5e arrondissement : les nouveaux restaurants à tester dans le quartier latin

Le 5e arrondissement a beau être le plus vieux quartier de Paris, son offre de restaurants se renouvelle sans cesse. Entre poutine réconfortante, pita généreuse, bonne pizza, spécialités levantines et bistronomie conviviale, on mange bien dans le quartier latin. La preuve par cinq, évidemment. 

Le Bel Ordinaire rive gauche : mi-restaurant, mi-épicerie fine

quartier latin
Instagram du Bel Ordinaire rive gauche

 

Face au succès d’une première adresse rive droite – heureux mariage entre une épicerie fine et une table d’hôtes-, il fallait renouveler l’expérience dans le 5e arrondissement. Cette fois, le Bel Ordinaire opte pour des tables séparées. Côté vin, la carte est naturiste mais loin d’être dénudée : la cave, aussi ouverte aux gens du quartier, affiche une flopée de belles maisons. Ce soir-là, le chef Clément de la Jonquière envoie une divine bonite qu’il habille de caramel de soja et de courgettes. Le plat de résistance marque des points en jouant la carte du réconfort. Comme des petits chaussons dodus, les gnocchis nagent dans un jus de viande à l’ail des ours, aux côtés d’une émulsion de pain de mie. Quant au dessert – un fraisier et sa glace verveine -, il est simplement renversant. Pas étonnant, Xin Sun, la cheffe pâtissière a fait ses armes chez Pierre Gagnaire.

Le Bel Ordinaire rive gauche
5, rue de Bazeilles, 5e
Ouvert le mardi de 15h à 23h30, du mercredi au vendredi de 12h à 23h30, le samedi de 9h à 23h30 et le dimanche de 10h à 16h

Chinaski : le café de haute volée

quartier latin
© Hélène Rocco

 

Alter ego déglingué de l’auteur américain Charles Bukowski dans ses romans, Chinaski est aussi un café comme on les aime, au cœur du 5e arrondissement. Il n’y a qu’à flairer la douce odeur des légumes en préparation au déjeuner pour en avoir la certitude. Aux fourneaux, la cheffe Marine Canevy, prépare la pita de la semaine. Sur un pain rond viennent se coucher – non sans générosité – des carottes, de la verdure, des pommes de terre et une saucisse du Tarn. Gourmande et raffinée, la belle assiette tape juste. Depuis le comptoir en bois brut, les cookies et les gâteaux nous toisent. On goûte au savoureux cake au chocolat et huile d’olive, accompagné d’une généreuse cuillère de crème fouettée. Un conseil : accompagnez-le d’un espresso signé Beau de Panam‘, des torréfacteurs baroudeurs qui affinent leur café dans des fûts de Rivesaltes. Oh, et puis, revenez le soir, pour le menu bistronomique à 35€ : on nous en a dit le plus grand bien.

Chinaski,
46, rue Daubenton, 5e
Ouvert du mercredi au dimanche, de 9h à 18h et de 19h30 à 22h30

Hébé : la table levantine

quartier latin
Source : site de Hébé

 

Le Levant a désormais pignon sur rue à deux pas de Notre-Dame de Paris. Imaginée par le chef étoilé Michel Portos, la carte de cette table intimiste fait la part belle aux spécialités libanaises. Dans un cadre épuré, plus scandinave que méditerranéen, les convives se partagent des mezzes dans une ambiance joyeuse. Les tables de bois blond accueillent temporairement un tartare de daurade à l’avocat et au citron vert, des côtes d’agneau grillées, du caviar d’aubergines au cumin, du poulpe à la plancha et du bar grillé à la bergamote. C’est léger et régalant : on a juste assez faim pour taper dans le mille-feuille vanille et praliné noisette. Bonne pioche ! Une adresse à dégainer pour les repas entre amis.

Hebe,
15 Rue Frédéric Sauton, 5e
Ouvert du mardi au dimanche, de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30 (les vendredi et samedi jusqu’à 23h)

Pizzeria Bonvivant : la pizzeria traditionnelle

quartier latin
Source : page Facebook de Pizzeria Bonvivant

 

Comme pour contrebalancer l’avénement de la pizza napolitaine à Paris, Bonvivant a ouvert une petite annexe sur le trottoir d’en face. Ici, les pizzas seront ultra-fines ou ne seront pas. Après avoir zieuté un moment l’affiche de la Grande Bouffe, on passe commande. La carte se partage entre cinq disques intemporels (Margarita, 5 fromages, Regina, Picante et Napoli) et cinq autres qui s’adaptent au saison. À notre venue, au printemps, la Spring Break semble crier notre nom : on se laisse guider par ce doux chant de sirène. Crème de mascarpone, fior di latte, Comté 12 mois, asperges vertes, petits pois : la perfection faite pizza, sans doute parce que la pâte bio se repose 2 à 3 jours avant de passer à la casserole. On remarque, en partant, que le slogan de la maison est « pizza, vino e basta« . Un ordre que l’on respecte bien volontiers.

Pizzeria Bonvivant,
4, rue des Ecoles, 5e
Ouvert tous les jours, de 12h à 15h et de 19h à 23h

Maison de la Poutine – Mouffetard : l’adresse réconfortante

quartier latin
Source : site de la Maison de la Poutine

 

Pourquoi donc les Québécois sont si friands de cette montagne de frites au fromage et au jus de viande ? Parce qu’on a difficilement vu un plat si réconfortant, en matière de junk food. Alors quand on y accole de bons produits, comme c’est le cas avec cette 3e adresse de la Maison de la Poutine amarrée dans le 5e arrondissement, c’est gagnant-gagnant. Le fromage dégoulinant ? Il vient du Tarn, produit à partir du lait cru de vaches élevées en plein air et nourries au foin. Les frites ? Elles sont faites maison. Les légumes et la viande ? Soigneusement sourcés. La version classique se nomme Montréal et la recette se décline à toutes les sauces : relevée, végétarienne, printanière et même italienne, selon la saison.

Maison de la Poutine,
140, rue Mouffetard, 5e
Ouvert tous les jours, de 11h45 à 22h30


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !