Sélection d’été : les livres à glisser dans sa valise pour les vacances

Vous ne comptiez tout de même pas partir en vacances sans glisser un petit livre dans votre sac ? Oui, mais lequel ! Telle est la question. Un polar foudroyant ? Un essai déroutant ? Un bon roman américain de 600 pages ? On vous laisse choisir votre préférence parmi la sélection des livres à lire cet été. En vous souhaitant de bonnes vacances !

Un polar saisissant

livres pour les vacances
© Ed de Minuit

 

Si vous partez en Bretagne ou dans le Finistère, un conseil : lisez Tanguy Vieil. Commencez par Article 353 du Code Pénal, la confession très intime d’un ouvrier breton qui a tué un riche promoteur (pas de spoiler, c’est dit dès la première page du livre). L’assassin se confie en un monologue magistralement écrit, et dont l’atmosphère rappelle les livres de Simenon et les films de Chabrol. En moins de 200 pages, Tanguy Viel nous bluffe avec ce polar impeccable et ce superbe épilogue. N’hésitez pas à enchaîner sur un autre grand cru tel que Paris Brest ou Insoupçonnable du même auteur, tout aussi haletants.

Article 353 du code pénal, de Tanguy Viel, Ed de Minuit, 176 pages, 2017, 14,50€

 

Un premier roman dépaysant

livres pour les vacances
© Calmann-Lévy

 

Direction New York avec ce premier roman de Molly Prentiss, qui nous plonge dans la scène arty des années 80 à Manhattan. On y croise Basquiat, Warhol et Keith Haring, ainsi que James Bennet, le héros de l’histoire, critique d’art au New York Times atteint de synesthésie. Cette jolie déformation neurologique lui fait associer des sons à des couleurs, lui donnant l’avantage de ressentir les œuvres d’art différemment, et d’en faire des critiques déroutantes. La vie de James Bennet est soudain bouleversée lorsqu’il rencontre un peintre argentin Raul Engales. Un super roman sur la créativité et les trajectoires de la vie, dans le cadre idyllique du New York arty. On attend le deuxième livre de Molly Prentiss avec impatience !

New York esquisses nocturnes de Molly Prentiss, Calmann Levy, traduit de l’anglais par Nathalie Bru, 416 pages, 2016, 21.50 €

 

Des confidences foudroyantes 

livres pour les vacances
© Les arènes

 

Après avoir reçu le Goncourt en 2016 pour Chanson douce, de nombreuses marocaines sont venues se confier à Leila Slimani. Elles lui ont raconté leur quotidien et les puissants mécanismes de censure liés aux relations sexuelles dans leur pays. Leila Slimani a retranscrit ses témoignages dans un livre poignant : Sexe et mensonges, la vie sexuelle au Maroc. Ou comment découvrir un pays sous le prisme de la sexualité. Un point de vue original et percutant, qui met en exergue toutes les contradictions de la société marocaine actuelle où la sexualité reste taboue. Une enquête intéressante qui donne la parole aux femmes, également adaptée en roman graphique, Paroles d’honneur, tout aussi poignant !

Sexe et mensonges, la vie sexuelle au Maroc, de Leila Slimani, Les arènes, 192 pages, 2017, 17€

Paroles d’honnneur, Leila Slimani et Laetitia Coryn, Les arènes BD, 110 pages, 2017, 20€

Un roman choral américain 

livres pour les vacances
© Poche

 

Si vous aimez les sagas romanesques sur plusieurs générations : lisez Les Liens du mariage, de J. Courtney Sullivan. Une fresque américaine qui s’étend des années 50 à aujourd’hui, reliant 5 destins extraordinaires autour d’un diamant. Le fameux roman choral de 600 pages ! Bien écrit, envoûtant, fluide et intelligent, ce livre plaira à tous les romantiques. On vous le recommande chaudement !

Les liens du mariage, de J. Courtney Sullivan, traduit de l’anglais par Anne-Laure Paulmont et Fredéric H. Collay, Ed Rue Fromentin, Poche, 624 pages, 2015, 8.30€

Une autobiographie de légende

livres pour les vacances
© Patti Smith

 

Si vous avez la chance de ne pas avoir encore lu Just Kids, profitez des vacances pour le faire, vous ne serez pas déçu. Il est question d’amour, d’amitié, de poésie, et bien sûr, d’un peu de rock. Mais c’est surtout l’histoire de deux jeunes américains idéalistes qui croient en leur talent (Patti Smith et  Robert Mapplethorpe, qui ont bien fait d’y croire). Evoluant dans le New York des années 60-70, ce livre est une merveilleuse quête personnelle écrit avec beaucoup d’innocence et de pureté. Patti Smith a mis 13 ans à écrire ce livre, et c’est un chef d’œuvre. Vous prendrez bien quelques jours de vacances pour le lire, non ?

Autre vie de légende, Keith Richards et le cultissime Life. Que vous soyez rock star en devenir ou simplement un petit curieux qui cherche à savoir qui est donc ce monsieur qui sniffe (soit disant) les cendres de son père et qui affiche une forme étonnante pour une carrière de 55 ans dans la musique. Life, c’est le charme rock à l’état pur !

Just kids, de Patti Smith, traduit de l’anglais par Héloïse Esquié, Ed Gallimard, Poche, 416 pages, 2013, 8.40€

Life, de Keith Richards, Ed Points, 784 pages, 2011, 9.10€

 

Encore plus de bouquins ?

Piochez parmi les autres livres sélectionnés cette année : des petits livres courts et intenses, des complètement barrés, le dernier livre de Bret Easton Ellis, des portraits de femmes inspirantes, des livres sur l’amour, la mode etc… Vous avez l’embarras du choix !


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !