La table du Récho s’installe aux Cinq Toits dans le 16ème

Au sein du nouvel espace pluridisciplinaire et solidaire les Cinq Toits se niche une véritable pépite culinaire. En effet, la table du Récho est le nouveau spot qui dépote autant qu’il dénote dans le quartier chic d’Exelmans. Né d’un projet solidaire porté par une jeune Cheffe pétillante et engagée, ayant pour but de tisser du lien et de développer le vivre-ensemble par la cuisine, nous sommes allés y jeter un œil… avant de repartir avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Le Récho, quelques mots sur l’asso

Vanessa à la Table du Récho - Source : Alizée Meireles
Vanessa à la Table du Récho © Alizée Szwarc Meireles

 

Association créée en 2016 par Vanessa Krycève – et quelques-uns de ses proches – dans le but d’apporter du réconfort par le biais de la cuisine à ceux qui ont tout perdu, c’est à Grand-Synthe, le plus grand camp de réfugiés français, que le Récho fait ses armes. Dès les premiers instants, la jeune Cheffe et son équipe de bénévoles participent à la production de 500 repas journaliers depuis leur food truck. La magie de la solidarité opère et tout le monde met joyeusement la main à la pâte. Les migrants retrouvent le sourire et certains Chefs de renom, tels que Florent Ladeyn ou encore Akrame, sensibles au projet, viennent à leur tour s’impliquer et partager un moment autour de la table. Défi relevé !

La table du Récho, petite table au grand cœur

plat de pommes terre et carottes rôties du restaurant solidaire le Récho
© Alizée Szwarc Meireles

 

Riches de cette expérience humaine bouleversante, les filles du Récho ont le cœur qui s’agrandit et souhaitent poursuivre leur route avec de nouvelles missions. De là se développe une offre de traiteur solidaire puis un pied à terre ouvert depuis quelques semaines aux Cinq Toits : la table du Récho. Elles y proposent une cuisine à leur image, responsable et généreuse, à travers de laquelle elles partagent les valeurs d’un « vivre ensemble ».

Et parce que de nos jours cuisiner et manger sont aussi des actes politiques, elles estiment que la “crise des réfugiés” est intrinsèquement liée à la crise de l’écologie : l’offre du Récho est végétarienne, bio, locale et/ou équitable. Avec l’aide de partenaires, trois tonnes d’invendus ont été revalorisées depuis la création de l’asso.

D’ailleurs, la punchline du resto donne matière à réflexion : « Restaurer le monde en restaurant les hommes ». Un bien bel objectif auquel chacun de nous peut contribuer en allant y déjeuner, dîner ou encore bruncher en famille. C’est ce que n’a pas manqué de faire la team Chedid dès l’ouverture.

La solidarité, c’est bon pour la santé

Vue sur une table extérieure au restaurant solidaire le Récho
© Alizée Szwarc Meireles

 

Cette mission solidaire permet de prendre conscience qu’autour d’une table, nous partageons tous un seul et même langage universel : celui de la cuisine. Les barrières n’existent plus. Les populations accueillies se mélangent aux populations accueillantes lors d’un repas partagé, d’ateliers de cuisine gratuits ou encore d’animations ludiques organisées, entre autres, par les artisans des 5 Toits. Le tout dans un cadre structurant et convivial afin de mettre du baume au cœur dans le quotidien de chacun d’entre nous. Finalement, la France n’a-t-elle pas pour devise Liberté, Egalité, Fraternité ?

Le RECHO – Refuge, Chaleur, Optimisme
La table du Récho, 51 boulevard Exelmans, 16e


Ne manquez aucun de nos bons plans et jeux-concours en vous inscrivant à notre newsletter !