An di an di

Derrière l’enseigne qui twiste, une rengaine vietnamienne : « mange, mange » en VF. Un bon début.

L’environnement amuse tout autant. Celui d’un Paris comme hors les murs. À deux pas de l’église Notre-Dame-de-la-Croix de Ménilmontant, la ville rayonne. Présente, certes, mais sans stress, y compris dans cette table d’angle, à la fois lumineuse, zen et urbaine. Comme sa cuisine, jouant sur une esthétique léchée et colorée au fil de mix asiatico-français.
Crêpes de riz aux champignons et émulsion à la truffe – aérien et relevé –, beignets de crevettes, riz soufflé et mayonnaise au wasabi – joli –, filet de bœuf, nem dauphinois et purée de carotte – généreux et précis –, crème brûlée au sésame noir – dans les clous… Entre bois clair, vins sympathiques (mâcon villages 2012 de Potel-Aviron, anjou Mozaïk 2012 de Pithon-Paillé…), tirage photo sur tôle ondulée et clientèle arty du quartier, la parenthèse enchante.

Note de la rédaction : 3 sur 5