Des astuces pour que votre couple résiste au confinement

Durant le confinement, le couple est mis à rude épreuve. Là où ceux qui sont « collés – serrés » dans un espace restreint doivent se supporter, ceux qui sont séparés doivent aussi tenir la distance. Certes, il y a autant de couples que de configurations possibles mais ce qui est sûr c’est que la situation est inédite et qu’il va falloir y faire face ! Voici quelques astuces pour ceux qui sont ensemble et ne souhaitent pas s’entretuer ou divorcer – comme c’est malheureusement le cas dans certaines régions de Chine – après la levée du confinement.

Rythmer ses journées sans se stresser

Source : Unsplash
Source : Unsplash

 

Si l’un d’entre vous (voire vous deux) est en télétravail, il faut dans un premier temps s’organiser un espace défini afin de ne pas se gêner et ce, même si vous n’avez qu’une seule pièce à vivre. Vous respecterez ainsi naturellement la bulle de l’autre et pourrez – en plus du cadre à poser – vous fixer des heures de pauses pour vous retrouver à la machine à café qui se trouve…dans la cuisine. Pour vous aider, la méthode « Pomodoro » est un bon outil de gestion de temps puisqu’elle vous demande de vous concentrer 25 minutes avant de vous octroyer 5 minutes de pause.

S’isoler sans s’enfermer

Source : Unsplash
Source : Unsplash

 

Sortis de vos journées de travail et de vos tâches quotidiennes, rien ne vous oblige à passer tout votre temps libre ensemble. Vous n’y étiez – a priori – pas contraints avant le confinement, rien n’a donc changé sur ce point. Ce n’est pas parce que vous partagez le même lieu de vie que vous avez l’obligation de tout faire ensemble. Si vous étiez confinés avec vos parents, en feriez-vous autant ? Sans culpabiliser, vous pouvez passer des moments à vous détendre  ou à vous occuper sans imposer vos centres d’intérêt à l’autre. Elle préfère passer une heure et demie sur Houseparty avec ses copines plutôt que de faire trois séries d’abdos ? Abstenez-vous de lui faire une remarque. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, nous sommes enfermés mais libres.

Communiquer sans s’oppresser

Source : Unsplash
Source : Unsplash

 

Le proverbe « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres » prend sens en cette période puisqu’il apprend à restreindre ses libertés en communauté. Il faut que chacun y trouve son compte afin de créer une relation harmonieuse et équilibrée. Se répartir les tâches – en cuisine par exemple, les paniers QuiToque ou WE ARE ONA peuvent être vos alliés – semble être une bonne base, éviter les reproches aussi mais le mieux reste encore de communiquer pour amenuiser les tensions. Pourquoi ne pas s’accorder 5 minutes chaque jour (le soir de préférence) afin de se dire ce qui nous a gêné, ce que l’on pourrait modifier pour faire mieux le lendemain ?

Vivre le moment présent…et se projeter !

Source : Unsplash
Source : Unsplash

 

Après quelques semaines de confinement, vous avez sans doute commencé à vous habituer à ce nouveau rythme et à trouver des points positifs à cette épreuve de vie. Hormis celui de vous promener en jogging ou costume de nuit HoliHoli  toute la journée et d’être en cours d’obtention d’un master « cookies« ….Pour les moments d’angoisse ou de doute, pensez à vous projeter, n’hésitez pas à rêver à un futur week-end au vert ou à des retrouvailles avec vos (autres) proches. On ne va pas vous apprendre qu’avoir des objectifs et des projets permet aussi de se donner un coup de fouet et d’adoucir un présent difficile. Puis, si l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, rappelez vous que se soutenir, rire, danser et faire l’amour ne l’est pas.