Immobilier parisien : la barre des 10 000 €/m² bientôt franchie ?

Pour la plupart des agents immobiliers, c’est fait. Les prix à Paris dans le parc existant atteignent les 10 000 €/m², faisant de la capitale l’une des plus chères au monde, derrière Londres et New York. « Depuis 2009, le prix moyen au m² parisien ne cesse d’augmenter. En 10 ans, la hausse atteint 62,5% ! Pour la première fois, au 1er trimestre 2019, le prix au m² parisien dépasse les 10 000€ pour se situer à 10 005€ en moyenne (contre 6 157€ le m² au 1er trimestre 2009). Sur un an, sa progression est de +8% », annonce-t-on au sein du réseau d’agences immobilières Century 21. Pour les notaires de la capitale, ce seuil n’est pas encore atteint.

immobilier parisien
Crédit photo : Vydumka pour Pixabay

Des quartiers encore abordables

La fièvre de l’immobilier touche l’ensemble des arrondissements. D’après une étude du spécialiste de l’estimation immobilière, MeilleursAgents, plus de la moitié des arrondissements dans la capitale ont dépassé le seuil des 10 000 €/m². Les derniers arrondissements abordables, illustrés dans la carte ci-dessous, sont les 12ème, 13ème, 19ème et 20ème. La palme de l’arrondissement le plus cher revient au 6ème, avec un m² moyen estimé à 13 845 €/m². MeilleursAgents partage toutefois l’analyse des notaires sur l’évolution à venir des prix. Pour eux, le cap des 10 000 €/m² en moyenne sur la capitale ne sera pas atteint : « Frôlé, peut-être. Dépassé, sans doute pas. Après une augmentation de 1,3% depuis janvier, les prix devraient encore gagner près de 5,5% pour basculer au-delà des 10 000 €/m². Or, le marché commence à se stabiliser avec des délais de commercialisation à Paris intra-muros qui ne diminuent plus et une demande, bien que toujours positive, qui semble vouée à se tasser du fait de la situation économique et sociale. »

immobilier parisien
Crédit infographie : MeilleursAgents

Le report vers la Seine-Saint-Denis

Pour devenir propriétaire, les Parisiens n’hésitent plus à passer la barrière du périphérique, pour le plus grand bonheur des communes de la Seine-Saint-Denis : « Le marché à Saint-Denis est extrêmement dynamique, témoigne Nourredine Benmouhoub, ERA Agence Immobilière du Stade. Sur la Plaine Saint-Denis. La part des acheteurs en résidence principale est passée de 40 à 70% en un an, au détriment des investisseurs. Les primo-accédants en provenance de Paris sont nombreux, souvent de jeunes couples de cadres sans enfants. Il y a une véritable gentrification dans ce quartier, ce dont témoigne aussi la mutation des commerces. Pour des biens sans défauts et mis en vente au bon prix, les délais de vente excèdent rarement 15 jours. Nous sommes résolument optimistes pour que cette dynamique perdure cette année, car la transformation de Saint-Denis attire les acquéreurs. »

Si le m² moyen à Saint-Denis est encore très abordable (moins de 4000 €/m² en moyenne), pas sûr qu’il reste sage très longtemps avec l’arrivée prochaine, à l’horizon 2023-2024, du prolongement de la ligne 14. En attendant, la fièvre de la hausse des prix gagne l’ensemble des communes de 93, comme illustré dans la carte ci-dessous. Acheteurs et investisseurs ont intérêt à se positionner très vite.

immobilier parisien
Crédit infographie : MeilleursAgents