5 cafés parisiens qui font bien plus que du café

Le Parisien a une légère – et fausse – tendance à faire l’amalgame entre un café et un bar PMU. Bien qu’il y ait des PMU des plus accueillants où l’on aime se réfugier, certains lieux ne portent de « café » que le nom et méritent d’y faire un arrêt, et plus si affinités.

 

Le Café de la Nouvelle Mairie

Cuisine
© Unsplash

 

Dans le quartier latin, juste derrière le Panthéon, se trouve un bistro à vins qui nous veut du bien. L’été, la terrasse donnant sur la chatoyante place de l’Estrapade donne envie de prolonger la soirée. A l’intérieur, c’est le vieux café parisien dans son jus : tables et chaises en bois, comptoir en zinc, vieilles affiches… Tout y est. C’est le genre de lieu où, dès la première fois, on a une impression de déjà « venu » grâce à l’ambiance familière qui s’en dégage. Valeur sûre de la Rive droite, le café de la Nouvelle Mairie accueillera aussi bien vos beaux-parents que vos meilleurs copains autour de quelques canons accompagnés d’assiettes à partager.

N.B : on apprécie que la carte des vins au verre soit fournie.

Le Café de la Nouvelle Mairie
19 rue des Fossés Saint- Jacques, 5e
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à minuit

 

Le Café Panache

Café parisien Panache
Panache © Romain Ricard

 

Ce café ne vous dit rien ? Et pourtant, il y a fort à parier que vous ayez déjà vu sans le savoir quelques mets de la carte sur votre feed Instagram. En particulier leur club sandwich à se pâmer et leurs splendides « Saint-Jacques encore dans leurs coquilles qui donne à ce plat l’impression de s’être mis sur son 31. Restaurant de l’hôtel design Panache, le café n’a de café que le nom et les influenceurs s’y bousculent pour tester ce lieu à la fois élégant et raffiné qui, en quelques semaines à peine, a su se démarquer à l’angle des faubourgs. Ouverte 7/7, cette adresse qui se veut de passage est pour autant un lieu dans lequel on prend plaisir à se lover confortablement sur une banquette en se délectant de classiques de la restauration aux notes asiatiques.

Le Café Panache
20 rue du Faubourg Montmartre, 9e
Ouvert du lundi au dimanche midi en continu

 

Le Café du Coin

Café du Coin, café parisien
Café du Coin  © Facebook

 

Une adresse qui ne démérite pas et qui a son petit succès auprès de ses habitués : au Café du Coin, pas de baratin. Dans un lieu repris par l’équipe de Jones (entre autres), on vient pour s’en mettre plein la panse avec un menu bistro revisité à moins de 20 euros dans une atmosphère bouillonnante. Et la bonne nouvelle de ces dernières semaines : le Café du Coin nous fait désormais aussi saliver le dimanche ! Idéal quand on a la flemme de cuisiner mais que l’on souhaite tout de même se mettre à table et s’endimancher !

Le Café du Coin
9 rue Camille Desmoulins, 11e
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à minuit , le week-end à partir de 10h

 

Le Café Mirabelle

Café Mirabelle, café parisien
Café Mirabelle © Facebook

 

C’est dans une rue peu passante non loin de la place Voltaire que se cache une pépite telle qu’on rêverait d’avoir à côté de son boulot pour en faire sa cantine au déjeuner. Du service à l’assiette, l’endroit a tout bon. Au Café Mirabelle, avec une formule plat/ dessert à 15 euros, on en a pour son argent et bien plus encore. Des plats simples, savoureux, parfois alsaciens, accessibles à toutes les bourses et une vitrine de desserts maison à faire succomber n’importe quel palais. D’ailleurs, leurs viennoiseries aussi sont faites maison ! C’est l’occasion de repartir avec le goûter pour faire une surprise aux collègues.

Le Café Mirabelle
16 rue de la Vacquerie, 11e
Ouvert du mercredi au vendredi de 8h à 18h et le week-end à partir de 9h pour le brunch

 

Le Café Bohème

Café Bohème, café parisien
Café Bohème © Facebook

 

Niché à Edgar Quinet, proche des théâtres, le Café Bohème vous plonge instantanément dans un climat chaleureux de par sa déco chiadée et étudiée, ses luminaires boisés et ses énormes coussins fleuris – que l’on piquerait bien pour  » pimper  » le canapé du salon. A la carte, des plats dans l’ère du temps – comme cette énorme patate douce rôtie au four – et une cuisine ouverte sur le monde nous réchauffe le cœur en un clin d’œil. Fondé par la même équipe que Maison Sauvage du côté de l’élite dorée de Saint-Germain-des-Prés, le lieu promet de nous sustenter et fait en sorte que le charme opère. Et pourquoi pas ?

Le Café Bohème
19 Boulevard Edgar Quinet, 14e
Ouvert tous les jours de 7h à 2h