5 magazines culturels gratuits à trouver dans Paris

Vous pouvez l’apercevoir en allant aux toilettes d’un café, à la caisse d’une librairie, à l’entrée d’une salle de concert ou d’une boutique. Tendez la main, prenez-le et dépêchez-vous ! Il est gratuit et ne restera pas là à vous attendre… Il s’appelle Kiblind, Vice ou MPA, et fait partie des magazines ou des revues qui veulent parler de culture et du monde en toute liberté. Eh oui – triste/pas triste – A Nous Paris n’est plus le seul meilleur gratuit de Paris. Tin-din !

 

Kiblind

"©

 

Kiblind, pour les amoureux de la culture visuelle. Né à Lyon en 2004, ce magazine est désormais une référence, une terre d’accueil pour artistes – émergents ou non – évoluant dans les univers du graphisme et de l’illustration. Autour d’une thématique précise et insolite (« Bouteille », « Sauvage », « Président », « Légendes »…), Kiblind se déploie coloré pour faire parler les images. Celles d’artistes interviewés, invités ou convoqués. Il propose des articles curieux et drôles qui touchent au « Carnet de voyage », au « Reportage graphique », à la « Rétrographie ». Vous ne savez pas ce qui se cache derrière ce dernier mot ? Il est grand temps de choper Kiblind !

Où le trouver ?
À La Recyclerie, au Trabendo, au Centquatre, à la Librairie Barberousse, à l’Artazart, au Palais de Tokyo

Disponible en lecture numérique et abonnement : 15€ par an pour 4 numéros
Pour en savoir plus : https://www.kiblind.com

 

Mint Magazine

© Mint

© Mint
© Mint

 

Depuis la sortie du premier numéro en 2014, le magazine qui fait gargouiller nos ventres a gagné en lisibilité. Il s’est également offert récemment une nouvelle édition, toujours « Eat & Explore ». Manger et explorer demeure la formule inspirée de Mint et de sa créatrice Déborah Pham. À l’intérieur : recettes choisies, aventures culinaires au coeur d’une ville, rencontres, focus sur de bonnes tables (plutôt gastronomiques). Des articles savoureux et joliment illustrés (d’ailleurs disponibles en anglais en fin de numéro) qui voyagent aussi du côté du bien-vivre en mettant en avant les projets d’épicuriens modernes.

Où le trouver ?
Au Café Kitsuné, boutique Les Fleurs, Les Piaules, au Point Ephémère, au Réfectoire, à l’Hôtel Grand Amour, chez Papier Tigre, à Maison Plisson, au Lomi, à la Brasserie Barbès, au Bar à Bulles… Et certainement à Maison Maison, le restaurant où s’implique Déborah Pham.

Disponible en téléchargement PDF ou lecture numérique
Pour en savoir plushttp://www.magazine-mint.fr

 

Noto

© Noto / Issue

© Noto / Issue

 

Avec 10 numéros à ce jour, voilà une revue qui croit en la force de la création et de la culture. Et à l’importance du partage et de la transmission de celles-ci. Noto tente de rester gratuit, pour se glisser entre toutes les mains. L’équipe d’Alexandre Curnier invite chaque saison divers invités pour parler de la culture avec intelligence et poésie. Noto s’ouvre sur une thématique, discute de l’art autour de la figure d’un artiste, débat entre culture et politique. Le magazine se fait chronique sur les représentations et s’agrandit en images en s’intéressant aux métiers d’art et au patrimoine. Brillant.

Où le trouver ?
Au Pavillon des Canaux, à Librairie L’Ecume des Pages, Caffè Artcurial, à la Librairie Le Merle Moqueur, à la Galerie Sator, Cinéma Grand Action, L’atelier 9, Librairie du Canal…

Disponible en lecture numérique et abonnement : 22€ pour 4 numéros
Pour en savoir plushttp://www.noto-revue.fr

 

Vice

© Vice
© Vice

 

On ne le présente plus. Vice et ses news insolites, ses reportages du bout du monde, ses articles-conseils, ses séries photo étonnantes. Le magazine qui scrute les sociétés a pu lasser, souffrir d’un manque de renouvellement. Il n’en demeure pas moins intéressant ni moins exalté. Vice magazine, qui existe depuis 1994, a récemment changé son rythme de publication, passant de mensuel à trimestriel. Il reste pourtant l’un des gratuits les plus édités, avec 80 000 exemplaires par numéro distribués dans 500 lieux en France, répartis dans les 20 plus grandes villes. Stay tune.

Où le trouver ?
Ce n’est pas si simple. Vice ne communique pas ses points de distributions. De temps en temps, on le trouve au bar Francis LaButte, dans les boutiques American Apparel et certaines salles de concert. Ouvrez l’oeil !

Abonnement : 25€ par an pour 4 numéros
Pour en savoir plushttps://www.vice.com

 

MPA

"<yoastmark

 

« Merci Pour l’Adresse » est le plus instagrammable des magazines. Avec près d’une centaine de pages, il voyage haut et loin. Les bonnes adresses ne sont plus seulement parisiennes et avec Instagram, elles sont même à portée de vue. Bordeaux, Chicago, Bucarest, Vienne dans un même numéro (le dernier) : l’équipe de MPA déniche de belles boutiques, de beaux hôtels, de bons restaurants, du « pas cher » au « pas donné ». Il collabore aussi avec des instagramers/photographes du monde entier pour les illustrer. Un vrai guide des temps modernes.

Où le trouver ?
Au BAL, au Mama Shelter, chez Ohpe, chez Peonies, chez Klin d’oeil, aux adresses Cojean, boutique Far Nearer…

Disponible en téléchargement PDF ou lecture numérique, et possibilité d’un envoi gratuit chez vous.
Pour en savoir plus : https://www.mercipourladresse.com

 

Et aussi…

Les désormais très connus Lylo pour les concerts, Trois Couleurs pour le cinéma (mais pas que !) et Le Bonbon. Le branché Palace Costes et l’officiel A Paris, que l’on peut demander à recevoir chez soi. Sans oublier A Nous Paris, que vous pouvez embarquer dans le métro tous les lundis (à lire et télécharger sur le site également).