Quatre newsletters à suivre pendant le confinement

Et si le confinement sonnait le renouveau des newsletters ? C’est en tout cas ce que semblent penser plusieurs journalistes qui profitent du temps suspendu pour abreuver régulièrement nos boites mails de bonnes ondes. Culture, bien-être, cuisine et sujets de société : voilà 4 newsletters qui nous aident à vivre le confinement en douceur. 

Pour se cultiver : What’s Good 

Faute de temps, What’s Good est restée newsletter morte pendant plusieurs mois. Désormais libérées de leur emploi du temps chargé, les journalistes Mélody Thomas et Jennifer Padjemi ont décidé de relancer leur projet. Toutes les deux semaines, elles partagent avec leurs abonnés leurs conseils en films, séries, livres mais aussi leurs souvenirs autour d’une thématique culturelle qui les font réagir. La dernière en date, envoyée le 2 avril et à lire ici, évoquait le plaisir qu’a beaucoup de monde à cuisiner et dévorer un tas de petits plats en cette période particulière. Sur un ton léger, Mélody Thomas et Jennifer Padjemi parviennent à nous changer les idées grâce à un contenu inclusif aussi riche qu’appétissant.

What’s good newsletter, toutes les deux semaines. Prochain envoi la semaine du 13 avril.
Pour s’abonner, c’est par ici.

Pour avoir l’eau à la … Bouche 

Bouche magazine, la newsletter

Média culinaire lancé sur Instagram, Bouche Magazine s’adapte au confinement et prend, temporairement, la forme d’une newsletter. Son créateur, Léo Bourdin, y raconte la nourriture, son histoire et son actualité, une fois par semaine. Chaque édition se découpe en infos à ne pas rater, articles à lire, comptes Instagram à suivre, podcasts à dévorer, vidéos pour s’évader et autres conseils pour mieux vivre le confinement. On est, par exemple, ravis d’avoir appris à fabriquer un four à pizza avec l’humoriste Pierre-Emmanuel Barré et à (enfin) ranger son frigo grâce aux éclairages d’Alvina Ledru-Johansson, fondatrice de Culs de Poule. On s’est aussi délecté de l’épisode de StripTease sur une friterie belge des années 1980 que le journaliste partage avec nous. En résumé, Bouche, est un condensé de ce que toutes les fines gueules veulent savoir sans même en avoir conscience. À consommer sans aucune modération.

Bouche, la newsletter, toutes les semaines. Prochain envoi la semaine du 6 avril.
Pour s’abonner, c’est par ici. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Pour se ressourcer : Self

Capture d’écran de la newsletter Self

En plus d’être l’une des rédactrices lifestyle d’A Nous Paris, la journaliste indépendante Elsa Pereira vient de lancer Self, une newsletter bien-être envoyée tous les quinze jours, le jeudi matin. On y apprend à revenir à soi sans exclure l’autre, à ne pas culpabiliser si on a décidé de s’affaler de longues heures dans le canapé. Car si beaucoup choisissent de combler l’absence de sorties par une foultitude d’activités chronophages, Elsa invite à appuyer sur pause aussi souvent que nécessaire pour se sentir mieux en cette période de confinement. Sa newsletter est aussi l’occasion de découvrir des artistes, illustrateurs ainsi que des playlists dans l’air du temps. Avec elle, l’ennui a une nouvelle saveur.

Self, la newsletter, tous les quinze jours, le jeudi matin. Prochain envoi le 9 avril.
Pour s’abonner, c’est par ici

Pour passer le temps (agréablement) : Confiné.e.s 

Face à l’étrangeté de la crise sanitaire, la rédaction de Society a imaginé Confiné.e.s, une newsletter envoyée tous les matins. Outre des conseils de survie et des informations sur « ce petit couillon de Covid-19 », les abonnés apprécieront la « meilleure playlist YouTube du monde », des interviews de Pio Marmaï, Benoît Hamon ou encore de la militante féministe Caroline de Haas, une recette de risotto et un brillant éloge de la polaire. Chaque édition se conclut par un cadeau, ce serait donc dommage de ne pas profiter. Abonnez-vous maintenant ou vous vous en mordrez les doigts : cette newsletter s’auto-détruira à la fin du confinement.

Confiné.e.s, la newsletter de Society, tous les jours.
Pour s’abonner, c’est par ici

Et pour être toujours alerté des nouveaux articles A Nous Paris, n’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter quotidienne ici