6 gestes écolo à la portée de tous à Paris

On s’imagine souvent que devenir plus respectueux de l’environnement demande des sacrifices douloureux, ou des changements d’habitudes importants. Laissez-nous vous prouver le contraire en vous proposant d’adopter ces gestes écolo très simples, et peu coûteux en temps.

 

Mettre un autocollant « no pub » sur sa boîte aux lettres

Boîte aux lettres
©Samuel Zeller on Unsplash

 

Si les publicités et prospectus distribués dans votre boîte aux lettres finissent irrémédiablement à la benne, inutile de continuer à les recevoir. Un geste très rapide peut non seulement vous permettre d’économiser des allers-retours vers le local poubelle, mais aussi faire de vous un petit militant écolo en herbe : coller un autocollant ou un papier « stop pub » sur votre boîte aux lettres. Il est possible de trouver un modèle à imprimer sur le site du gouvernement. Une façon simple de lutter contre les 12kg d’imprimés non sollicités reçus en moyenne par an par habitant.

 

Recycler ses objets sur le site de la Mairie de Paris

Fauteuil usé
© Patrick Hendry on Unsplash

 

Jeter les objets dont on ne se sert plus aux encombrants plutôt que dans les poubelles de l’immeuble, c’est bien. Mais il est possible de faire beaucoup mieux. Si parmi ceux-ci se trouvent encore des tables, des chaises, des lampes… en état de fonctionnement, pensez « recyclage ». N’y a-t-il pas autour de vous quelqu’un qui en ferait bon usage ? Si non, n’hésitez pas à en faire don sur la plateforme mise en place par la Mairie de Paris. Prenez en photo votre objet, postez-le sur le site en un clic avec une petite description. Des intéressés ne manqueront pas de se manifester. C’est écolo et solidaire !

 

Toujours prévoir un sac pour les courses

Tote bag
© Mel Poole on Unsplash

 

À Paris plus qu’ailleurs, les courses se font souvent à l’improviste. Au détour d’une balade ou au retour de la salle de sport, nombreuses sont les occasions de croiser des supérettes sur son chemin. Alors pour éviter l’achat de sacs plastiques très peu écologiques, autant prendre les devants en emportant toujours avec soi un petit sac de courses réutilisable. Il en existe de très légers qui peuvent se ranger en « boule » au fond du sac à main. C’est écolo, facile à transporter et ça dépanne !

 

Acheter local et de saison

Carottes
© Dana DeVolk on Unsplash

 

S’il est vrai qu’il peut être difficile de manger local et de saison à Paris, c’est loin d’être impossible. Mais avant cela, encore faut-il connaître les fruits et légumes cultivés en France au fil des saisons. Pour ce faire, il est possible par exemple de se rendre sur le site mescoursespourlaplanete.com où l’on trouve même un calendrier imprimable. Une fois les bonnes infos en tête, il suffit de fréquenter les boutiques de circuits courts ou de lire consciencieusement les étiquettes dans les supermarchés. Ceux qui souhaitent faire un pas de plus pour la planète préféreront aller s’approvisionner dans des magasins en vrac, pour éviter également la mise en circulation d’emballages polluants.

 

Rapporter ses médicaments usagés en pharmacie

comprimés
© rawpixel on Unsplash

 

Voilà un réflexe simple et vraiment facile à adopter. Il est plutôt conseillé de trier régulièrement ses médicaments qui, comme les denrées, ont une date de péremption. Mais une fois le tri effectué, il serait dommage de céder à la pulsion de tout jeter à la poubelle. Le must : aller les rapporter en pharmacie, où ils seront ensuite pris en charge par Cyclamed, s’ils figurent parmi la liste des médicaments collectés. La meilleure garantie que leurs molécules chimiques ne viennent pas polluer l’environnement ! Attention cependant, il faudra au préalable enlever les emballages carton et les notices papiers qui eux sont à jeter à la poubelle.

 

Dégivrer son frigo régulièrement

frigo
© Squared.one on Unsplash

 

À Paris ou ailleurs, cette astuce intéressera autant ceux qui souhaitent préserver l’environnement que ceux qui veulent faire des économies ! Saviez-vous qu’une couche de 4mm de givre dans le réfrigérateur ou le congélateur pouvait doubler la consommation d’électricité ? Pour éviter toute dépense énergétique inutile, il suffit de les dégivrer environ tous les trois mois. De la même façon, il est conseillé d’éteindre les appareils électriques plutôt que de les laisser en mode veille où ils continuent à consommer de l’énergie.