House of Cards : quand la réalité rejoint la fiction

Comment continuer une série sur la politique quand la politique est devenue une série télé ?

C’est la question qui a tracassé Frank Pugliese, le nouveau showrunner de la série, avant de démarrer l’écriture de la saison 5, en pleine campagne présidentielle américaine. Pour Pugliese, “après l’élection de Donald Trump, plus personne ne regardera House of Cards de la même manière”. D’ailleurs, à Cannes, Robin Wright estimait que le nouveau président américain avait “volé toutes les idées” pour la suite d’un show qui commence à s’étirer dangereusement. Au bout de 52 épisodes, les Underwood sont arrivés à la Maison Blanche, et comptent bien y rester par tous les moyens. Cela suffira-t-il pour passionner le public ? Après avoir écarté un vice-président et un président, le couple peut difficilement faire plus spectaculaire, même si l’arrivée de nouveaux joueurs (les Conway ou le mystérieux Mark Usher, interprété par Campbell Scott) complique l’intrigue. Avouons-le : après avoir adoré les voir manipuler Washington, on attend désormais avec impatience la chute des Underwood, surtout quand on les voit prendre des accents trumpiens…

House of Cards, saison 5, disponible sur Netflix France.