Top 5 des séries les plus flippantes

American Horror Story, Les Maîtres de l’horreur, Channel Zero… Frissonnez sans plus tarder devant notre Top 5 des séries les plus flippantes. Bon courage !

 

American Horror Story, créée par Brad Falchuk et Ryan Murphy

Un univers différent par saison. Concept simple mais ultra-efficace de American Horror Story, série à succès qui adore jouer avec nos nerfs. Fantômes, nazis, sorcelleries, sectes… Tout y passe. Les amateurs d’horreur sont aux anges, les autres, plus pétochards que la moyenne, prennent leur mal en patience. Et passent une bonne partie des épisodes les yeux fermés et les muscles tendus à chaque bruit suspect.

 

Les Maîtres de l’horreur, créée par Mick Garris

En 2005, le showrunner Mick Garris a une idée de génie : donner carte blanche à un « master de l’horreur » emblématique dans une série qui sent bon le sang séché. Dario Argento, John Carpenter ou encore Tobe Hooper se succèdent ainsi au fil des épisodes. Et cela, pour le plus grand plaisir des fans d’épouvante et de fictions où l’hémoglobine gicle de part et d’autre de l’écran. Si toutes les propositions artistiques ne se valent pas, Les Maîtres de l’horreur reste sans conteste une des séries les plus flippantes du siècle.

 

L’Exorciste, créée par Jeremy Slater

Difficile d’y croire. Impossible de l’imaginer ainsi. Et pourtant, nous avons pris un pied d’enfer devant L’Exorciste version série, adaptation libre de l’oeuvre culte de William Friedkin sur laquelle nous n’aurions pas misé un kopeck. Sans crier gare, Jeremy Slater rend un hommage savoureux à l’un des plus grands films d’horreur de tous les temps. Il s’approprie intelligemment l’oeuvre de Friedkin tout en construisant un univers qui lui est propre. Résultat : c’est aussi malsain que captivant.

 

Hannibal, créée par Bryan Fuller

Pas de monstres ni de présences surnaturelles dans cette série signée Bryan Fuller. Mais un univers dérangeant et une mise en scène suffocante à souhait. Et, accessoirement, « juste » la présence d’un des plus grands psychopathes de l’histoire de la littérature : Hannibal Lecter. A ses côtés, un joli panel d’allumés du bocal qui s’amusent à torturer, briser, déchiqueter et manger leurs pauvres victimes. Bon appétit !

 

Channel Zero, créée par Nick Antosca

Sans conteste la série d’horreur la plus flippante de ces dernières années. La plus déstabilisante. La plus traumatisante diront certains. Prenant appui sur des légendes urbaines, Channel Zero s’inspire du concept d’American Horror Story : une nouvelle histoire par saison. Ainsi, après le dessin animé qui rend les gamins barjots et la maison hantée, Nick Antosca nous propulse actuellement dans le quotidien d’une famille de cannibales dont le patriarche n’est autre que l’immense Rutger Hauer. Ames sensibles s’abstenir. Les autres, ouvrez les mirettes en grand, le cauchemar ne fait que commencer !