Churros : nos 5 adresses préférées pour les déguster à Paris

Les amateurs de fête foraine peuvent se réjouir : les churros s’invitent désormais dans les pâtisseries et les restaurants. Trempés dans du chocolat chaud comme en Espagne ou revisité, ils deviennent un dessert à part entière. La preuve par cinq. 

Les churros les plus régressifs : KL Pâtisserie

Churros de KL Pâtisserie
Churros sur site de KL Pâtisserie

 

Au cœur du 17e arrondissement, le pâtissier Kévin Lacote a ouvert une boutique-salon de thé habillée de mobilier scandinave. Installé dans un fauteuil des années 1950 gris chiné, on lorgne les pâtisseries en préparation dans le laboratoire, derrière la verrière. Outre un Saint-Honoré à la noix de pécan et un mille-feuille débordant de vanille, la star, ici, c’est le churros. Préparé minute, dans les règles de l’art, il arbore des rayures fines et est recouvert de sucre vanillé. Il croustille sous la dent puis plonge dans du chocolat avant de terminer sa course dans une confiture à l’orange. Une vraie madeleine de Proust.

KL Pâtisserie
78 avenue De Villiers, 17e
Ouvert du mardi au samedi de 9h à 19h30, et le dimanche jusqu’à 18h30

Les churros les plus acidulés : Cantina

Churros de Cantina
© Cantina

 

À quelques encablures du Canal Saint-Martin, les propriétaires de Carbon ont transformé leur ancienne Empanederia en une cantine argentine tout feu tout flamme. Carrelage en mosaïque, murs bruts et pots en argile peuplés de plantes grasses : le décor vaut à lui seul le détour. Le menu, lui, oscille entre Paris et Buenos Aires. Après avoir pioché dans les empanadas au boudin noir et un houmous de haricots blancs fumés, il faut à tout prix goûter les churros. Pas de chocolat en la demeure, ici, on les trempe dans du lemon curd et c’est une vraie réussite. Et si vous penchez du côté bec sucré de la force, commandez aussi le flan au dulce de lecce : vous ne le regretterez pas.

Cantina,
11 rue Marie-et-Louise, 10e
Ouvert du mercredi au dimanche, de 12h à 14h30 et de 19h à 23h

Les churros les plus chics : Anahi

Anahi
Facebook d’Anahi

 

Délicieusement mondain, ce bistrot argentin fréquenté par le Tout-Paris est ponctué de faïences joliment fissurées, de chaises rétro et de luminaires vintage. Repris par Riccardi Giraudi (Beefbar), il a été décoré par le duo d’architectes Humbert et Poyet. Le mieux est de fouler le sol en terrazzo à l’heure du brunch dominical. Très porté sur la viande, il propose un burger chimichurri au bœuf mariné, du filet mignon cuit à la braise et une flopée de joyeusetés sud-américaines. L’adresse mythique fait aussi la part belle au sucré. Modèles du genre, les churros maison sont accompagnés d’une crème au dulce de lecce, une régalante confiture de lait.

Anahi,
49 rue Volta, 3e
Ouvert du lundi au jeudi de 19h à 23h, le vendredi et samedi jusqu’à 23h30, et le dimanche de 11h à 23h

Les churros les plus californiens : Marlon

Churros de Marlon
Instagram de Marlon

 

Non loin de la tour Eiffel, le 7e arrondissement cache une cantine d’inspiration californienne. Là, un cactus, ici, un coussin aux motifs mexicains habillent l’espace lumineux. À la cool, ce fief de la cuisine saine nous abreuve d’assiettes réconfortantes et de spécialités américaines. Toast à l’avocat, sandwich à l’œuf et au bacon, sundae caramel et acaï bowl nous dopent en vitamine D, tout comme les tacos au tempura de crevette et le poké au thon. Le week-end, les churros s’invitent au brunch. Croquants et roulés dans le sucre, ils fondent dans la bouche une fois nappés d’une sauce chocolat-noisette.

Marlon
159 rue de Grenelle, 7e
Ouvert du lundi au samedi, 11h à 23h et le dimanche de 10h à 19h

Les churros les plus iodés : Anna

©madebeney

Lové dans le 11e arrondissement, la petite sœur de Tannat a fait son trou à quelques mètres de la maison mère. Baigné de lumière, le restaurant s’organise autour d’un comptoir fuselé. Le plafond recouvert de miroirs renvoie le reflet de notre festin. Pour accompagner un verre de vin nature le soir ou à l’occasion d’un brunch le week-end, on partage des assiettes qui puisent autant dans la tradition française qu’à la gastronomie internationale. À notre venue, le riz soufflé à la thaï et le ceviche de daurade étaient franchement gourmands. Et les churros, alors ? Habilement réinventés, ils sont à base de poulpe, parsemés de copeaux de bonite séchée et baignent dans une mayonnaise nippone. Un régal !

Anna
134-136 rue Saint-Maur, 11e
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h30 et de 19h à 23h


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !