Comment trouver des logements neufs moins chers ?

Paris hors de prix dans l’ancien comme dans le neuf. Si la capitale propose, faute de foncier, peu de logements neufs sur le marché, beaucoup d’acquéreurs sont rebutés par le prix pharamineux de ces habitations. Et comment ne pas les comprendre. Selon l’observatoire pour le logement neuf de l’ADIL de Paris, le prix moyen de l’immobilier neuf à Paris est estimé à 11 300 €/m² à la fin du premier trimestre 2018, en baisse de 7,9 % en un an. Une tendance salutaire mais qui ne suffit pas toujours pour passer à l’acte et acheter. Voici nos astuces pour trouver des logements neufs moins chers à Paris :

 

Réserver au moment du lancement…

Loi Elan location saisonnière
© pixabay

 

L’une des meilleures options pour payer moins cher est d’aller directement en bulle de vente dès que le programme immobilier est lancé. Pour se faire, il suffit de se tenir informer sur internet ou encore de guetter les panneaux et autres chantiers dans le quartier où l’on souhaite acheter. Les promoteurs peuvent consentir à offrir, aux premiers acquéreurs, les frais de notaires, une cuisine aménagée ou encore une petite décote sur le prix de vente.

 

… Ou miser sur les queues de programme

logement vétusté location paris
©elizabeth lies on Unsplash

 

Autre astuce : arriver non pas au début mais à la fin du lancement. Les promoteurs pourront consentir à des décotes sur le prix allant de 10 à 30 % sur ce qu’on appelle les queues de programme. Il s’agit des derniers logements d’une opération immobilière qui n’ont séduit personne. Attention, généralement, ces biens immobiliers non désirés le sont pour une bonne raison : répartition des pièces « atypiques », mauvaise exposition, position dans l’immeuble… Mieux vaut être prudent avant d’acheter.

 

Acheter à plusieurs

Crédit immobilier cdi
©rawpixel on Unsplash

 

Si l’acquisition est destinée à mettre le bien en location, l’achat à plusieurs peut être une option à retenir. Elle permettra de diviser le coût total du bien. Pour en assurer la gestion, il est ici intéressant de se constituer avec les autres acquéreurs en société civile immobilière. Une personne morale deviendra propriétaire juridiquement du logement acquis mais la propriété effective du bien sera répartie entre les différents acquéreurs, appelés associés, sous forme de parts sociales de la société.

 

La nue-propriété, l’ultime option

Loi Elan
© mastersenaiper on Pixabay

 

Toujours pour les investisseurs, l’achat d’un bien en démembrement de propriété peut permettre une économie de 40 à 50 % sur le prix initial du bien immobilier. Mais comment procéder ? Le montage consiste à diviser la propriété du bien en deux. L’acquéreur achète la nue-propriété du bien et en donne l’usufruit à un bailleur social. Il ne pourra pas profiter du bien avant 15, 18 ou 20 ans, ne perçoit pas de revenus locatifs et n’a aucune dépense liée aux charges ou aux impôts locaux. Une fois le délai écoulé, il récupère la pleine propriété du bien, tout en espérant que ce dernier ait pris de la valeur au fil du temps.