Café Pinson au Tigre

Surprise rue de Chaillot. Derrière l’immeuble du numéro 19, une façade de verre plantée dans le vert, ambiance exotique chic seventies, avec, au sous-sol, l’un des espaces les plus zen de Paris.

Passionnée de yoga, Élodie Garamont y a posé l’année dernière un club high-level (bientôt dupliqué rue du Cherche-Midi en septembre prochain) dispensant le yoga sous toutes ses formes (Yoga danse, Kandalini, Ashtanga…), pointu en Pilates, en méditation, en relaxation, massages et différents arts énergétiques (Qi Gong, Tai Chi…). Du genre haut de gamme décoincé, qui cible les Parisiennes débordées pouvant confier ici leurs enfants pendant la séance, et désormais y déjeuner.

Si le décor jure un peu – une cantine au look industriel avec réfrigérateur orange rétro et table en zinc –, la cuisine, elle, s’est fondue dans le lieu. En bonne harmonie, les recettes d’Agathe Audouze, ancienne pro du marketing beauté reconvertie naturopathe, pro du bio et aujourd’hui à la tête de trois adresses à Paris, collent à l’ambiance healthy du lieu. Menu plus resserré que dans les autres adresses Café Pinson, petits plats végétariens à gogo (à goûter, crumble de légumes, gaspacho de betteraves rouges et pommes, croustillant de lentilles et sarrasin…), cuisinés crus, à basse température, sans blé, sans produits laitiers, bien montés et faciles à digérer. Au choix aussi, les tisanes détox Pukka, le jus pressé minute du matin ou une part de cake à la rose qui ne fait pas gonfler. Seule ombre au tableau, l’addition, dépassant les 20 € au déjeuner.