culte qui fait passer Prison Break pour de simples chamailleries entre élèves de CM1.

 

The Shield de Shawn Ryan (7 saisons)

 

 

Sans elle, des séries françaises comme Braquo n’auraient jamais vu le jour. Et pour cause : The Shield est considérée comme un des meilleurs divertissements policiers de notre siècle. Une référence captivante, sombre, pleine de lascars, de ripoux, de rebondissements et de fusillades ultra-réalistes.

 

Friends de Marta Kauffman et David Crane (10 saisons)

 

 

Même remarque que pour la série Malcolm : s’il n’est pas obligatoire de suivre studieusement tous les épisodes dans l’ordre (un scandale diront certains…), impossible de résister à la bonne humeur et l’énergie communicatives de Friends. Ni à la véracité de la plupart des situations vécues par ces personnages attachants auxquels il est si facile de se comparer.

 

Les Soprano de David Chase (6 saisons)

 

 

Avis aux inconditionnels du cinéma de Martin Scorsese : si vous ne deviez regarder qu’une série de gangsters, ce serait sans conteste celle-ci. Oeuvre majeure du petit écran, Les Soprano arrive à chaque fois sur une des deux plus hautes marches du podium en fonction des classements. Un polar habillement ficelé aux dialogues savoureux, porté par le regretté James Gandolfini.

 

Downtown Abbey de Julian Fellowes (6 saisons)

 

 

Une série sur l’aristocratie, ok, ça peut devenir barbant. Sauf quand les Anglais sont aux commandes et livrent en prime une vision de la société captivante. Noblesse, classe populaire, politique, médecine, technologies… Le tableau est complet et permet de briller aux repas de famille du dimanche midi.

 

Sur écoute de David Simon et Ed Burns (5 saisons)

 

 

Considérée comme une des deux plus grandes séries de tous les temps (avec Les Soprano), Sur écoute retrace le parcours de flics, maires et caïds notoires qui tentent de survivre dans une ville de Baltimore hostile. Un récit passionnant dans lequel certains des acteurs les plus brillants de leur génération (notamment Idris Elba et Dominic West) excellent.

 

Sex & the City de Darren Star (6 saisons)

 

 

Un quatuor haut en couleur, des scènes osées, un humour permanent, des larmes… Pas de doute possible, Sex & the City fait passer les téléspectateurs par toutes les émotions possibles et imaginables. Résultat : que l’on soit une femme ou un homme, une terrible envie de côtoyer Carrie Bradshaw et sa bande nous gagne dès le premier épisode.

 

Twin Peaks de David Lynch et Mark Frost (3 saisons)

 

 

Une série policière captivante qui tend peu à peu vers le surnaturel. Nous n’en attendions pas moins de David Lynch, cinéaste virtuose qui adore perdre son public pour mieux le surprendre à l’arrivée. Une oeuvre envoûtante, à condition d’accepter de ne pas tout comprendre des événements si particuliers qui se déroulent devant nos yeux.