5 néo-bistrots à découvrir sans tarder dans le 13e

Bonne nouvelle, la bistronomie ne se cantonne plus à l’Est parisien. Riche de ses tables asiatiques, le 13e arrondissement compte aussi de nombreux restaurants qui réinventent la cuisine française et font la part belle aux produits locaux et de saison. Voilà 5 néo-bistrots à découvrir au plus vite. 

Sellae, bistrot rétro

Assiette de Sellae (13e)
© Sellae

 

Après Mensae dans une ruelle reculée du 19e, l’étoilé Thibault Sombardier s’est offert Sellae, une deuxième adresse située entre Gobelins et Salpêtrière. Teintes grises et mobilier des années 1950 habillent ce néo-bistrot chic. Au printemps, les assiettes fleurent bon le soleil. Quel bonheur de plonger sa fourchette dans ce risotto aux asperges vertes et de jambon ibérique. À ce moment-là, on se sent assez confiant pour piocher dans l’assiette de notre voisin. Son suprême de pintade fermier, fregola sarda, morilles et émulsion ail des ours nous faisait franchement de l’œil. La première bouchée nous convainc illico que l’on a bien fait d’y goûter. Et comme une éternelle rengaine, on finit le repas par la mousse au chocolat signature, sa glace vanille et son sablé fleur de sel. Inimitable !

Sellae
18 rue des Wallons, 13e
Ouvert du mardi au samedi, de 12h30 à 14h30 et de 19h30 à 22h30

Berty, bistrot carnivore

Assiette de Berty, 13e
© Site de Berty

 

Sur le boulevard Vincent Auriol, à deux pas de la Place d’Italie, un restaurant discret a jeté l’ancre. À la barre, un trio féminin composé d’Aurélia Leroy au service et au vin, et ses cheffes Valentine Guenin et Charlotte Thiercelin. Sous ses airs d’élégant bistrot, la table chaleureuse navigue entre influences internationales et cuisine française traditionnelle. En entrée, on copine ainsi avec une tartelette au boudin noir et des pommes granny qui apportent du croquant. Débarque ensuite une boulette de cochon couchée sur du boulgour citronné. Après ça, la réconfortante galette de courge fond dans la bouche. On conclut le déjeuner avec un crémeux au chocolat bien troussé, accompagné de suprêmes d’orange et d’une meringue cacaotée.

Berty
124 boulevard Vincent Auriol, 13e
Ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 14h15 et de 19h30 à 22h15

EP7, bistrot futuriste

Assiette de EP7
© EP7

 

Une étrange navette spatiale a atterri en douceur dans le 13e arrondissement, en face de la BNF. Sur la façade de la guinguette EP7, 12 écrans diffusent du contenu interactif. Un terrain de jeu du futur où se rencontrent la gastronomie et le numérique à travers des expos, des cours de yoga et des concerts. Au dernier étage, le chef Stéfan Laugénie mitonne des bons petits plats bistronomiques. Tataki de veau rosé, ricotta et betterave nous ouvre l’appétit tandis qu’on sirote un verre de vin naturel. On entre ensuite dans le vif du sujet en goûtant à l’agneau de lait du pays basque. Flanqué de pommes de terre rattes au beurre fumé, de radicchio, de jus aux coques et d’agrumes, il émerveille par sa tendreté. Des produits frais, une bonne dose de créativité et du gourmand  : c’est bon, on est prêts à entrer dans le 22e siècle !

EP7
133 avenue de France, 13e
Ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 14h30 et de 19h30 à 22h30

Tempero, bistrot fusion brésilien

Assiette de Tempero, 13e
© Mathieu Guinet / Facebook de Tempero

 

Encore une table qui réveille le 13e ! Passée par Ze Kitchen Galerie et Yam’Tcha, la cheffe Alessandra Montagne cuisine au gré des saisons et de ses envies. D’origine brésilienne, elle met par exemple à la carte des croustillants de porc aux graines de moutarde aigre-douce qui rappelle les coxinhas de son pays natal. Ce jour-là, le reste du menu est sans attache : seule compte la fraîcheur des produits. Après 18 heures de cuisson basse température, la poitrine de cochon confite se love dans une crème de céleri fumé pour notre plus grand plaisir. Avant de terminer par une poire pochée au vin épicé et son crémeux de chocolat. Une régalade de bout en bout.

Tempero
5 rue Clisson, 13e
Ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 14h30 et aussi le soir le jeudi et vendredi de 19h30 à 22h30

Marso & co, bistrot méditerranéen

Marso & co 13e
© Guillaume Lechat

 

Et de trois ! Après avoir ouvert Tomy & Co puis le bistrot fusion Hugo & Co, Tomy Gousset pose ses valises dans le 13e, dès la fin du mois d’avril. Chez Marso & Co, c’est la Méditerranée qui est à l’honneur. Depuis la rue, la façade bleue évoque les toits de Santorin. Même topo en salle, où les murs en chaux rappellent la lumière de Grèce. À la manière d’azulejos, les carreaux en céramique s’invitent aussi dans le décor. Dans les assiettes, un seul mot d’ordre : le partage. La focaccia s’affaire à tremper dans une tartinade d’ail confit et on dépiaute illico une brochette de chorizo flambé à l’eau de vie. De l’autre côté de la mer, les pastillas marocaines sont garnies de cabillaud, chorizo, câpres et olives de Kalamata. Décidément, les métissages chers au chef promettent encore de nous séduire…

Marso & co
16 rue Vulpian, 13e
Ouverture du lundi et vendredi, midi et soir à partir du 29 avril


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !