Et si on dégustait des insectes pour l’apéro ?

Les semaines de confinement se suivent et se ressemblent. Sauf peut être en cuisine, où vous essayez des nouvelles recettes de chefs ou tentez de cuisiner avec les moyens du bord, la faute à des rayons rarement plein à craquer. Ne serait-il pas temps d’intégrer un peu de folie dans vos apéros en dégustant des insectes ? 

Des insectes à croquer pour l’apéro

© Jimini’s

Les rayons clairsemés des pâtes, riz ou encore des œufs sont une image que l’on commence à connaître. Si l’on nous rassure en affirmant que la pénurie ne viendra pas, il est peut être temps de passer à la vitesse supérieure en se mettant à déguster des insectes pour l’apéro. Là au moins, vous ne risquez pas la rupture de stock ! Encore faut-il oser franchir le pas. Les insectes à croquer ont moins la côte en Europe que dans certains pays asiatiques où ils trônent par dizaines sur les marchés. Si cela nous rappelle souvent les images des épreuves de ver gros et juteux de Koh Lanta, c’est devenu depuis quelques années, un produit qui séduit.

La marque Jimini’s est l’un des leaders sur le marché et pourrait bien révolutionner vos skypapéro en cette période de confinement. Quoi de mieux pour pimenter vos soirées que de se la jouer aventurier. Au menu de cette dégustation un peu particulière, on peut vous conseiller le croquant du Criquet au thym et origan, le Grillon au piment de Cayenne ou encore le Molitor – un insecte de la famille des coléoptère ail et herbes de Provence. Riches en protéines et gourmands (saveur de noisette au naturel), les insectes de chez Jimini’s proviennent tous d’Europe et la fabrication est 100% française, alors soyez rassuré en cette période de coronavirus, le criquet que vous croquez ne provient pas de l’autre bout de la Terre. Il ne reste donc plus qu’à se les faire livrer chez soi pour agrémenter vos repas confinés et goûter à ces petites bestioles en fermant peut-être les yeux à la première bouchée.

Retrouvez aussi toutes nos recettes à faire chez soi.