Home sweet home #24 : des idées à faire chez soi

« En mai, fais ce qu’il te plaît. » Si on aime autant répéter cet adage, c’est parce qu’il est une promesse de liberté. Après des jours de pluie et des ciels gris, il annonce les beaux jours, le soleil qui s’infiltre à travers les rideaux, la chaleur tous chauffages éteints. On redécouvre le plaisir de sortir puis de retrouver son foyer. En mode Slow life. Pour cette sélection de mai, on vous régale d’entrée de jeu avec des préparations aux flocons d’avoine !

On change de décor avec Season Paper

 

 slow life
© Season paper

 

Derrière les motifs tigre, les imprimés petites fleurs et les couleurs acidulées, on retrouve deux amies : Julie Costaz et Mélissa Le Vaguerèse. Ensemble, elles imaginent dans leur QG à Montreuil Season paper. Nous sommes en 2011. D’abord Mureau de création, Season paper devient Maison de création en 2012 et se lance dans la grande aventure du papier. Naît alors une collection de carnets, calepins et cartes postales à l’univers doux et aux motifs naïfs et colorés. La papeterie a été complétée par un catalogue de 20 papiers peints du même goût. Au menu : oiseaux bleus, un désert en pointillé rose, des perroquets… Il suffit d’un pan de mur pour raviver une pièce abandonnée.

 

Papier peint Season paper, 139 € le rouleau 0,50 X 10M

 

Réaliser son morgenbrød avec Maison Loüno

Maison Loüno
©Maison Loüno

 

Bio, sans gluten et vegan. Imaginée par la franco-danoise Louise Skadhauge, la Maison Loüno propose un catalogue resserré de préparations gourmandes : barres granola chocolat-noisette ou raisin-cannelle ou encore morgenbrød aux amandes. Des produits de grandes qualités nutritives et composés à partir d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Le morgenbrød, pain du matin en danois, est un pain complet sans gluten réalisé à partir de flocons d’avoine, de graines de lin et de tournesol et de psyllium blond. Que des bonnes choses pour vos intestins. Avant de se régaler (et de faire sa petite photo pour Instagram), on dépose une fine couche de confiture maison et quelques fruits de saison coupés dessus. La slow life a du bon.

Maison Loüno  abonnement mensuel à partir de 18,80 euros

 

Dévorer Moi en double de Navie et Audrey Lainé

BD Moi en double
© Delcourt

 

Navie, autrice et scénariste, pèse 133 kilos pour 1,54 m.  Elle ne sent pas souffrante (ni diabète, ni cholestérol) mais les médecins la déclarent malade. Le couperet de l’obésité morbide tombe. Mais alors qu’elle n’a jamais vraiment éprouvé le besoin urgent de perdre du poids, un événement familial et la phrase d’une psychologue « Vous portez sur vos épaules l’équivalent d’une femme de vingt ans »  vont lui servir de déclic.

Pour survivre, Navie devra redoubler d’effort, souffrir d’échecs et de remises en question afin d’éliminer ce double. Un double omniprésent que l’excellente Audrey Lainé représentera tout au long de la bande-dessinée à l’aide d’une bichromie noire et rouge. Intelligent, drôle et d’une grande finesse, le témoignage de Navie est à des millions d’années-lumière des Spécial Maigrir des magazines féminins. Et ça fait du bien !

Moi en double de Navie et Audrey Lainé, éditions Delcourt, 15,50 € 

 

Réaliser son herbier maison

Herbier
© Isaac Mehegan

 

Avec le retour du printemps, les promenades en forêt et les balades champêtres sont de retour. Si vous ne vous y êtes pas encore mis et que vous êtes Parisien, n’attendez plus : prenez la clef des champs. Ça fera du bien à votre humeur. Pour qui aime la nature, la capitale peut être frustrante. Heureusement, en quelques minutes de RER ou de Transilien, on peut se retrouver au milieu des champs. Déconnexion garantie. Parmi les activités manuelles qui reprennent du service, on retrouve l’herbier.

On vous propose ce mois-ci non pas d’encadrer une branche de cerisier en fleur, mais de collectionner les fleurs dans un grand cahier. On les presse dans un dictionnaire quelques jours, puis on scotche les brindilles avec du masking tape et le tour est joué. À celles et ceux qui n’y trouveraient aucune utilité, on peut également en réaliser un en guise de journal de voyage.