Charlize Theron en 5 films incontournables

A l’occasion de la sortie de la comédie d’action Gringo le 9 mai 2018 au cinéma, A Nous Paris a décidé de faire un focus sur la carrière éclectique d’une immense actrice : Charlize Theron. Monster, Atomic Blonde, L’Associé du diable… Retour sur la filmographie de la sud-africaine en 5 longs métrages qu’il vous faut absolument avoir vus.

 

L’Associé du diable de Taylor Hackford (1998)

En 1998, alors que la France devient championne du monde en battant le Brésil 3 – 0, une jeune actrice se fait remarquer sur grand écran. Son nom : Charlize Theron. Dans ce thriller fantastique rapidement devenu culte, la native de Benoni en Afrique du Sud, alors méconnue du grand public, donne la réplique à Keanu Reeves et Al Pacino. Se laisse-t-elle impressionner par ces deux montres sacrés du cinéma ? Pas le moins du monde. Elle prend même le lead lors de certaines séquences mémorables…

 

Monster de Patty Jenkins (2003)

Cinq années plus tard, alors que sa carrière a décollé depuis belle lurette, Charlize Theron tient sans doute son meilleur rôle. Avec Monster, non seulement sa transformation physique épate, mais la finesse, la subtilité de son jeu nous laisse sans voix. Quant à une certaine scène qui avait fait grand bruit à l’époque, elle continue, encore aujourd’hui, de nous retourner l’estomac. Une film d’une rare intensité, d’une rage intérieure folle à voir de toute urgence si ce n’est pas déjà fait.

 

Hancock de Peter Berg (2008)

Et un nouveau grand écart pour l’actrice sud-africaine, un ! Après le thriller fantastique et le drame poignant, Charlize Theron apparaît une nouvelle fois là où on ne l’attend pas : le film de super-héros. Aux côtés de Will Smith, elle donne de la consistance à un long métrage qui en manque parfois mais qui remplit parfaitement son rôle de divertissement pop-corn par excellence. On se rappelle notamment de cette baston dantesque entre les deux acteurs qui se rendent beigne pour beigne. Irrésistible !

 

Mad Max Fury Road de George Miller (2015)

En 2015, papi Miller, 70 balais au compteur, offre une nouvelle jeunesse à sa trilogie culte, Mad Max. Et réalise accessoirement un des plus grands et beaux films d’action du 21e siècle, rien que ça. Atmosphère envoûtante, courses-poursuites captivantes, mise en scène éblouissante et personnages charismatiques font de ce film une pure merveille du 7e Art. Et ce n’est pas les prestations de haute volée de Tom Hardy (qui reprend le rôle culte interprété jadis par Mel Gibson) et de Charlize Theron (impressionnante dans le rôle de Furiosa) qui vendront nous faire bouder notre plaisir…

 

Atomic Blonde de David Leitch (2017)

De l’espionnage, de la castagne et du gros son électro so 90’s. Sans révolutionner le genre, Atomic Blonde offre aux spectateurs un énorme défouloir, bourrin et grandiloquent comme beaucoup les aime. Pilier central du film, Charlize Theron donne le la et, comme avec Hancock mais de manière beaucoup plus sauvage, rend coup pour coup à ceux qui se dressent sur son chemin. Jouissif !