Un pays, un petit-déjeuner : que mange-t-on au Chili ?

Selon le très respectable Lonely Planet, le Chili est LA destination à découvrir en 2018. Et comme, c’est bien connu, le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée (surtout en voyage), notre tour du monde culinaire ne pouvait donc pas faire l’impasse sur les saveurs sud-américaines du desayuno chilien.

 

Comme à la maison

Pain marraqueta ©Meibit Wikimedia Créative Commons.

 

Bonne nouvelle pour les palais français, au Chili, vous ne serez pas trop dépaysé tant le pain et le vin sont au coeur de la gastronomie locale. Les Chiliens seraient d’ailleurs les deuxièmes plus gros consommateurs de pain après les Allemands, avec 96 kg par an et personne. Etrangement, on ne trouve cependant pas de boulangeries au Chili et le pain s’achète dans la supérette du coin. Vous aurez alors le choix entre le hallula, un pain non levé ou la marraqueta, une belle miche de pain blanc aussi baptisé pan francés (pain français). Pour le reste, la cuisine repose plus sur la fraîcheur et la qualité des produits que sur la finesse des recettes.  

 

L’avocat à toutes les sauces

©Charles Deluvio on Unspalh

 

Alors que  depuis quelques années l’avocado-toast s’invite dans tous les brunchs les plus stylés de Paris, au Chili, deuxième producteur d’avocats après le Mexique, sa consommation ne date pas d’hier. On le retrouve à tous les repas, y compris au petit-déjeuner, dans les sandwiches, les hots-dogs et même dans votre burger chez McDo. De bon matin, il se déguste en purée, arrosé d’un filet de jus de citron, pour égayer les toasts.

 

Salé ou sucré ?

©Emre Gencer on Unsplash

 

Si le petit-déjeuner chilien met plutôt l’accent sur des saveurs salées, le manjar reste un incontournable. Cet équivalent du dulce de leche argentin, une sorte de confiture de lait réalisée à base de lait concentré au petit goût caramélisé, se tartine sans modération sur un toast parfaitement grillé. Si vous craignez le sugar-rush, misez sur les classiques régionaux avec du jambon blanc ou leur fromage frais local qui se situe entre la mozzarella et la feta.

On pense évidemment à s’hydrater avec un café soluble (oui c’est un peu décevant pour l’Amérique Latine) ou un thé bien noir.

 

Un pays, un petit-déjeuner : que mange t-on en Turquie ?