Home sweet home #22 : des idées à faire chez soi

Vous avez passé une sale journée. Il s’est mis à pleuvoir lorsque vous êtes entré puis sorti du métro. Vos collègues vous ont barbé toute l’après-midi. Bref, en rentrant ce soir, vous avez la flemme. Ne vous inquiétez pas, on s’occupe de tout. Du dîner avec Anne-Sophie Pic, de vos occupations de la soirée avec Square Enix ou Denoël et même de votre tisane, voici quelques idées pour vous occuper. Vous pouvez souffler !

 

On ressort sa keyblade

Treize ans après l’épisode 2, le troisième volet de saga Kingdom Hearts est enfin arrivé. Le temps a passé mais la flamme des fans de la saga développée par Square-Enix est restée intacte. Kingdom Heats 3, dans lequel les univers de Final Fantasy et de Disney se mélangent, a fait couler  beaucoup d’encre. Et ce n’est pas pour rien ! Dans cet opus, vous repartez à l’aventure en parcourant différents univers : la Toy Box (Toy Story), le Royaume de Corona (Raiponce), Arendelle (La Reine des Neiges) ou encore Monstropolis (Monstres et Cie). Le but du jeu ? Retrouver les pouvoirs que Sora, le héros, a perdu sans vraiment savoir comment.

Côté technique, la plus grande évolution se retrouve lors des affrontements. Le système de combats a bénéficié de nettes améliorations  par rapport au deuxième opus. Petit conseil avant de vous lancer : pour comprendre le scénario, il vaut mieux jouer ou regarder les résumés des précédents épisodes !

Kingdom Hearts III par Square-Enix, 69,99 euros – disponible sur PS4 et Xbox One 

 

On fait l’impasse sur les courses

Velouté Chou-Fleur Sommites, idées à faire chez soi
Velouté Chou-Fleur Sommites © SergeChapuis

 

Ce soir, vous avez la flemme de vous mettre derrière les fourneaux, de faire la queue au Monop’ du coin, de perdre du temps à couper les queues des haricots. Si dans les années 1990 on ne sourcillait pas devant un plat de surgelés, aujourd’hui, on boude un peu plus le congélo. À défaut d’avoir Anne-Sophie Pic dans sa cuisine, on peut désormais emporter son talent dans des verrines. Cabillaud à l’estragon et lentilles citronnées, ravioles du royans sauce roquefort, velouté de marron, crémeux curcuma et gingembre… La cheffe aux 7 étoiles propose une gamme de plats à emporter de haute volée. Entrée, plat, dessert à emporter pour 16,90 euros.

Daily Pic Beaupassage
55-57 rue de Grenelle, 7e

 

On dévore Hunger

Livre "Une histoire de mon corps" de Roxanne Gay, idées à faire chez soi
© Denoël

 

Dans l’histoire du féminisme contemporain, Roxane Gay est un symbole. Femme, bisexuelle, noire et obèse, elle représente ce que l’on appelle l’intersectionnalité : la convergence des luttes. Le racisme, la grossophobie, la biphobie sont constitutifs de son histoire, de l’histoire des minorités en occident. Après son essai Bad feminist, les éditions Denoël publient la traduction de Hunger. Roxane Gay y raconte comment une agression sexuelle a influencé son rapport au corps et à la nourriture. Comment, volontairement, pour disparaître et se protéger, elle a pris du poids. Introspectif et intime, Hunger n’est pas un récit où après des années de souffrance, l’auteure triomphe de kilos en moins, dans « un corps supposément retrouvé ». On n’y apprend pas comment perdre quelques bourrelets ou cacher sa peau d’orange. On y découvre une trajectoire, des frustrations, des envies et des désirs. On y lit en transparence un besoin viscéral de bienveillance envers soi et envers son corps.

Hunger de Roxane Gay, éditions Denoël, 20,90 euros 

 

On déguste une infusion

L'infuseur de Céline Ruffet, idée à faire chez soi
© Copyright L’infuseur Paris

 

Imaginé par Céline Ruffet, L’Infuseur propose, dans un packaging gris bleu, une gamme de six infusions naturelles. Ligne, calme, digestif, tonique, délice et dé-tox : difficile de faire plus évocateur. Six créations riches en plantes, fruits séchés, écorces et racines pour changer de la sempiternelle camomille de fin de repas. Si les tisanes sont composées à partir de matières premières issues des quatre coins du globe (hibiscus du Nigéria, canelle du Sri Lanka, boutons de rose d’Iran), les mélanges sont composés en France. Après avoir versé une eau chauffée à 95 degrés, on déguste son breuvage et on vous le confirme, les infusions sont parfumées et pleines de goût. Seul petit bémol, les ingrédients ne sont pas bio.

L’Infuseur, 15,90 euros en vrac, 11,90 euros en sachets