La Causerie, le nouveau bistrot du 16ème

Anciennement « Chez Géraud », La Causerie remet à l’honneur le genre bistrot.

La passation a été discrète et s’est faite en deux temps. Il y a quelques années, Arnaud Bachet, l’homme de salle, et Gabriel Grapin, celui des cuisines, reprenaient l’institution Chez Géraud, un fort en gueule des beaux quartiers.
Sans vouloir tuer le père, le duo avait pris le relais en ménageant les habitudes des habitués. Il y a peu, Arnaud et Gabriel ont décidé de faire bouger les lignes. Exit les nappes, une poignée de plats trop tradi et lourdauds.

En bonus, un coup de peinture pour redonner de la fraîcheur au décor. Et pour couronner le tout, un changement de nom et la mise en place d’un menu unique à l’ardoise au tarif identique au déjeuner comme au dîner auquel viennent s’ajouter des incontournables de saison à l’instar d’un lièvre à la royale, d’un ris de veau croustillant, sucrine au lard et millefeuille de pommes de terre ou d’une tarte fine aux cèpes et champignons.

Ils sont jeunes, les maîtres des lieux, mais on sent chez eux un bel esprit canaille, et ce n’est pas l’excellent pressé de jarret au foie gras qui nous contredira, pas plus que l’œuf de poule bio pané déposé sur un lit de légumes d’automne et dont le jaune vient s’écouler pour apporter davantage de couleur.
Le pavé de cabillaud rôti, risotto d’épeautre bio et la mousse au chocolat comme chez mamie complètent l’impression qu’ici le mot bistrot n’est pas galvaudé.
 

La Causerie
31, rue Vital, 16e
Fermé samedi et dimanche.
Formule : 29 € (au déjeuner).
Menu : 36 €