Immobilier francilien : quel bilan tirer de l’année 2018 ?

Photo by KaLisa Veer on Unsplash
Photo by KaLisa Veer on Unsplash

Des prix au plus haut à Paris et en Île-de-France

C’est la mauvaise nouvelle pour celles et ceux qui souhaitent acheter à Paris. L’année fut marquée par une série de hausse sur les prix. A tel point que selon les avant-contrats des notaires de la capitale, les prix moyens devraient dépasser les 6 000 € en Île-de-France dans l’ancien à partir de janvier 2019, et atteindre les 9 670 €/m² à Paris. Même constat dans l’immobilier neuf. La région francilienne affichait déjà un m² moyen de 5 060 € selon l’observatoire de l’immobilier neuf de la fédération des promoteurs immobiliers en octobre 2018, soit 4,3 % de plus qu’en 2017.

 

Des taux toujours aussi bas

Heureusement, pour venir à la rescousse des acquéreurs, il y a les taux. Stables en début d’année, ils ont fini par reculer encore un peu plus. De quoi solvabiliser les particuliers, qui empruntent plus longtemps. Ainsi, selon les données de l’observatoire Crédit Logement CSA, les taux en octobre 2018 étaient à 1,43 %, toutes durées confondues et hors frais d’assurance, alors qu’ils étaient à 1,54 % l’année dernière à la même époque.

 

Des ventes encore excellentes

De ce fait, le marché immobilier devrait encore afficher d’excellents résultats en 2018. Le courtier en crédit immobilier Cafpi anticipe un total de 980 000 transactions en 2018. Pour la région francilienne, le marché devrait être tout aussi dynamique selon les estimations des notaires : «  l’année 2018 pourrait se conclure sur un volume de ventes proche du plus haut historique de l’année 2017 ». A la fin du mois de septembre 2018, le nombre de transactions étaient de 133 150 logements anciens, soit seulement 5 % de moins par rapport à l’an dernier.

 

Le Grand Paris plus dynamique que jamais

Côté construction, le Grand Paris semble prendre forme. Les travaux du prolongement des lignes 11, 14 et du RER E sont bien engagés et les programmes immobiliers d’exception font jour. Parmi les futurs immeubles encore en commercialisation, on peut citer le programme Villanova Icone de Nexity, réalisé à Gennevilliers (94) dans le quartier Chandon avec de la végétation intégrée sur tous les étages, un jardin suspendu ainsi que des jardinières privatives personnalisables. La résidence sera également dotée de nombreux services complémentaires comme une salle de sport, une terrasse solarium commune, une conciergerie, une salle de convivialité. Dans un autre style, l’immeuble Koriant, à Boulogne Billancourt, dans le 92, et son architecture contemporaine signée par le cabinet Vincent Eschalier devrait elle aussi en séduire plus d’un.

 

Une nouvelle loi logement

Enfin, 2018 aura également été l’année de la loi Élan, une nouvelle loi logement, en vigueur depuis le 24 novembre 2018 et qui contient de nombreuses mesures. Parmi elles, citons le bail mobilité, un contrat de location d’une durée de un à dix mois, non renouvelable et qui ne nécessitera aucun dépôt de garantie, ou encore le retour de l’encadrement des loyers à Paris que souhaite réinstaurer au plus vite la municipalité.