La série “Narcos” : le come-back d’Escobar

Pablo Escobar, c’est un peu le marronnier des producteurs de fiction auxquels il inspire un projet quasiment tous les ans.

Série

On a eu droit à une version romantique avec Paradise Lost fin 2014 (featuring Benicio Del Toro) et, avant The Infiltrator l’an prochain, c’est Netflix qui s’y colle, avec la série Narcos, qui raconte la montée en puissance de Pablo Escobar dans l’exportation de cocaïne vers les États-Unis.

Aux commandes, José Padilha s’est immergé totalement dans le projet, en plongeant dans les archives de journaux et en interviewant policiers et avocats de l’époque. La série, bien documentée, est d’ailleurs parsemée d’images d’archive. Le Brésilien a l’expérience requise : il a réalisé en 2007 Troupes d’élite, qui décrivait la lutte de la police carioca contre les trafiquants de drogue de Rio.

Il a récupéré Wagner Moura, star du film, pour incarner Pablo Escobar, et on retrouve également au casting Pedro Pascal, qui a récupéré son crâne intact après son passage dans Game of Thrones (il incarnait Oberyn Martell), et Boyd Holbrook, qui incarne l’agent de la DEA Steve Murphy, voix-off rassurante d’un pilote réussi et engageant.

 

Narcos, les dix épisodes sont disponibles depuis le 28 août sur Netflix France.