Ces trois start-up pour vous aider à gérer votre location

Homepilot, la plateforme qui gère tout

C’est l’application idéale lorsque l’on souhaite mettre en location un bien et ne rien gérer du tout. Non seulement Homepilot permet d’estimer la valeur locative du logement, mais il prend également en charge la rédaction de l’annonce, organise les visites, vérifie les dossiers, rédige le bail, l’état des lieux et autres services. De quoi louer l’esprit tranquille.

Différentes formules sont proposées aux propriétaires. La première, pour un tarif de 4,9 % du montant des loyers, ne comprend que la gestion administrative du bien (quittances, régularisation des charges, indexation des loyers, etc) et s’occupe des travaux en cas de problème. La seconde, au tarif de 7,9 % du loyer perçu, comprend l’ensemble des services de mise en location décrit plus haut et n’est disponible qu’à Paris et dans les départements limitrophes (92, 93, 94). Des services auxquels il sera possible d’ajouter une assurance de garantie d’impayé des loyers, à condition de verser à Homepilot 1,9 % du loyer délivré.

 

Weproov, l’état des lieux dans le smartphone

Il est possible de trouver des start-up qui ne faciliteront qu’un seul aspect de la gestion locative. C’est par exemple le cas de Weproov qui propose de réaliser des états des lieux digitaux à partir de tablettes tactiles. L’idée est simple : prendre en photo différents aspects du logement au moment de l’entrée du locataire afin de faire un comparatif précis lorsqu’il quittera le bien. Cela permet d’éviter ainsi les traditionnels litiges que peut occasionner ce moment de la location.

L’application vient déjà de dépasser la barre des 500 000 états des lieux réalisés (automobile, immobilier et assurances comprises). Côté prix, l’état des lieux sécurisé proposé par Weproov coûte 1,99 € l’unité. Des forfaits sont ensuite proposés (10 euros les 5 états des lieux ou 20 euros les 12).

 

Pinql, le Tinder de la location

Enfin, parmi les tâches les plus rébarbatives, on trouve en tête de liste pour les propriétaires celle de trouver… le bon locataire. Afin de remédier à la situation, la société Pinql a créé une application reprenant les codes destinés aux rencontres amoureuses sur Tinder. Le locataire dépose sur la plateforme l’ensemble de son dossier de location ainsi qu’une présentation et le propriétaire peut les consulter et matcher sur le dossier qui l’intéresse. L’application propose un tarif de 0,99 € par rendez-vous pris et une formule illimitée à 9,99 €.