Freddy’s ; tapas tendance

Déjà à la tête du Semilla, Éric Trochon, chef de cuisine et Meilleur Ouvrier de France, a investi le pas-de-porte voisin pour créer, il y a 15 jours, son second établissement.

Pas de réservation, pas de téléphone, et même… pas de table. En lieu et place, des mange-debout, un zinc, des comptoirs, des tabourets et au milieu, une cuisine ouverte sur la salle avec moult barbecue et plancha. Pas de menu mais une carte de plats miniatures commandés en donnant son prénom, que l’on déguste sans suivre le schéma classique, entrée, plat, dessert, mais en fonction de ses envies, de son appétit ou du style de préparation et/ou cuisson (grillades, plancha, croustillant, tartiner, salaison, etc.). On peut donc sans choquer personne attaquer par des cœurs de canard, remonter dans la liste des propositions et savourer une pâte d’olives avant d’oser les ailerons de volaille, miel et soja. Mais si vous tenez absolument à suivre un ordre à peu près logique, nous ne saurions que trop vous conseiller de débuter par une sublime pulpe d’aubergine et sésame, de poursuivre par de l’escabèche de chinchard (poisson), de vous diriger doucement vers un croustillant de tête de cochon, sauce gribiche, et de conclure par des brochettes de poulet, coriandre et citron. Et le dessert ? Y en a pas ! En revanche, il y a un saint-nectaire à se damner, à apprécier avec du pain sorti du four du voisin Cosi.

4/5