Les meilleurs romans de science-fiction a avoir lu dans sa vie

Vous cherchez à mettre un pied dans l’univers littéraire de la science-Fiction mais vous ne savez pas par où commencer ? Il faut savoir que certains des plus grands films de ce genre proviennent d’esprits éclairés et avant-gardistes qui ont su créer des univers entiers où les passions humaines sont démultipliées à l’infini. On vous propose un petit tour d’horizon non exhaustif mais passionnant des classiques à découvrir absolument pour paver votre parcours de jalons qui vous marqueront à vie. Car les meilleurs romans de science-Fiction savent tenir en haleine avec des idées à la hauteur de styles éprouvés qui ont suscité tant de vocations !

 

Le cycle Dune, de Frank Herbert

pochette de Dune, roman de science-fiction
© LivredePoche

 

Le classique par excellence. Déjà adapté par David Lynch au cinéma en 1984, échafaudé mais non finalisé par Alejandro Jodorowsky pendant les années 70 et de nouveau dans les starting blocks sous la baguette du magicien Denis VIlleneuve. Les aventures de Paul Atreides couvrent un cycle originel de 6 ouvrages à la richesse démentielle. L’auteur Frank Herbert parle autant d’humanité que d’écologie, de philosophie et de survie. Comme souvent en science-fiction, les récits les plus longs sont souvent les meilleurs. La preuve.

 

Le cycle Fondation, d’Isaac Asimov

pochette de fondation, roman de science-fiction
© FolioSF

 

Isaac Asimov est connu pour avoir gravé dans le marbre trois fameuses lois de la robotique. Il a aussi rédigé les 7 tomes du cycle de Fondation comme un cycle historique du futur. L’auteur imagine une histoire environ 22 000 ans dans le futur de l’Humanité, qui s’est répandue dans tout l’univers, occupant 25 millions de planètes avec un trillion d’êtres humains. Tous ces mondes sont organisés en Empire Galactique. Celui-ci a pour capitale Trantor, la planète habitable la plus proche du trou noir central. Voilà de quoi donner l’eau à la bouche pour une plongée vertigineuse dans l’esprit fécond de l’auteur.

 

La trilogie Martienne : Mars la Rouge, Mars la Verte, Mars la bleue de Kim Stanley Robinson

pochette de mars la rouge, roman de science-fiction
© Pocket

 

Mars, si loin, si proche, si inaccessible pour l’instant et pourtant pleine de ressources à exploiter pour aider l’humanité en voie d’appauvrissement total de ressources. La planète rouge voit débarquer 100 premiers colons triés sur le volet afin de mettre en place les fondations d’une nouvelle civilisation. Mais les intelligences diffèrent, les ambitions aussi et l’entreprise de terraformation de la planète hostile devient bien plus compliquée qu’elle n’y paraît. L’auteur multiplie les personnages et les pistes pour une belle pérégrination dans les possibilités d’élévation de l’être humain.

 

Les romans d’anticipation de Ray Bradbury : Farenheit 451, Chroniques Martiennes

pochette de chroniques martiennes, roman de science-fiction
© FolioSF

 

Ray Bradbury a été un des premiers à imaginer ce que l’humanité pourrait devenir si elle suivait des sillons favorables, ou au contraire hostiles. En situant ses récits dans le plus parfait réalisme, il multiplie les situations ambiguës, voire paradoxales, mais toujours réalistes. Ses ouvrages sont à lire comme des contes cruels d’une humanité qui ne sait pas ne pas se perdre toute seule. Ecrits il y a déjà quelques décennies, les ouvrages de l’auteur restent pourtant de la plus parfaite actualité. A découvrir encore à l’orée du XXIe siècle.

 

Le cycle Hypérion / Endymion de Dan Simmons

pochette de hypérion, roman de science-fiction
© Pocket

 

Les 4 ouvrages du cycle Hypérion de Dan Simmons sont marqués par l’imagination inouïe de son auteur. En multipliant les personnages et les situations, il offre à découvrir les aspects les plus cruels de l’humanité, les plus perturbés mais aussi les plus imaginatifs. L’histoire retrace l’épopée d’un groupe de voyageurs envoyés en pèlerinage vers les tombeaux du temps sur la planète Hypérion. Au fur et à mesure de leur périple, chaque pèlerin livre son histoire, et le lecteur ne peut être qu’abasourdi par ces récits d’une richesse inouïe. Dan Simmons est également connu pour son ouvrage L’échiquier du mal, de quoi donner envie de tout lire !

 

Les romans politiques : Le meilleur des Mondes de Aldous Huxley, 1984 de George Orwell

pochette du meilleur des mondes, roman de science-fiction
© Pocket

 

La science-fiction se laisse parfois à imaginer ce que la société humaine pourrait devenir si des régimes totalitaires venaient à être imposés aux populations. Aldous Huxley et George Orwell imaginent deux sociétés où les gouvernants imposent aux populations des manières de penser, jusqu’à les priver de toute liberté, consciente ou inconsciente. Loin d’être uniquement des moments de rêverie, les deux ouvrages font au contraire l’étalage d’une grisaille calculée, voire d’une cruauté suffocante, comme pour prévenir des risques auxquels sont confrontées nos sociétés.

 

De la science-fiction française à découvrir : les romans de Barjavel, Ravage, La nuit des temps

Pochette de Ravage, roman de science-fiction
© Folio

 

René Barjavel, c’est le grand auteur de science-fiction tricolore. Au cours du XXe siècle, il a imaginé des situations uchroniques complexes et passionnantes pour confronter l’homme à la grandeur mais aussi à sa déchéance. Comme Icare, les héros se rapprochent souvent du soleil de leurs rêves avant de se brûler les ailes. Critiquant les folies de la guerre et les excès de la science, l’auteur a fait réfléchir des générations de lecteur en abordant aussi la question de l’existence de Dieu, avec des pensées à la fois philosophiques et poétiques. Un auteur à lire encore aujourd’hui.

 

Les livres de Philip K. Dick : Le maître du haut château et Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

pochette dy maître du haut château, roman de science-fiction
© JaiLu

 

Philip K. Dick, tout le monde le connait pour le film Blade Runner réalisé par Ridley Scott en 1982. L’auteur n’aime rien de moins que de confronter l’humain à la démesure de ses créations, l’interrogeant sur sa capacité à ne pas se faire engouffrer par ses excès. Deux ouvrages peuvent servir de porte d’entrée à cet univers haut en couleur, Le maître du haut château et Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? D’autres ouvrages ont été adaptés en séries ou en films, preuve de l’audace scénaristique d’un auteur jamais en manque d’inspiration.