Ces nouvelles tables qui agitent le 19eme arrondissement

Il s’en passe des choses dans le 19e arrondissement. Avis aux fines bouches : le long du bassin de la Villette et aux environs des Buttes-Chaumont, les nouvelles tables ne cessent de fleurir. Pour boire un verre en grignotant, s’offrir un brunch ou dîner dans un restaurant en vogue, suivez le guide.

Cambuse, cave à manger nature

Cave Cambuse, 19e
© Hélène Rocco

 

À l’arrivée des beaux jours, le bassin de la Villette voit apparaître une flopée d’amateurs de pique-niques les pieds dans l’eau. Pour profiter du soleil et de la vue mais avec un soupçon de confort en plus, on s’installe à la terrasse de cette nouvelle cave à manger. Très portée sur le vin nature, l’adresse propose une sélection de 200 belles quilles que l’on peut boire chez soi ou siroter sur place. Dans les assiettes rétro, on dévore les spécialités de Marie Hérault-Delanoé. Généreuse burrata aux légumes du soleil, houmous, porchetta et crémeux aux citrons de Sicile saupoudré de crumble noisette : les grandes tablées auront l’avantage de pouvoir goûter à tout. Venez nombreux !

Cambuse
43, quai de la Seine, 19e
Ouvert du mardi au vendredi, de 11h à 14h30 et de 17h30 à 23h, et le samedi de 11h à 23h

Cheval d’or, néo-bistrot asiatique

Salle de Cheval d'or, 19e
Source : Instagram de Cheval d’or

 

Il y a des restaurants qui savent se faire désirer. Cheval d’Or, le nouveau bébé du chef Taku Sekine (Dersou) en fait partie. Lové dans un ancien restaurant chinois du 19e arrondissement, cette cantine bistronomique fait la part belle à l’Asie. Côté déco, le studio Cigüe a gratté les murs, carrelé la cuisine d’un blanc immaculé et ponctué l’espace lumineux de fleurs coupées et autres plantes verdoyantes. Avant toute chose, si vous n’avez pas dégainé assez vite votre téléphone pour vous assurer une réservation, sachez que chaque soir, 16 places sont disponibles au comptoir, sinon il vous faudra attendre de longues semaines. Parmi les plats incontournables, on trouve des baos, ces petites brioches dodues, farcies et cuites à la vapeur. Au porc ou au custard, sorte de crème pâtissière, ils pourraient bien devenir les stars du déjeuner, quand le restaurant ouvrira ses portes le midi.

Cheval d’Or
19 boulevard de la Villette, 19e
Ouvert du mercredi au dimanche, de 19h30 à 23h

La Bicyclette, bistrot français

La Bicyclette, bistrot 19e
© Hélène Rocco

 

À deux pas de la Halle Secrétan, ce bistrot rétro vient d’être repris par Bertrand Disset, un taulier gouailleur. La mosaïque au sol et la vaisselle vintage le montrent : le restaurant est resté dans son jus, pour le plus grand bonheur des habitants du quartier. Dans sa nouvelle version, la formule déjeuner à 19 euros est impeccable. Elle change au fil des saisons et selon les arrivages. Après un œuf mayo au sésame très régressif, on dévore un renversant risotto blettes, céleri et citron. Acidulé, fondant et pleinement réconfortant, il est sans doute l’un des meilleurs que l’on n’ait jamais goûté à Paris. La simplicité de la poire pochée qui vient clore ce repas nous fait dire que dans le 19e, la cuisine française est réinventée sans chichis

La Bicyclette
5 rue de Chaumont, 19e
Ouvert du mardi au samedi, de 10h30 à 19h

Trois B, cantine de boulettes

Trois B, Cantine 19e
© Hélène Rocco

 

On y pense rarement mais s’aventurer sur une grande avenue peut être gage d’une trouvaille gourmande. C’est le cas avec cette cantine spécialisée dans les boulettes. Son nom ? Trois B comme « bonnes boulettes bio » car ici, le plus important est de travailler des produits bio qui viennent du coin. Avant d’entrer dans le vif du sujet, deux entrées s’offrent à nous. Œufs mollets tapenade choux rouge ou poireaux vinaigrette et chips de bacon : alléchant ! Chaque jour, la carte affiche trois plats différents dont un végétarien. À notre venue, les croquettes du moment se parent d’agneau à la menthe, de parmesan et d’olives AOP. Couchées sur des pommes de terre grenailles, des épinards et de la feta, elles sont savoureuses et copieuses. On reviendra.

Trois B
48 avenue Jean Jaurès, 19e
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30

Tintamarre, brunch levantin

Brunch Tintamarre 19e
© Hélène Rocco

 

Comme un phare dans la nuit, cette enseigne jaune canari est un rayon de soleil. Petite par la taille mais grande par le goût, cette table levantine est menée d’une main de maître par Gabrielle. La cheffe puise dans ses origines libanaises pour offrir aux gourmands du 19e arrondissement des mets venus du Moyen-Orient. Au déjeuner et au dîner, on boulotte du bœuf shawarma, du poulet sauce yaourt citron ou on vient pour un café accompagné d’un cookie à la cardamome. Le week-end, le brunch est franchement bon et change des traditionnels œufs brouillés. Pêle-mêle, on goûte aux croissants au thym, halloumi crudités, boulettes de labneh aux olives noires, confiture de figues, mélasse de caroube, purée de fèves, cassolette d’œufs aux légumes (menemen). Un vrai festin.

Tintamarre
80 avenue Jean Jaurès, 19e
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 15h et de 19h à 22h et le dimanche de 11h30 à 15h