Le Yatch Club : bar, resto et karaoké

Après Les Niçois et le Riviera, Olivier Chini ouvre sa nouvelle brasserie : le Yatch Club.

Quartier des Martyrs, côté rue Saint-Lazare, fermait avant l’été, la brasserie Chez Jean, ancienne institution bourgeoise aux tapisseries mamie ayant brillé, un temps, d’une étoile. A la place, Olivier Chini, déjà à l’origine des Niçois (resto et pétanque du 11è) et du bar-club bien agité du Riviera à Oberkampf, associé à Luc Sananes, inaugurait il y a quelques jours le Yacht Club. Plus sage que les autres établissements, cette brasserie moderne complètement entièrement décapée, déguisée en mini paquebot et promise à réveiller ce coin dormant du 9è, propose au rez-de-chaussée restaurant et bar à cocktails virils (demander un gin Tonic préparé avec le gin made in France (et Barbès), Lord of Barbès ou le cocktail Barbe Noire au whisky flambé et zeste d’orange), têtes de requin et bouées de sauvetage faisant le décor.

Prix raisonnables à la carte – de 8 à 11 € – et petits plats bien fichus à picorer midi et soir avec entre autres – pavé de thon et poulpe grillé et baba au rhum en dessert. Plus drôle, l’étage par lequel on accède via le grand escalier en bois cache un mini-bar, station ouvrant sur des toilettes tout en mosaïque bleue et sur la cabine du capitaine, une pièce insonorisée où entre deux canapés et trois fauteuils s’organisent depuis quelques jours de vraies sessions de Karaoké amusant les habitués.