Les 7 meilleures BDs de l’année 2019 à offrir à Noël

Noël arrive au pas de charge et vous avez des sueurs froides en pensant à toutes les idées de cadeaux qu’il va vous falloir trouver ? Pas de panique, cette sélection des meilleures BDs de l’année 2019 est là pour vous éclairer ! Alors posez vos pulls de Noël et vos chocolats chauds, et plongez dans les univers de Baker Street, des Enfers grecs et des Indes espagnoles.

L’épopée d’un faune banni

Meilleures BDs de 2019
©DR

 

Révélation de l’année, le Dieu Vagabond n’est pas seulement le portrait d’un faune, Eustis, condamné à vivre parmi les humains. Ce n’est pas non plus juste le récit de son épopée, lorsque la déesse Séléné accepte de lever sa malédiction à une condition : qu’il aille chercher le dieu Pan aux Enfers. Non, c’est avant tout un voyage fantastique qu’Eustis accomplit en nous accompagnant tour à tour en Grèce antique, au royaume des rêves, sur les champs de bataille et au cœur de fêtes ensorcelantes. Détail essentiel de cette BD : à chaque paysage différent, l’auteur change de style de dessin, jonglant entre impressionnisme, expressionisme, mouvement pop, jusqu’au style des peintures de vases grecs, sans jamais perdre en qualité dans son trait. Un incontournable, donc.


Le Dieu vagabond
Fabrizio Dori
Aux éditions Sarbacane
25 €

L’exploration du Nouveau Monde

Meilleures BDs de 2019
© DR

 

L’année 2019 a surtout marqué le retour de deux géants de la bande dessinée, Alain Ayroles (De Cape et de Crocs) et Juanjo Guarnido (Blacksad), qui se sont associés sur ce projet d’exception. Pablos est un escroc de la dernière espèce, un vaurien futé qui ne compte que sur la chance ou sur l’insolence pour se tirer de toutes les mésaventures qu’il peut rencontrer. En quête de fortune, il prend le chemin du Nouveau Monde, persuadé d’y trouver, sinon le bonheur, du moins la richesse. Entre coups de chance et coups du sort, il parcourt une Amérique déchirée entre conquistadors et natifs, qui poursuivent tous le même Graal : la cité d’Eldorado. Une bande dessinée qui a fait l’unanimité à sa sortie, et dont les dessins extraordinaires comme l’ambiguïté du protagoniste en font une œuvre fascinante.


Les Indes Fourbes
Alain Ayroles/Juanjo Guarnido
Aux éditions Delcourt
34,90 €

Le journal d’une férue des monstres

Meilleures BDs de 2019
© DR

 

Grand gagnant du Fauve d’or d’Angoulême, Moi ce que j’aime, c’est les monstres (sorti en 2017) vient tout juste d’être réédité dans une version limitée, parue en seulement 3 333 exemplaires numérotés. Entièrement dessiné au stylo bic, cet immense album de 800 pages tient lieu de journal intime pour une petite fille, Karen, qui vit dans le Chicago des années 1960, entre une mère pieuse, un frère amoureux d’art et sa propre passion pour les monstres et l’horreur. Lorsque sa voisine du dessus meurt, Karen se précipite après la vérité, persuadée qu’elle a été assassinée. Un livre aussi étrange que fascinant, à l’esthétique féroce et intime à la fois.


Moi ce que j’aime, c’est les monstres, version limitée
Emil Ferris
Aux éditions Monsieur Toussaint Louverture
70 €

L’enquête selon Sherlock Holmes

Meilleurs BDs de 2019
©DR

 

Tout le monde connaît le personnage de Sherlock Holmes, parfois jusqu’à saturation, tant ses réécritures et adaptations sont nombreuses. Pourtant, Dans la tête de Sherlock Holmes réussit le pari de nous en donner une version originale, rehaussée par des dessins effilés et élégants. L’enquête commence avec l’arrivée d’un homme amnésique, très probablement lié aux inquiétantes disparitions qui touchent certains londoniens. Au fil de l’affaire, les auteurs dissèquent littéralement les raisonnements du célèbre détective en nous montrant toutes ses réflexions, sa manière de traiter les indices… En bref, tout ce qui traverse les mansardes mentales de Sherlock Holmes. Un parti pris fascinant qui nous permet d’analyser, en même temps que le détective, les indices recueillis tout au long de l’enquête.


Dans la tête de Sherlock Holmes
Cyril Liéron/Benoit Dahan
Aux éditions Ankama
14,90 €

Les illusions d’une nuit d’été

Meilleures BDs de 2019
©DR

 

Lauréat du prix spécial du jury au festival d’Angoulême, Les Rigoles raconte une nuit dans une grande ville. Mais plus que cela, il nous montre l’immense patchwork d’une nuit qui semble sans horizon ni fin, au rythme des conversations de tous ceux que l’on croise dans les rues, attablés au bar ou gesticulant sur les pistes de danse. Parmi tous ces personnages, quelques-uns sortent de l’ordinaire ; le Baron Samedi, figure quasi-mystique mais abattue, Vic, une artiste qui n’est nulle part à sa place, ou encore Jona, rattrapé par ses mauvaises fréquentations. Sur une nuit, ils suivront les lumières de la ville, l’ambiance un peu magiques de ces soirées qui semblent s’étirer à l’infini et en reviendront changés, pour le pire ou pour la gloire.


Les Rigoles
Brecht Evens
Aux éditions Actes Sud
29 €

L’affaire du massacre de la rue des Corneilles

Meilleures BDs de 2019
©DR

 

L’histoire démarre sur une affaire sinistre : une jeune fille est retrouvée errant dans la rue, un couteau dans la main. Lorsque la police la ramène chez elle, ils y découvrent sa famille massacrée. Le seul survivant, Pierre, est plongé dans un coma profond… dont il se réveille six ans plus tard. Commence alors sa thérapie avec une psychologue qui va tenter de lui rendre sa mémoire pour découvrir la vérité. Qui est l’homme en noir qui hante les rêves de Pierre ? Après le très grand succès de Ces jours qui disparaissent, Timothé Le Boucher confirme sa virtuosité en signant ce deuxième titre aux couleurs élégantes, aux personnages complexes et étudiés, et à la narration toujours aussi maîtrisée qui parvient à ne jamais tomber dans le prévisible.


Le Patient
Timothé Le Boucher
Aux éditions Glénat
25 €

La traversée en solitaire

Meilleures BDs de 2019
©DR

 

Avec ses vagues très harmonieuses, In Waves attire l’œil. Mais ses dessins sont loin d’être le seul élément marquant de cette bande dessinée saluée par la critique. A travers un récit sur l’histoire du surf, c’est tout un pan de son histoire plus intime que l’auteur immortalise. Il y retrace ses derniers moments avec une femme, Kristen, atteinte d’un cancer. Face à l’océan, il évoque avec une douceur et une pudeur touchantes leur relation, la maladie puis le deuil. Un récit délicat et puissant, tout en subtilité, porté par des couleurs et un dessin à la simplicité élégante.


In Waves
Aj Dungo
Aux éditions Casterman
23 €


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !

Noël : 80 idées de cadeaux à offrir à vos proches