Les meilleurs livres qui parlent de musique, de près ou de loin

La musique s’écoute, mais elle peut aussi se lire. Pour faire revivre l’histoire particulière des artistes immensément connus et dévoiler quelques-uns de leurs secrets de fabrication, exhumer des légendes mal connues et se frotter aux mythes, certains préfèrent le format roman, d’autres des ouvrages plus documentés aux forts relents biographiques. Le panorama est vaste et nous proposons aujourd’hui 10 livres parmi les plus passionnants dans le champ lexical de la musique en littérature. Les voyages sont beaux, il ne faut pas hésiter à prendre le sous-marin (jaune) !

High Fidelity, par Nick Hornby

meilleurs livres
©1018

 

High Fidelity, c’est un film sorti en 2000 avec John Cusack, dont la vision est indispensable pour les fans de rock. Mais ce film est l’adaptation d’un ouvrage de l’auteur britannique Nick Hornby, connu pour ses chroniques douces amères de l’Angleterre contemporaine. Dans ce livre, il raconte l’histoire d’un homme collectionneur extrémiste de vinyles et propriétaire d’un magasin de disques. Sa vie est d’autant plus misérable qu’il vient de se séparer de sa copine. Pour se remettre, il se remémore ses cinq histoires d’amour les plus mémorables. Le livre se lit avec plaisir tant l’humour ironique foisonne page après page. Et pour ceux qui auront également vu le film, le souvenir des musiques coulera également… Let’s get it on!

 

Love song, par Philippe Djian

meilleurs livres
@Folio

 

Love Song raconte l’histoire de Daniel, musicien connu et reconnu qui, à l’orée de la cinquantaine, vit une histoire d’amour compliquée avec Rachel, jusqu’à faire la une des magazines people. Lorsqu’il envoie ses nouveaux morceaux à sa maison de disques, il ne s’attend pas à se voir opposer un avis très négatif pour cause de manque de potentiel commercial. Daniel n’a pas vu l’évolution de l’industrie du disque et se situe de plus en plus à la marge. Il doit donc trouver l’inspiration quand sa femme décide de revenir. Le style Djian est bien là, peut être un peu facile, mais il ravira ses fans, sans nul doute.

 

Sur la route avec Bob Dylan, par Larry Ratso Slowman

meilleurs livres
© LesFondeursdeBriques

 

Pendant les années 70, Bob Dylan a organisé une grande tournée à travers les Etats-Unis, la Rolling Thunder Review. Le visage peint en blanc et surmonté d’un grand chapeau, il a livré ses plus beaux morceaux en compagnie d’illustres musiciens. Le journaliste Larry Slowman, alias Ratso, a participé à l’aventure, si proche de son idole mais en même temps constamment tenu éloigné. Il raconte la tournée à lui, avec moult détails drolatiques et des anecdotes longtemps tenues secrètes. Un livre de fan pour les fans ? Oui, absolument !

 

En studio avec les Beatles, par Geoff Emerick

meilleurs livres
©LeMotetleReste

 

Tout fan des Beatles connait le nom de Geoff Emerick. Rentré très tôt aux studios Abbey Road comme petite main, il a gravi les échelons au milieu des blouses blanches poussiéreuses pour devenir une pièce essentielle du dispositif Beatles. Intervenu sur Revolver, Sergent Pepper, l’album blanc et Abbey Road, il livre ses impressions et ses anecdotes dans un livre qui accumule les surprises. De l’entente maximale entre les quatre membres juvéniles jusqu’à la déconfiture finale en passant par les secrets de fabrication des albums, tout est dit. On en redemande une fois la dernière page tournée !

 

Musique au château du ciel, par John Eliot Gardiner

 

meilleurs livres
©Flammarion

 

Jean-Sébastien Bach, le compositeur occidental de référence, auteur de tant de compositions rentrées dans l’inconscient collectif, mais surtout un artisan dur au mal qui livrait ses morceaux chaque semaine, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Une vie pas du tout funky, mais sous la plume du chef d’orchestre Gardiner, c’est l’extase permanente. Pourquoi Bach est le plus grand, vous le saurez en lisant cet ouvrage richement documenté et surtout augmenté des considérations musicales de l’auteur. Un bijou à dévorer de la première à la dernière page.

 

Many years from now, par Barry Miles

meilleurs livres
@Flammarion 

 

Si Paul McCartney est considéré comme le plus grand compositeur du XXe siècle, ce n’est pas tout à fait pour rien. Son acolyte Barry Miles interviewe le gus et raconte une aventure unique dans l’histoire du rock. Des premiers pas jusqu’à la rupture avec les Beatles en passant par toutes les trouvailles, les idées et les turpitudes, tout est raconté par le menu. Telle une petite souris, le lecteur se glisse dans le secret des studios Abbey Road pour un exposé aussi passionnant que légèrement auto-dithyrambique. Mais quand on s’appelle McCartney, on a le droit de se le permettre…

 

Pink Floyd, l’histoire selon Nick Mason

@EpaEds

 

Nick Mason fut le batteur du groupe Pink Floyd, au plus près du processus de création. Alors quand il décide de publier ses mémoires, tous les fans trépignent. Et ils ont raison. Les premiers pas avec Syd Barrett, la parution du monument Dark Side of the Moon, la guerre Waters /Gilmour, le procès, la reformation… Tout est présenté de l’intérieur et c’est une vraie mine d’informations. Evidemment, Mason est connu pour son sens aigu de la diplomatie, il ne dézingue donc personne. Mais il n’empêche, le bouquin vaut le coup d’être lu !

 

Love song, BD de Christopher

meilleurs livres
©Polyptique

 

En quatre tomes, Christopher brosse le portrait de quatre amis amateurs de rock, musiciens dans un groupe au long cours et aux trajectoires diamétralement opposées. Chaque thème est lié à un groupe majeur du rock british, Beatles, Stones, Who, Kinks, et le contenu d’abord plaisant revêt petit à petit une dimension beaucoup plus tragique. Le dessin colle au récit, avec des traits de plus en plus acérés au fur et à mesure que les masques tombent et que la vérité se fait jour. Car derrière les portes, sans qu’on sache, il se passe des choses étranges. Mais bon, It’s only Rock’n’roll… Une BD aussi touchante que plaisante.

 

Cartographie des nuages, par David Mitchell

meilleurs livres
©Points

 

Beaucoup connaissent l’excellent film Cloud Atlas, avec ses histoires imbriquées, ses acteurs qui jouent un personnage différent dans chacune d’elles et ses rebondissements incessants. Les frères Wachowski n’ont pas tout inventé comme à l’époque Matrix, ils ont adapté l’excellent ouvrage de David Mitchell pour en livrer une déclinaison qui rend un excellent hommage à cette œuvre unique. Déroulé à tiroirs, histoires imbriquées sur des siècles et des siècles, c’est le vrai moyen de s’échapper assis sur un fauteuil ou debout dans le métro. Avec de la musique, des références musicales et ce morceau qui sert de fil rouge… La cartographie des nuages

 

Lizzy Mercier Descloux une éclipse, par Simon Clair

 

meilleurs livres
©PlaylistSociety

 

Peu se souviennent de la chanteuse Lizzy Mercier Descloux, égérie punk new-yorkaise des années 70 et précurseur world music des années 80. Forte du tube Mais où sont passées les gazelles ? elle n’a jamais connu de succès suffisamment large et rémunérateur pour asseoir sa position dans le microcosme musical. Les éditions Playlist Society font revivre sa légende, au gré des rencontres avec d’illustres symboles musicaux comme Patti Smith, ses découvertes musicales brésiliennes et africaines, et son parcours furieusement atypique. Une plongée musicale éblouissante !


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !