Lahaut, une nouvelle table à Suresnes

 

Après Les Petits Princes, Suresnes se dote d’une nouvelle table en lieu et place des Jardins de Camille.

Après Les Petits Princes, Suresnes se dote d’une nouvelle table en lieu et place des Jardins de Camille. On doit cette ouverture aux frères Gaouaoui, qui en quelques années ont réveillé le Puteaux culinaire en ouvrant ou en reprenant Macaille, Saperlipopette et l’Escargot 1903 récompensé par une étoile Michelin en février dernier. Les voici sur les hauteurs de la commune voisine dans leur bistrot d’altitude avec vue sur Paris et La Défense. En cuisine, un col bleu blanc rouge de Meilleur Ouvrier de France, celui de Philippe Legendre, disparu des radars culinaires depuis son départ du George V où il avait décroché 3 étoiles. Il n’envoie pas de l’assiette de palace, mais plutôt une cuisine oscillant entre classique et bistronomie à l’instar d’un pâté en croûte de canard à la pistache, d’un boudin de homard, d’une tourte de pigeon et foie gras et d’un Paris-Brest. Des classiques, on vous dit. Et puis, il y a des envolées plus modernes comme le muge (aussi appelé mulet) en carpaccio sur des artichauts barigoule et poutargue. Belle idée, mais l’ensemble manque de relief, d’assaisonnement, d’acidité… c’est plat comme une limande. Le merlu de ligne par la présence de coquillages et de crustacés et d’un jus crémé a en revanche de la personnalité, comme la marquise au chocolat que l’on ne voit plus guère sur la carte des desserts des restaurants parisiens.

Lahaut, 70 avenue Franklin-Roosevelt, Suresnes (92). Carte : de 50 à 65 €. Fermé samedi et dimanche. Tél. : 01 45 06 22 66. 

 

Quelle ambiance ?

Bistrot design.

Pourquoi on y va ?

La vue et les plats savoureux.

Pour qui ?

Les fans de vue sur Paris et de gastronomie.