Déjeuner rue Cardinet : nos adresses coup de coeur

Déjeuner rue Cardinet, dans le 17e arrondissement de Paris, c’est l’assurance de trouver des adresses aussi variées que les quartiers qu’elle traverse, des abords tranquilles du parc Monceau aux environs plus vivants du square des Batignolles.

Rooster, la Méditerranée à Paris

Rooster restaurant rue Cardinet
Restaurant Rooster © Julie Limont

 

C’est rue Cardinet que le globe-trotteur Frédéric Duca, chef originaire de Marseille, passé par New-York, a choisi de poser ses valises pour s’implanter à Paris. Ce boxeur débite des assiettes de haute volée, qu’on dévore après avoir pris soin de goûter aux deux bouchées phares du lieu : les panisses, spécialité provençale à base de farine de pois chiche, et le beignet de cervelle d’agneau à la sauce puttanesca. En plat principal, ne passez pas à coté des pâtes maisons, servies avec des sauces plus alléchantes les unes que les autres.

Rooster

137 rue Cardinet, 17e

Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir

Le Bouchon et l’assiette, table familiale

dessert du restaurant Le Bouchon et l'Assiette rue Cardinet
© Delphine Le Feuvre

 

À deux pas de la gare de Pont Cardinet, ce néo-bistrot aux influences basques réchauffe le coeur et les papilles des habitants du coin, qui s’y attablent en famille ou entre collègues. Il faut dire que si vous comptez déjeuner rue Cardinet, le chef Clément Vidalon envoie du lourd, dans une formule entrée-plat-dessert à seulement… 26 euros ! On vous met au défi de trouver meilleur rapport qualité-prix dans le quartier.

Le bouchon et l’assiette

127, rue Cardinet, 17e

Ouvert du mardi au samedi, midi et soir

Coretta, la bistronomie au féminin

Restaurant Coretta déjeuner rue Cardinet
Source : Instagram du restaurant Coretta

 

Coretta ? Tout simplement le nom de l’épouse du militant pour les droits des afro-américains, qui a donné son nom au parc Martin-Luther-King, près duquel la cheffe Beatriz Gonzalez mitonne de généreuses assiettes colorées. Aux beaux jours, on s’installe sur la terrasse ensoleillée, tandis que le reste de l’année, on se pose à l’étage pour avoir une jolie vue sur le fameux parc. Concrètement, on y déguste pêle-mêle des ris de veau croustifondants à tomber, un somptueux cochon de lait à partager, mais surtout une brioche à la cannelle nappée de caramel beurre salé, à réserver en début de repas.

Coretta

151 bis rue Cardinet, 17e

Ouvert tous les jours, midi et soir

Le Faham, aller-retour pour La Réunion

Le Faham restaurant déjeuner rue Cardinet
Source : Instagram du Faham

 

On ne peut que vous conseiller de déjeuner rue Cardinet au Faham, tant l’escapade vaut le détour. Kelly Rangama y met à l’honneur la gastronomie de son île, La Réunion. D’où le nom du restaurant, qui fait référence à une orchidée très répandue sur l’Île, et couramment utilisée dans les rhums arrangés locaux. Ici, vous pourrez goûter sans prendre l’avion à la typique salade de coeur de palmiste, à la fameuse volaille boucanée ou encore au traditionnel gâteau de patates douces, twisté avec une émulsion à la baie de cannelier, préparé par le pâtissier des lieux, Jérôme… qui n’est autre que le mari de la cheffe !

Le Faham

108 rue Cardinet, 17e

Ouvert du mardi au samedi, midi et soir