A.Manger

Où dévorer un croque-monsieur vraiment bon à Paris ?

Deux tranches de pain, du fromage gratiné, une feuille de jambon… La recette du croque-monsieur ne demande pas des compétences d’astrophysicien et pourtant, au bistrot du coin, le pain est souvent trop cuit et le jambon toujours fade. Puisqu’il n’y a (presque) rien d’aussi bon qu’un croque-monsieur réussi, on a sélectionné pour vous quelques chouettes adresses où le comté crépite sous la dent.

Chez Papa Sapiens

Croque-monsieur
© Papa Sapiens

 

Il y a les croque-monsieur et le croque-papa de Papa Sapiens. Deux sandwichs chauds qui ne jouent résolument pas dans la même catégorie. Et pour cause, chez Papa Sapiens, comme toujours, on ne lésine pas sur les bons produits. Pain de la Maison Landemaine, jambon à l’os de France Lerond, Comté affiné 18 mois de la fromagerie Goncourt et beurre de la ferme de Borniambuc. Voilà pour le name dropping. Si vous ne deviez retenir qu’une chose, c’est son goût et cette envie de fondre à chaque coup de fourchette.

Combien ? 18 euros 
Où ? Papa Sapiens, 24, rue Feydeau, 2ème

À la Brasserie Bellanger

croque-monsieur
© Brasserie Bellanger

 

On aime tout à la Brasserie Bellanger. La déco brasserie chic, les pichets en forme de canard, le service décontracté et prévenant. Et on aime aussi beaucoup… le croque-monsieur. Composé d’une chiffonnade de jambon fermier d’Auvergne et gratiné de vieux comté sur le dessus, le croque du Bellanger est gras sans être grassouillet, copieux sans être bourratif. Serti d’une salade verte et de frites allumettes, il est encore meilleur avec du jambon parfumé à la truffe.

Combien ? 10 euros, compte 1€ de plus pour un œuf et 2€ pour du jambon truffé.
Où ? Brasserie Bellanger, 140 Rue du Faubourg Poissonnière, 10ème

À la Fontaine de Belleville

La Fontaine de Belleville croque madame
La Fontaine de Belleville © Albin Durand

 

À l’heure du déjeuner, on se presse dans ce petit café à la devanture bleue. À l’intérieur, le meilleur café de Paris mais pas que… des croque-monsieur à la béchamel onctueuse. Entre deux tranches de pain gratinées de fromage, d’épaisses tranches de jambon prince de Paris parfumé, du Comté 18-24 mois fondant et une béchamel maison. Pas question d’alourdir la bête avec des frites, ici on sert le croque avec de belles feuilles de salades vertes et une vinaigrette légère et salée.

Combien ? 12,90 euros, 14,90 la version croque-madame
Où ? La Fontaine de Belleville, 31-33 Rue Juliette Dodu, 10e

Au Comptoir du caviar

Croc Caviar
© Comptoir Du Caviar

 

Démocratiser le caviar avec une carte de plats simples et basiques, c’est le leitmotiv du Comptoir du caviar. Ici, on déguste l’osciètre et le beluga avec de délicates cuillères en nacre, on s’initie à la dégustation à la « royale » sur le dos de la main (pour un PH neutre), on dévore le caviar avec des coquillettes à la crème ou dans un croque monsieur. Le fameux « croc-caviar » est réalisé sur place à partir de 20g de caviar Baerii, de la mozzarella fondante, le tout enveloppé dans deux tranches de pain de mie complet. Une recette réalisable les yeux fermés, à condition toutefois de résister à l’envie de se délecter des grains avant de les cuire.

Combien ? 22 euros
Où ? Le Comptoir du caviar, 23 Boulevard Malesherbes, 8ème


La recette du croque-monsieur de l’Hôtel Bienvenue

© Culture Foood

Ingrédients  : 

Pain de mie Ten Belles
Comté 24 mois
Jambon Prince de Paris
Beurre de la maison Borniambuc

Recette :

Beurrez les tranches de pain de mie sur une seule face. Posez de fines tranches de Comté sur toute la surface (non beurrée) du pain de mie, ajouter une tranche de jambon, puis remettre des tranches de comté. Recouvrez avec les autres tartines (face beurrée à l’extérieur). Toastez dans une machine à panini, ou au four en mode grill, jusqu’à ce que le pain soit doré.