Benicio Del Toro en 5 films incontournables

A l’occasion de la sortie au cinéma de Sicario la guerre des cartels le 27 juin 2018, A Nous Paris a décidé de revenir sur la carrière de l’acteur Benicio Del Toro. Et cela, à travers 5 films incontournables. C’est parti mon Beni !

 

Benicio Del Toro dans Permis de tuer de John Glen (1989)

Eh oui ! Peu le savent, mais Benicio Del Toro a bel et bien joué dans un James Bond. Permis de tuer avec Timothy Dalton en l’occurence. Bon, ok, sa prestation n’est pas aussi hypnotique que celle de Javier Bardem dans Skyfall, mais quand même… Les fanas du portoricain apprécieront le charisme et le machiavélisme de leur acteur fétiche, qui s’offre en prime une des plus belles morts de la saga James Bond. Rien que ça !

 

Benicio Del Toro dans Usual Suspects de Bryan Singer (1995)

Six années après avoir donné du fil à retordre à l’Agent 007, Benicio Del Toro met les nerfs des enquêteurs à rudes épreuves. Il fait en effet partie des principaux candidats soupçonnés d’être Keyser Söze, criminel notoire dont la véritable identité n’a jamais été démasquée. Aux côtés de pointures comme Kevin Spacey et Gabriel Byrne, l’acteur qui commence doucement à se faire remarquer ne flanche pas et livre une excellente performance.

 

Benicio Del Toro dans Las Vegas Parano de Terry Gilliam (1998)

Film culte par excellence, Las Vegas Parano est un trip sous acide, coke, kétamine et autres joyeusetés psychédéliques incontournable. La faute à… ? Une mise en scène de dingo signée Terry Gilliam, une histoire de foufou empruntée à l’écrivain gonzo Hunter S. Thompson et un duo d’acteurs tout simplement irrésistible. Certains se rappelleront sans doute d’une séquence d’anthologie impliquant Benicio Del Toro, une baignoire et un objet électrique…

 

Benicio Del Toro dans 21 grammes d’Alejandro González Iñárritu (2004)

Spécialiste des drames à hauteur d’homme qui chamboule les spectateurs, le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu signe ici un de ses plus beaux films. 21 grammes, c’est le poids supposé de l’âme humaine. C’est également une oeuvre désarçonnante dans lequel le casting 5 étoiles (Naomi Watts, Sean Penn et Benicio Del Toro) nous bouscule d’une émotion à l’autre sans ménagement. Puissant !

 

Benicio Del Toro dans Che de Steven Soderbergh (2009)

Captivant, hypnotique, charismatique… Les mots en viendraient presque à nous manquer pour décrire la performance de Benicio Del Toro. Auréolé du Prix d’interprétation masculine à Cannes en 2008 pour ce rôle, l’acteur redonne vie à l’une des plus grandes figurines de la révolution cubaine et anti-capitaliste : Ernesto Guevara dit le Che. Une oeuvre en deux parties loin des clichés manichéens réalisée avec force et maîtrise par le grand Steven Soderbergh. Après Trafic en 2000, la collaboration entre les deux hommes fait à nouveau des étincelles. A quand un troisième long métrage en commun ?!

Pour les gourmands qui en veulent toujours plus, voici une liste de films non exhaustive dans lesquels Benicio Del Toro brille de mille feux : The Pledge de Sean Penn, Sin City de Robert Rodriguez, Jimmy P. d’Arnaud Desplechin et, enfin, Inherent Vice de Paul Thomas Anderson. Bons films !