Bistrot : Les Canailles Ménilmontant

Et de deux ! L’équipe de la rue La Bruyère (9e) se dédouble. Direction Ménilmuch’ !

Rue des Panoyaux (20e), ce commerce d’angle aux carrelages rétro a déjà connu mille vies, entre boulangerie et brasserie. Cocorico, voilà qu’il renoue avec le bon vieux troquet de traditions, françaises s’il vous plaît. Peintures bleu, blanc, rouge ; guides gastro et vieilles publicités pour des alcools bien de chez nous plantent le décor.


© David Grimbert

La carte suit, alignant les classiques du genre. À l’image du pressé du lapin (9€) – alerte, rafraîchissant –, de l’échine de cochon fermier et légumes (21€) – précis et bonhomme –, et du baba au rhum avec compotée d’ananas à la vanille (9€) – sérieux. Le tout servi par un pantalon noir-chemise blanche-cravate noir impeccable et des vins de bon aloi (côtes du rhône de Balme, régnié de Jambon, chinon de Raffault…). Bref, si vous passez par là, un brin nostalgique, poussez la porte !