Détour, une cuisine bistronomique pleine d’envies

Une bonne pioche !

Pour sûr, il faut prendre les chemins de traverse de Paris IXe avant de dénicher ce coin de table. Un une-pièce sur ruelle, sobrement aménagé, de moins de vingt couverts. Et pourtant, se perdre dans la Nouvelle Athènes pour se retrouver là a des avantages certains. Ceux d’une cuisine bistronomique, pleine d’envies. Pas un copié-collé de façons dans l’air du temps, mais des assiettes gourmandes, fraîches, ciselées, bien amenées – surtout les entrées – et sagement facturées, qui plus est. Comme ces cocochas ou bas menton de merlu et crème d’amande à l’ail – soyeux –, ce tartare de veau, parmesan et jus d’herbes – vif –, ce morceau de lieu jaune, purée de chou-fleur et sucrine rôtie – précis – et ce pain d’épices avec glace au topinambour – délicat. La carte des vins, modeste, permet d’accompagner le repas sans fausse note, du mâcon-Chaintré de Valette 2011 (9€ le verre) au morgon de Foillard 2015 (37€ la bouteille). Une bonne pioche.

15, rue de la Tour des Dames, 9e. M° Trinité d’Estienne d’Orves. du mardi au samedi, de 12h à 14h et de 19h30 à 23h. Fermé dimanche et lundi. Menus : 22 et 28€ (déj.), 32 et 45€ (dîner). Tél. : 01 45 26 21 48.

 

Quelle ambiance ?

Cuisine bistronomique.

Pourquoi on y va ?

Les assiettes intéressantes à prix doux.

Pour qui ?

Les chineurs de lieux gastronomiques.