Balagan

Une cuisine étonnante alliée à une décoration détonante à venir découvrir rapidement.

Le restaurant figure parmi les must de juin. Aux commandes, l’Experimental Group ; à la déco Dorothée Meilichzon ; aux fourneaux, Assaf Granit. Le chef israélien-star, du Machneyuda de Jérusalem au Palomar de Londres, conseille désormais cette table du Paris Ier, côté Saint-Honoré s’il vous plaît. Plongée dans la pénombre et le vacarme de la bande-son, la salle joliment apprêtée laisse deviner l’amusement d’une jeunesse aisée. Rien à voir avec sa cuisine moyen-orientale simple et métissée, de rue parfois, assez généreuse et vive pour certains de ses plats. Pain Frenavon (5€) – à tomber ! -, salade fatousch (tomates, concombre, oignons rouges, zaatar – 12€) – rafraîchissant -, effiloché de poulet aux oignons caramélisés et sumac, sur crêpe (19€) – alerte et contrasté -, glace au tahini (crème de sésame – 8€) – un tantinet écœurant -. Malgré les classiques couacs des premiers services, le tout est mis en musique par un show manager, plutôt amusant. Bref, une façon de bain de jouvence. 

9, rue d’Alger, 1er. M°Tuileries. Ouvert tous les jours, le soir uniquement, de 19h à 22h30 (à partir de mi-juin sans doute, toute la journée, sans interruption). Carte dîner : enviton 50€. Téléphone : 01 40 20 72 14.